samedi 16 juin 2018

Book Haul


Bonjour à tous amis lecteurs ou de passage...

Peu de livres encore pour ce mois-ci, mais que du bon. L'argent se fait un peu plus rare en ce moment, et bien qu'il y est un nombre incalculable de livres qui me font envie, je n'ai que la solution d'attendre pour le moment. Ma wish-list s'agrandit à mon grand désespoir... 
Mais je n'ai acheté que du bon ! Sans plus attendre, place aux livres :

  
Cela fait très longtemps que Rebecca de Daphné Du Maurier me fait de l’œil. J'ai vu le film il y a très longtemps, et je ne me souviens plus de la chute, il est donc temps, pour moi, d'enfin le dévorer !
Je ne pouvais passer à côté d'un roman de Jane Austen, alors quant j'ai apperçu Du fond de mon cœur, je n'ai pas pu résister ! Et puis cette couverture est tout simplement superbe !

 

Les deux premiers tomes d'une saga de  Aki Shimazaki, Mitsuba, et Zakuro, rien que les noms des titres sont poétiques ! J'ai vraiment hâte de les débuter.
Et puis, mon livre France Loisirs, assez incontournable, le second tome de La Faucheuse...

Voilà des livres très prometteur, il me faut juste un peu de temps pour pouvoir enfin les commencer.



Après avoir vu le dernier Avangers au cinéma, on peut dire que je me suis bien spoiler le dernier Thor... un peu frustrer, je me le suis enfin procurer pour pouvoir le regarder. (et j'adore !).

Voilà mes achats du mois de Mai. Et vous ? Je vous souhaite de belles lectures! 

jeudi 14 juin 2018

Le silence de Mélodie



Acteur : Sharon M. Draper
Edition : France Loisirs
Genre : Jeunesse
285 pages
Prix : 14.95 euros
Synopsis :
Quand j’ai eu deux ans, tous mes souvenirs avaient des mots, et tous mes mots avaient une signification.
Mais seulement dans ma tête.
Je n’ai jamais prononcé un seul mot. J’ai bientôt onze ans.







Mon avis :

Voilà un roman qui me donnait très envie à sa sortie. La couverture est tout juste sublime, j'aime beaucoup ces couleurs douces, qui se prêtent parfaitement à l'histoire. Car la synopsis était prometteuse ; fraîche ; insouciante et poétique. 
Nous suivons Mélodie, une enfant de onze ans, qui nous raconte sa vie. Comme toute enfant de son âge, la petite fille rêve d'avoir des amies, de pouvoir se confier, et de courir un peu partout. Le savoir est un besoin omniprésent, les mots sont pour elle, magique. Mais voilà, Mélodie à un handicap de taille, son corps refuse d'être comme les autres. Il ne lui répond pas, et elle est incapable de s'exprimer oralement.
On comprend vite que Mélodie est dans une bulle, et qu'elle voudrait la percer pour pouvoir crier. Et bien que ses parents soient tout à fait conscients de ses capacités intellectuels, certaines personnes ont un jugement plus restreint. Tout comme son corps, son cerveau doit être également défectueux... Alors qu'il n'en est rien. Tous se trompent, et l'enfant le vie de plus en plus mal...

voilà une histoire pleine d'espoir. J'ai vraiment aimé être dans la tête de cette petite fille. Elle est si optimiste, si volontaire, si intelligente. 
Travaillant auprès de personnes déficientes, je me suis souvent posée la question de ce qu'ils pouvaient ressentir, de ce qu'ils pensaient vraiment, de leurs capacité à savoir s'exprimer, par la gestuelle, par des supports, par leurs regards. Mais aurais-je été de ceux qui cherche à percer la carapace, si je n'avais pas fait ce métier ? Je n'en ai aucune idée.

Chaque progression dans la vie de Mélodie est une grande victoire, j'ai particulièrement été touchée par ses premiers "mots". 
Son combat pour vivre aussi normalement que possible, ses réactions un peu maladroite, gestuellement parlant, qui, pour une personne extérieur peuvent signifier une certaine folie, et qui sont pourtant si importantes. 
Son impuissance face au regard. Le jugement, la compassion, le dégoût, la pitié... La honte des autres enfants à s’asseoir à côté d'elle, sont pour elle de véritables blessures. Même certaines remarques des professeurs sont difficiles à entendre. Pourtant Mélodie s'accroche, toujours, le sourire fait partie de sa vie, toute les bonnes occasions sont bonnes à prendre, et même les coups dures sont des leçons pour rebondir. 
J'ai aimé son optimisme, sa fureur de se battre pour avoir les mêmes droits d'apprentissages que les autres. Elle est de ceux qui peuvent faire avancer les choses. 

