samedi 30 juillet 2011

Le Baiser de l’Ange : Tome 1


D'Elizabeth Chandler

Quatrième de couverture :

Ivy adore les anges. Elle collectionne les petites statuettes qui les représentent et croit profondément qu'ils l’accompagnent dans les moments difficiles de sa vie. Surtout depuis que sa mère s’est remariée. Avec le père de Gregory, ce garçon étrange qui met Ivy mal à l’aise.
Heureusement, Tristan, le jeune homme le plus adulé du lycée est fou amoureux d’elle. Ivy partage ses sentiments, et le bonheur lui paraît de nouveau accessible.
Mais bientôt le destin les frappe violemment…

Mon avis :

J’ai découvert ce livre grâce à la revue créé par le forum Livraddict. Intriguée par le titre, et la couverture du livre. Attiré par une histoire qui ne parle pas de vampire. Je me suis laissée envoutée, pour finalement dès les premières lignes, être emportée.
Je fus agréablement surprise par ce premier tome, je dois le reconnaitre.
Une histoire fraiche adressée, il est vrai, à des adolescentes fleurs-bleues, en prises aux premiers émois amoureux. Ecrite de façon simple et claire, sans fausse note. Dévorée en quelques heures sans m’en rendre compte.

Plusieurs fois, j’eu l’impression de me retrouver dans l’univers de « Twilight », cet amour pur et beau, décrit avec pudeur et tendresse. J’avais cette impression de comparaison entre le couple Bella/Edward, et Ivy /Tristan. L’auteur, nous dévoile ce couple naissant stoppé en plein vol.

Le thème pourrait être essoufflé, un lycée, une jeune femme douce et fragile, un jeune homme adulé par toutes les filles et qui pourtant n’a dieu que pour elle, des regards, un nouvel amour. Une recette simple et efficace.
Cela aurait pu en rester là, et je me serai retrouvée avec un livre sympathique et agréable à lire. Mais voilà, dès le premier chapitre, on comprend que tout ne sera pas rose pour Ivy et Tristan, un destin tragique, un univers fantastique, un mystère, une intrigue… rien n’est simple…
Ce premier Tome implante un décor, et des interrogations. Certes l’histoire n’est pas extraordinaire, elle est plutôt simple et elle manque peut-être de péripéties, mais là encore, il reste deux Tomes pour en savoir plus, alors, on fait l’impasse sur cette faiblesse.
On y découvre les personnages principaux. Nous avons la chance de pouvoir lire également l’histoire de Tristan à travers lui. On rit, on verse une larme, et puis…
On se prend à en vouloir plus, et finalement, lorsque les dernières lignes arrivent, on se surprend à se ruer dans le premier centre commercial d’à côté, pour aller acheter le deuxième tome.

Et on sourit, car on sait qu’il y en aura trois en tout, et que l’histoire n’est pas finie…


2 commentaires:

  1. Les avis sont vraiment partagés.
    J'ai envie de me laisser tenter après lecture de ton billet...Merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense qu'il ne faut pas s'attendre à un grand moment de lecture. C'est un roman assez simple qui se laisse lire. ;)

      Supprimer