vendredi 22 septembre 2017

Lectures d'Automne 2017


Bonjour à tous amis lecteurs ou de passage...

C'est l'automne ! Voilà plus d'un an, maintenant, que j'ai débuté ce rendez-vous et ma pal s'en porte plutôt bien. Enfin... pour être honnête, elle n'a pas vraiment bougé au vu des nombreux achats de cette année... 
J'ai tout de même noté une diminution certaine de mon ancienne pile, m'obligeant sans cesse à choisir certains romans qui dormaient depuis un peu trop longtemps dans ma bibliothèque. Comme quoi, ce genre de rendez-vous est nécessaire pour ressortir des livres enfouit sous la poussière.

Et quoi de mieux que de reprendre ses bonnes vieilles habitudes, à savoir, une lecture sous la couette ! Vive les saisons froides ! Vive les tasses de thé ! Vive les bons romans à dévorer !

Voici donc ma liste pour une saison d'Automne en toute simplicité :


La petite Boulangerie du bout du monde 
Synopsis :
Quand son mariage et son entreprise familiale font naufrage, Polly Waterford quitte Plymouth et trouve refuge dans un petit port tranquille d'une île des Cornouailles. Elle s'installe seule dans un minuscule appartement situé au-dessus d'une boutique laissée à l'abandon. Pour se remonter le moral, elle se consacre à son plaisir favori : fabriquer du pain.  
(J'ai coupé la synopsis, pour ne pas trop spoiler l'histoire)




La vie est facile, ne t'inquiète pas
Synopsis :
Depuis un an que Diane est rentrée d'Irlande, elle a tourné la page sur son histoire tumultueuse avec Edward, bien décidée à reconstruire sa vie à Paris. Avec l'aide de Félix, elle s'est lancée à corps perdu dans la reprise en main de son café littéraire.




Les heures lointaines de Kate Morton
Synopsis :
Lorsqu'elle reçoit un courrier en provenance du Kent qui aurait dû lui arriver cinquante ans auparavant, Meredith Burchill révèle à sa fille Edie un épisode de sa vie qu'elle avait gardé secret jusqu'alors. En septembre 1939, comme beaucoup d'autres enfants, Meredith avait été évacuée de Londres et mise à l'abri à la campagne. Recueillie par des aristocrates du Kent dans le château de Milderhurst, elle était devenue l'amie de l'excentrique et talentueuse Juniper, la cadette de la famille. 

Pourquoi Meredith a-t-elle dissimulé son passé à sa propre fille ? (J'ai coupé la synopsis, qui en révélait déjà trop à mon gout).

Les larmes rouges, tome 1 Réminiscences de Georgia Caldera
Synopsis :
« Le temps n’est rien…
Il est des histoires qui traversent les siècles… »
Après une tentative désespérée pour en finir avec la vie, Cornélia, 19 ans, plus fragile que jamais, est assaillie de visions et de cauchemars de plus en plus prenants et angoissants.
Elle se retrouve alors plongée dans un univers sombre et déroutant, où le songe se confond à s’y méprendre avec la réalité.
Peu à peu, elle perd pied…

Mais, la raison l’a-t-elle vraiment quittée ? Ces phénomènes étranges ne pourraient-ils pas avoir un lien quelconque avec l’arrivée de ce mystérieux personnage dans sa vie ? Cet homme qui, pourtant, prétend l’avoir sauvée, mais dont le comportement est si singulier qu’il en devient suspect… Et pourquoi diable ce regard, à l’éclat sans pareil, la terrorise-t-il autant qu’il la subjugue ?!


Nouvelle d'un Myrien, tome 4 de Sandra Moyon

Synopsis :
J’avais un rêve. Un rêve de paix, de liberté et d’amour. Mais comment changer le monde lorsqu’il est déjà si difficile de modifier sa propre vision des choses ? Comment avancer lorsque le passé ne cesse de me tourmenter ? À chaque regard en arrière, je ne vois que la mort de ceux que j’aime et la souffrance de ceux qui restent. L’avenir ne m’a jamais semblé si incertain et si effrayant. Les Rebelles me nomment le Destiné, mais aucun d’eux ne sait à quel point le Destin se joue de moi. Je me battrai pour libérer mon peuple, mais quel en sera le prix ? Qui sera encore là, à la fin, pour découvrir ce Nouveau Monde ? Existera-t-il seulement un jour ? Ma seule certitude me vient du cœur. Elle me dit que la fin est proche, et surtout, que la lumière ne peut exister sans les ténèbres.