Voilà une histoire douce amer, qui m'a touché profondément. Pleines d'émotion, d'amour, de sagesse et assez dramatique. Un combat de chaque instant pour le droit à l'expression, qui fait réfléchir...

Ma note : 17/20

lundi 11 juin 2018

Codex Aléra


Tome 1 : les furies de Calderon 
Auteur : Jim Butcher
Genre : Fantasy 
Edition : Milady
665 pages
Prix : 0.99 euros (en Ebook)
Synopsis :
Depuis mille ans, les habitants d’Aléra repoussent les peuplades sanguinaires qui rançonnent le monde en usant de leur relation particulière avec les furies – les forces élémentaires de la terre, de l’air, du feu, de l’eau, du bois et du métal. Mais dans la lointaine vallée de Calderon, Tavi ne maîtrise encore aucun élément, à son grand désespoir. À quinze ans, il n’a toujours pas de furie du vent pour l’aider à voler, ou de furie du feu pour allumer ses lampes.
Pourtant, lorsque les féroces Marats font leur retour dans la vallée, le courage et l’ingéniosité de Tavi vont se révéler une force bien plus cruciale que n’importe quelle furie. Une force qui pourrait lui permettre d’altérer le cours de la guerre…

Mon avis :

Grâce à une promotion sur les ebooks, codex aléa est tombé dans ma pal. Je n’avais encore jamais entendu parler de cette saga, il faut avouer que j’ai encore quelques lacunes dans le domaine de la Fantasy. Et bien que je commence à me faire une petite pile de roman de ce genre certains me sont encore inconnus...

Pour celui-ci, l’erreur est réparée. Et bien que la couverture ne m’est pas vraiment emballée, la synopsis me tentait grandement !

Amara curseur du premier duc, en apprentissage, est envoyée en mission pour repérer une troupe de chevalier qui menace le royaume d’invasion. Mais alors qu’elle a un plan, son maître et elle sont arrêtés et menacés de mort par le groupe de guerriers rebelles...
En parallèle à cette histoire nous suivons Bernard un exploitant et son neveu Tavi, un jeune homme courageux mais qui n’a pas encore développé de don de Furie, une magie que tout homme et femme acquiert au cours de l’adolescence. Tavi, a un souhait, entrer dans l’académie du royaume pour être formé comme curseur ou autre chose... une promesse d’avenir.
Mais son destin, lui aussi, va basculer, tout comme celui de son oncle...

Nous entrons très vite dans le vif du sujet et j’adore ça ! Pas un seul instant je ne me suis ennuyée, ma lecture fut rapide et avide de connaissance.
Je me suis identifiée, rapidement à Amara ainsi qu’à Tavi et bien que j’ai une préférence pour ce dernier, j’ai apprécié chaque moment en compagnie de ses deux personnages.
L’auteur ne les ménage pas et bien que parfois leurs vie soient incertaines j’ai toujours pensé que ceux qui devaient mourir n’étaient pas si important pour l’histoire... il m’est tout de même arrivé de frémir pour eux... 

J’aime énorme ce genre de roman, où le pays est menacé d’une guerre imminente ; où la quête est profonde et valeureuse, légèrement désespérée sur les bords mais si excitante ; où les hommes et les femmes ont le courage de se défendre pour leurs vie et celles de leurs familles. C’est une histoire comme je les aime, pleines de rebondissements, d’espoir, de folie et de passion.

J’ai maintenant très envie de connaître la suite et de retrouver mes personnages préférés dans des situations peut-être un peu moins désespérés, bien que je sente que tout n’est pas terminé...