Tobie Lolness de Timothée de l'ombelle
Synopsis :
«Tobie Lolness mesurait un millimètre et demi, ce qui n’était pas grand pour son âge.» Ainsi commence le récit des aventures du jeune Tobie, qui appartient au peuple du grand chêne.
(J'ai réduit la synopsis)





Willow Hall de Céclie Guillot et Mina M.
synopsis :
Willow Hall… Les murs semblent me chuchoter des prières que je ne comprends pas… Les ombres s’allongent, chaque coin paraissant cacher quelque monstre à l’affut… Tout ici n’est que ténèbres et désespoir. La fillette dont je dois m’occuper reste plongée dans un silence indifférent. Elle est parfois entourée d’étranges papillons sortis de je ne sais où… créatures magnifiques mais qui m’arrachent à chaque fois un frisson involontaire?




Contes des royaumes, tome 2 : Charme de Sarah Pinborough
Synopsis :
Rappelez-vous les horribles belles-soeurs, le carrosse magique, le bal enchanté, la pantoufle de verre et l’éternel amour né au premier regard… et à présent, ouvrez ce livre et plongez dans la véritable histoire de Cendrillon, telle qu’elle n’a jamais été révélée… Cendrillon, le conte de fées revisité : cruel, savoureux, et tout en séduction.





Alice est l'épouvanteur, tome 12 de Joseph Delaney
Synopsis :
« Destinée à être instruite dans l'art de la magie noire, j'ai passé deux ans sous la direction de la plus puissante des sorcières, Lizzie l'Osseuse. J'ai vécu pendant cette période des choses que je n'ai jamais racontées à mon ami Tom Ward. Des choses terrifiantes... »
Depuis plusieurs années, Alice combat aux côtés de l’Épouvanteur, John Gregory et de son apprenti, Thomas Ward.



L'imposteur d'Elsa Kleypas
Synopsis :
Lorsque son époux disparaît dans un naufrage sur la côte occidentale des Indes, Lara n'éprouve guère de chagrin. De fait, Cameron lui a laissé un souvenir amer du mariage. Exilée dans un petit cottage, la veuve de Lord Brancroft se consacre à ses oeuvres charitables, tandis que les héritiers s'attribuent le manoir. Jusqu'au jour où leur parvient une nouvelle incroyable : Cameron vient de débarquer à Londres ! Sinistre perspective pour ceux qui s'étaient hâtivement approprié son titre et ses terres. Et qui, furieux, doivent plier bagages… Résignée, Lara s'apprête à reprendre une vie commune qui la meurtrie. En se jurant toutefois de ne plus jamais laisser Cameron approcher son lit… Qu'il retrouve donc ses maîtresses ! Pourquoi, alors, éprouve-t-elle ce trouble étrange en présence de son mari ? Amaigri, buriné par l'aventure à laquelle il a survécu, Cameron a changé. Mais est-ce bien lui ou s'agit-il d'un imposteur ?

Voilà une liste de livre en tout genres qu'il me tarde de découvrir. Et vous ? Avez-vous déjà lu l'un de ces romans ? Avez-vous prévu quelques lectures d'automne ? 

Je vous souhaite à tous de belles lectures pour cette belle saison !

mercredi 20 septembre 2017

Druide

Auteur : Olivier Peru
Genre : Fantasy
Edition : J'ai lu
603 pages 
Prix : 8.90
Synopsis :
1123 après le Pacte.
Au nord vivent les hommes du froid et de l'acier, au sud errent les tribus nomades et au centre du monde règnent les druides. Leur immense forêt millénaire est un royaume d'ombres, d'arbres et de mystères. Nul ne le pénètre et tous le respectent au nom du Pacte Ancien. Les druides, seigneurs de la forêt, aident et conseillent les hommes avec sagesse mais un crime impensable bouleverse la loi de toutes les couronnes : dans la plus imprenable citadelle du Nord, quarante-neuf soldats ont été sauvagement assassinés sans que personne ne les entende seulement crier.
Certains voient là l'oeuvre monstrueuse d'un mal ancien, d'autres usent du drame comme d'un prétexte pour relancer le conflit qui oppose les deux principales familles régnantes. Un druide, Obrigan, et ses deux apprentis ont pour mission de retrouver les assassins avant qu'une nouvelle guerre n'éclate. Mais pour la première fois, Obrigan, l'un des plus réputés maître loup de la forêt, se sent impuissant face à l'énigme sanglante qu'il doit élucider… Chaque nouvel indice soulève des questions auxquelles même les druides n'ont pas de réponses.
Une seule chose lui apparaît certaine : la mort de ces quarante-neuf innocents est liée aux secrets les plus noirs de la forêt.