Ma note : 18/20

~~~

Tome 2 : La Furie de l'Academ
Auteur : Jim Butcher
Genre : Fantasy 
Edition : Milady
740 pages
Prix : 0.99 euros (en Ebook)
Synopsis :
Depuis des siècles, les habitants d'Aléra s'aident des furies - les forces élémentaires de la terre, de l'air, du feu, de l'eau, du bois et du métal - pour protéger leur monde des agressions. Mais nulle furie ne peut les sauver des dangers qui les menacent de l'intérieur. Une mystérieuse attaque venue de par-delà l'océan a affaibli le Premier Duc. S'il perd le trône, une sanglante guerre civile sera inévitable. La responsabilité de parer les tentatives d'assassinat et les trahisons au sein du cercle d'espions du Premier Duc retombe sur les épaules de Tavi, le seul homme dépourvu de furies...


Mon avis :

Encore une fois, je l'ai dévoré  et adoré ! 

Travi à été envoyé auprès du Premier Duc pour commencer sa formation de Curseur. Bien qu'il n'est encore aucune Furie (j'attends tellement de lui ! que j'espère des pouvoirs et une intelligence qui dépasse toutes les autres Furies, peut-être que j'en demande un peu trop...).

Tout ne se passe pas sans difficulté, et ce n'est pas les trois balourds qui se servent de lui comme punching ball qui vont l'aider. Pourtant, Travi à plein de ressource et son autorité naturel va lui être d'une grande aide dans ce nouveau tome. 
J'adore tellement ce personnage que je lui souhaite toutes les réussites possibles !

En parallèle, Bernard et Amara vont devoir faire face à un nouveau danger, qui ne nous ai pas inconnu. Travi ayant déjà fait face à cet ennemi sanguinaire, dans le premier tome. 

Tout semble un peu sans espoir, et nous ne pouvons qu'admirer le courage et la ténacité de ce peuple d'Aléra. 

J'ai été encore happé par cette histoire. Et si vous en êtes déjà à lire ce tome 2, c'est que vous même vous ne pouvez qu'être envoûté.

Je suis assez friande de ce genre d'aventure épique et un peu désespéré. Car il faut le reconnaître, très souvent, au cours de cette lecture, je me suis demandée si mes petits préférés allaient passer de vie à trépas, tant leurs parcours est chaotique. 
Mais comme dans toutes les grands Fantasy; je suis totalement captivée par leurs péripéties, dévorante de curiosité, avide de savoir, souhaitant être devin pour connaitre la fin... J'irais même jusqu'à dire, qu'il m'est arrivé d'avoir une envie irrépressible d'aller lire les dernières lignes du dernier tome, pour me rassurer... 

Là encore, la dynamique est mené tambour battant, la cadence est folle et je peu également dire que mon petit cœur à souvent rythmé lors des combats menés sur tout les fronts. J'en veux encore et toujours, et je compte bien lire cette saga de bout en bout au cours des prochains mois. 
Ne souhaitant pas vous en dire plus, pour ne pas trop vous en dire, j'y retourne de ce pas.


Ma note : 18/20


lundi 4 juin 2018

Bilan de lecture du mois de Mai 2018


Bonjour à tous amis lecteurs ou de passage...

Comme tout mois de Mai qui se respecte, je n'ai pas beaucoup lu. Je crois que plus on approche de l'été, moins j'ai envie de me plonger dans des livres. A croire que l'occasion des beaux jours (même s'il y en a encore trop peu), est plus irrésistible que les bouquins... C'est assez intriguant, bien que j'aime lire passionnément, ma vie compte plus que la fiction... 

Du coup, vous allez voir, c'est un bilan très léger pour ce mois de Mai, et le mois de Juin m'a l'air de prendre le même chemin. 

Petite chose intéressante tout de même, j'ai fait mon premier mois Fantasy, et j'ai adoré savoir que j'allais lire principalement mon genre préféré. Je pense le réitérer sans doute dans les prochains mois, et avaler bon nombre de livres en attente.

C'est parti !


J'ai commencé par lire le troisième tome de cette excellente saga ! Parfaitement dans le thème de la Fantasy, si vous n'avez encore jamais lu Les annales du disque monde je vous conseille fortement de le lire. 
Forte de mon envie de lire de la Fantasy, j'ai reçu un partenariat, Les crèvecoeur, le dernier pour Livraddict (ils arrêtent d'en faire et bien que je comprenne, c'est dommage). Malheureusement pour moi, ce n'était pas du tout le même genre, et j'ai moyennement apprécié de le lire à ce moment là. Bien que l'histoire soit recherchée et sympathique, je n'ai pas accroché. Et ceux pour une bonne raison, je m'étais mise en tête de lire de la Fantasy et pas un Contemporaine... 