Mon avis :

Quelle claque ! Je crois bien ne pas avoir lu de roman aussi accrocheur depuis la trilogie des Fils-des-brumes de Brandon Sanderson, d'une addiction la plus total.
J'ai été, de nouveau, envoûtée par une histoire de Fantasy, à croire que c'est un genre qui me convient parfaitement.

Obrigan, un druide valeureux, se voit en charge d'une enquête qui le dépasse totalement. Comment expliquer le meurtre sanguinaire de quarante-neuf soldats, alors que le lieu du massacre est une forteresse imprenable, et qu'aucune patrouille n'a entendu le moindre bruit ?
Quelle est ce mystère qui plane autour de cet assassinat ? Qui en est l'auteur ? Et comment pourra-t-il empêcher la guerre qui menace les deux grands royaumes lié à ces crimes ?
Une course contre la montre s'engage pour le maître loup et ses disciples. Ses dangers, ses secrets et de lourdes révélations nous plongent dans une lecture palpitante et dynamique, qui ne m'a pas lâché.

Ce roman est totalement captivant. Je n'ai pas eu un seul instant de relâchement, et bien que l'on puisse le ranger dans la catégorie des gros pavés, je ne me suis pas ennuyée une minute, tant le texte est bourré de péripéties et de retournement de situation. C'est percutant, déroutant, surprenant et brillant.

Dès le départ j'ai aimé les personnages. A la fois charismatiques, volontaires, tendres et émouvants, je n'ai eu de cesse de frissonner pour leurs vies. 
Obrigan est un homme comme je les aime. Sage, brave et intelligent. J'ai eu l'impression d'un Gandalf, bien que leur âge ne soit pas le même. Tout au long de ma lecture, j'ai été apaisée par sa présence, rassurée par sa confiance et son savoir. 
Ses deux disciples apportent la fraîcheur à cette lecture. Inconscients, innocents et pourtant courageux, les deux jeunes hommes vont devoir se surpasser et apprendre à grandir plus vite que de raison. La fraternité qui les lies m'a touché sincèrement, et j'ai été, à de nombreuses occasions, bouleversée par leurs parcours respectifs...
Et il y a cette rivalité entre un roi et un prince que tout opposes. un combat, un passé, une haine jumelle, qui les poussent à la pire des décisions.

Cet ensemble de personnages, situations et descriptions fait de Druide, un roman qui restera dans, je pense, mon top 10 des livres de Fantasy.
Un immense coup de cœur, que je conseille et conseillerai à tout mon entourage et à vous.

Je ne connaissais pas l'auteur Olivier Peru, pourtant, il m'avait été, à de nombreuses occasions, fortement conseillé. J'avais, moi-même, offert Druide à mon petit frère, qui l'avait dévoré. Pourtant j'ai croisé à plusieurs reprises, les romans et Bandes Dessinées de cet homme. J'ai pour exemple Brocéliande, qui me fait de l’œil depuis sa sortie, et la saga des Hauts-Conteurs qui, bizarrement, était dans ma pal et ne l'est plus... Il va falloir y remédier. Et pour finir, j'ai en ligne de mire Martyrs, qui me fait très envie ! 
Olivier Peru m'a  convaincu et m'a acquis à sa cause, je suis tombée sous le charme de ses mots. 

J'en veux encore ! 


Ma note : 19/20

lundi 18 septembre 2017

C'est lundi que lisez-vous ?


Bonjour à tous amis lecteurs ou de passage...
Cela fait plusieurs années que je n'avais pas fait un C'est lundi, et il faut dire que cela me manquait... Je vais essayer de le remettre régulièrement sur mon blog, histoire de voir un peu l'avancé de mes lectures aux fils des jours...

Qu'ai-je lu cette semaine ?


Tout en lisant Druide d'Olivier Perdu (j'ai vraiment adoré cette lecture), j'ai attaqué L'étoile Polaire de Michel Onfray et Mylène Farmer. Un conte complètement déluré qui m'a totalement perdu. Et puis Chat-Bouboule de Nathalie Jombard qui pour le coup était vraiment très divertissant et amusant. 