Du coup, mon envie de lire c'est arrêté d'un coup, et suite à ce roman, je n'ai lu qu'une bande dessinée depuis. Mais une BD de Fantasy ! La boite à musique est tout simplement adorable, et il me tarde de lire la suite ! 

Vous le constatez, peu de livre... 



Je suis allée voir Avengers Infinity War au cinéma et j'ai adoré ce troisième opus ! Il est vraiment excellent et j'ai très très envie de connaitre la suite.
Je ne suis pas un homme facile, décrit l'histoire d'un homme sexiste qui se retrouve dans un monde ou les femmes ont le pouvoir... A la fois amusant et révoltant, j'ai beaucoup aimé.
The crown saison 2 à été avalé très rapidement, je dirais à l'occasion de deux jours pluvieux. Quel pépite que cette série !
Et puis, 2 jour de plus ont été consacré à la troisième saison de Chasseurs de Trolls. Un dessin animé vraiment très sympa que je regarde depuis le début de mon aventure avec Netflix...

Et ce sera tout pour ce mois de Mai... Je vous souhaite de très belles lectures !

jeudi 31 mai 2018

La boîte à musique

Tome 1 : Bienvenue à Pandorient
Auteurs : Carbone et Gijé
Edition : Dupuis
Genres : Bande-dessinée, jeunesse
56 pages
Prix : 12 euros
Synopsis :
Pour son huitième anniversaire, Nola, petite fille espiègle, reçoit de la part de son père Martin la boîte à musique de sa mère, Annah, récemment décédée. Cette boîte est un symbole pour la petite fille, mais très vite, la fillette croit voir des signes de vie à l'intérieur. Oui, elle ne rêve pas : quelqu'un lui fait signe et lui demande de l'aide. Dès lors, en suivant les instructions d'Andréa, la fille de la boîte à musique, Nola rapetisse, entre dans la boîte et découvre le monde de Pandorient, un monde incroyable... Le temps presse cependant, car Mathilda, la mère d'Andréa et de son frère Igor, est gravement malade... Que lui arrive-t-il ? Aurait-elle été empoisonnée ? L'eau serait-elle contaminée ? Rapidement, les soupçons se confirment. En urgence, les enfants vont s'occuper de Mathilda puis remonter la piste du pollueur sans vergogne... avant que Nola ne regagne sa vie dans son monde, aux côtés de son père. 

Mon avis :


J'avais très envie de découvrir ce premier tome de la boite à musique. Bienvenue à Pandorient est une bande dessinée très coloré qui m'a plus énormément.

Nola a perdu sa mère, et depuis rien n'est plus pareil. Le jour de son anniversaire, la petite fille reçoit un ultime présent de celle-ci, par le biais de son père, la voilà en possession d'une boite à musique.
L'enfant emporte ce trésor dans sa chambre, et s'endort, bercée par le doux chant de la petite boite. Mais à son réveil une chose étrange se passe, en s’approchant de son cadeau, Nola aperçoit quelqu'un à l'intérieur, qui lui fait signe.

J'ai vraiment aimé cette entrée dans Pandorient. Un univers, fait

d'êtres étranges, de coutume atypique et de magie. C'est un monde qui promet bien des aventures qu'il me tarde de connaitre.

Ce premier jet est si attachant qu'il m'aurait bien plus d'avoir une suite sous la main. Il me faudra attendre quelques temps, mais je ne m'inquiète pas du devenir de cette saga.
Tout est fait pour que l'on devienne vite dépendant de ce monde et de ses habitants. La petite Nola est si intrépide qu'elle nous donne le sourire, et ses compagnons sont tout aussi intéressant. 

L'histoire en elle-même est très bien mené, bien qu'assez simple. On élucide un mystère, tout en découvrant un peu plus cette ville captivante. Mais beaucoup d'autres questions sont en suspens, et n'ont pas été révélés, ce qui permet à l'auteur de nous laisser un peu sur notre faim, histoire de nous rendre addictif...

Une BD que je conseil vivement pour tout les amoureux de ce genre. Ce n'est que le premier tome, mais déjà, l’atmosphère est installée, et nous promets un univers fantastique et remplis de promesse, comme je les aime. La qualité des dessins, l'histoire, les couleurs, tout m'a fait succomber.

A quand la suite !
 Ma note : 17/20