Que suis-je entrain de lire ?

Synopsis : 
Depuis qu’elle a quitté sa famille humaine pour aller vivre parmi les elfes et étudier à l’académie de Foxfire, Sophie n’a pas manqué d’attirer tous les regards sur elle… et son enlèvement n’a rien arrangé ! Le monde elfique, pour qui le mot « crime » était jusque-là quasi inconnu, est en émoi et la révolte gronde…
Pourtant, une découverte extraordinaire pourrait permettre de ramener le calme au sein des Cités perdues. Sophie tombe en effet nez à nez avec une alicorne, une créature fabuleuse que les elfes croyaient disparue, symbole pour eux d’un nouvel espoir. Mais la jeune Télépathe, chargée de s’occuper de l’animal, va vite déchanter : déjà bien éprouvée par la reprise des cours imminente et les messages toujours plus énigmatiques du Cygne Noir, elle se retrouve en plus contrainte de prendre un risque immense pour protéger l’un de ses proches d’une mort certaine…

J'ai vraiment beaucoup aimé le premier tome, et j'ai très vite replongé dans l'histoire.

Que vais-je lire ensuite ? 

J'ai plusieurs livres en tête, et il me faut faire ma liste de lecture d'automne. Je partirai sans doute vers un contemporain ou une romance... un Nora Roberts peut-être... ou bien... un de ceux là :



Ou peut-être un autre... on verra selon mon humeur du moment. Il s'agit d'une amorce à ma liste d'automne 2017, j'en rajouterai sans doute quelques uns de plus, mais il me tarde déjà de les dévorer. 
Lequel me conseillerez-vous ? Avez-vous déjà lu l'un de ces romans ?

Je vous souhaite à tous de belles lectures pour cette semaine ! 

dimanche 17 septembre 2017

Chat-Bouboule


Tome 1 : Chroniques d'un prédateur de salon
Auteur : Nathalie Jomard
Genres : Bande dessinée ; Humoristique
Edition : Michel Lafon
96 pages
Prix : 12,95
Synopsis :
Avis aux fans de chats et de Nathalie Jomard ! Cocasse, un poil machiavélique, en surpoids pondéral chronique (mais assumé) : le chat bouboule bénéficie déjà d’une certaine notoriété ! Retrouvez le célèbre chat créé par Nathalie Jomard dans ses propres aventures, toujours prêt à rendre service à ses maîtres… ou pas !




Mon avis :

Si vous êtes amoureux des chats et que vous souhaitez un peu rire d'eux, cette bande dessinée est faite pour vous !

Mais avant de vous parler de ce roman, j'aimerais attirer votre attention sur un fait qui s'est produit il y a quelques semaines, et qui est en lien avec le dit livre. J'aime me balader et feuilleter les romans ou bandes dessinées dans tous les endroits où je peux en dénicher. C'est une habitude prise depuis longtemps et qui me détend agréablement. Un jour, dans le rayon bd, j'ai eu l'occasion de croiser ce petit livre à la photo si amusante, et je me suis mise à le regarder d'un peu plus prêt. 
J'ai été vite stoppée dans mon investigation, par un étrange petit bout de papier plié en quatre, au milieu du livre. Intriguée, je l'ouvre, pensant que l'auteur s'est amusé à glisser des petits mots dans ses ouvrages, et là, surprise, je découvre une écriture enfantine :

"Si tu est triste pensse à otre chose. I et B"

j'ai trouvé cela tellement adorable, avec ses petites fautes toutes mignonnes. Une attention touchant d'enfants qui ne doivent pas être très vieux... J'avais le sourire et c'était sans doute leurs objectifs.
J'ai replié le petit bout de papier, et je l'ai remis à sa place, pensant qu'il y en avait sans doute d'autre un peu partout ailleurs... (j'avais aussi vérifié dans les autres exemplaires pour voir si il y en avait également, mais non).
Ce fut une jolie surprise, mais j'en avais oublié de regarder un peu plus en détails Chat-Bouboule...



Et me revoilà devant lui, en allant à France Loisirs. Cette fois-ci, c'est ma mère qui la saisie, et alors que je parlais avec le vendeur, je l'ai entendu rire haut et fort à chaque nouveau dessin de ce gros chat noir. 
Merci ma chère maman, pour le cadeau, j'ai passé un moment très agréable à rire et à penser à mon propre chat femelle, qui, arrive à faire pas mal des péripéties de son congénère. 
C'est cru, c'est réaliste, c'est amusant et cela s’inspire à coup sur du propre félin de l'auteur. Les illustrations ne sont pas si caricaturales, elles sont totalement crédibles, et j'ai particulièrement apprécié les pensées de l'auteur, qui s'imagine être comme son animal de compagnie. 
J'ai en souvenir de ma propre expérience, une situation identique à la sienne, le poulet... Lottie, mon chat femelle, a eu sa première expérience du poulet, à nos dépends. Mes parents font un poulet tout les dimanches, et ils ont pour habitude de le couper dans la cuisine, puis de le manger dans la salle à manger... C'est là que le drame est survenu... la porte n'était pas fermé, et en passant devant la cuisine, j'ai vu mon chat, avec la carcasse du poulet dans la gueule, en arrêt, prise en faute... Nous avons bien rigolé et depuis, la porte est fermée...
Et si j'étais un chat, ferais-je moi aussi de longue sieste comme elle ? Où m'amuserais-je avec les ombres du soleil sur le mur ? Serai-je entrain de scruter les oiseaux, derrière la fenêtre, pendant de longue minutes, sans m'en lasser ? 

En lisant les aventure du Chat-Bouboule, j'ai eu souvenir d'un autre félin, dessiné par un amoureux des chats, Simon Tofield, avec son Simon's Cat qui me donne des crampes aux ventres tellement je ris. Ses illustrations sont retranscrites en bande dessinée, mais également en vidéo, je vous invite d'ailleurs à aller voir sa chaîne Youtube, vous passerez un très bon moment. 

Ce fut donc, pour moi, une très belle surprise, j'ai adoré chaque moment passé en compagnie de ce chat et de ses maîtres. J'ai hâte de pouvoir me procurer le second tome, qui, je crois, est déjà sortie. 
Foncez !
Ma note : 18/20

vendredi 15 septembre 2017

l'étoile polaire



Auteur : Michel Onfray et Mylène Farmer
Edition : Grasset
Genre : Conte philosophique
64 pages 
Prix :
Synopsis :
On trouvera dans ce conte philosophique de Michel Onfray, illustré par Mylène Farmer, un arbre-monde, une constellation de la Baleine, un snekkar de feu, des hommes à peau rouge, des créatures venues d’ailleurs mais surtout une étoile polaire devenue pierre de soleil qui permettra au petit garçon bavard d’un ouvrier agricole taiseux de rester éternellement fidèle à son père, mort debout sous ses yeux comme un chêne foudroyé par une nuit sans lune.



Mon avis :

Avant de commencer cette chronique, je dois vous avouer ma passion pour Mylène Farmer.
Enfin, la Mylène d'avant les années 2000... Ce qu'elle fait maintenant ne la représente plus, je ne m'attarderais pas dessus et ce n'est que mon avis.
Mais je suis curieuse, et quand un livre sort avec pour auteur ou dessinateur, Madame Farmer, je ne peux résister. 
Pour le coup, ce n'est pas moi qui me le suis procuré mais le père noël (déguisé en ma cousine de Bretagne...), j'étais extatique ! Il faut le reconnaître. 

J'ai un peu attendu avant de le débuter, par manque de temps plus que par conviction, mais après une bonne année et demi d'attente, je m'y attelle enfin.
Et...
J'ai rien compris !
J'ai longtemps hésité à vous faire un billet sur ce conte, car même en me creusant la tête et en cherchant des signes philosophiques, je suis perdue. Je ne suis pas une lumière en cette matière, et je n'ai jamais fait de philo de ma vie, peut-être est-ce pour cela que je ne distingue pas les subtilités de cette lecture, mais à en croire les autres lecteurs, je ne suis pas la seul à avoir été semée en route.

Je ne vous ferais même pas un résumé, je n'en ai pas l'envie. Il y a des livres comme ça, qui ne nous semble pas justifiable, et là encore, je me vois déçue de Mylène... 
Pourtant, ces dessins sont relativement sympathiques, comme vous pouvez le juger (ils m'ont permis d'agrandir un peu cette chronique).

En bref, passez votre chemin, si vous ne voulez pas avoir un bon mal de crâne, ce conte ne sert à rien....


Ma note : 9/20 (pour l'effort esthétique)