vendredi 21 octobre 2011

Bilbo le Hobbit

De J.R.R. Tolkien

Quatrième de couverture :

Bilbo, comme tous les hobbits, est un petit être paisible qui n'aime pas être dérangé quand il est à table. Mais un jour, sa tranquillité est troublée par la venue d'un magicien nommé Gandalf, et de treize nains barbus qui n'ont qu'une idée en tête : récupérer le trésor de leurs ancêtres, volé par Smaug le dragon sur la Montagne Solitaire. Suite à un malentendu, Bilbo se retrouve malgré lui entraîné dans cette périlleuse expédition.

Mon avis :

Biblo le Hobbit a enchanté mes premiers pas de lectrice. A l'occasion, d'une lecture imposée en sixième, j’eus ma première rencontre avec la plume célèbre de Tolkien.
Bien après et annuellement, je suis pris d’un engouement soudain pour une relecture du seigneur des anneaux, mais voilà… depuis près de 20 ans, je n’avais plus ouvert les pages de Bilbo le Hobbit. Et cette envie me démangeait.
Quel plaisir alors de pouvoir redécouvrir son aventure ! Car il faut le reconnaitre, j’avais omis beaucoup d’évènement, et certains passages même, m’ont surprise.

Dès le début de l’histoire, je me suis plongée tête baissée, dans l’aventure. J’imaginais bien cette scène étrange de nains entrant dans le trou de ce malheureux hobbit. Dévalisant ses réserves, envahissant son espace, se faisant servir tels des maitres dans leur château.
Ces futurs compagnons et amis, qui l’embarqueraient sans ménage dans une quête suicidaire. Déjouer un dragon féroce pour une vengeance qui n'ai même pas personnelle.

Ce qui me plait dans ce roman, c’est que malgré sa petitesse, les péripéties enchainent sans discontinue, nous laissant essoufflé par moment. Une première  rencontre avec des trolls affamés, des gobelins monstrueux, une bête étrange, des loups sanguinaires, des araignées géantes, un dragon, tous ne nous laissent aucun répit.
La plume est également typique ! De longue description, des tournures de phrases étranges mais qui font mouches, Tolkien est un génie.

J’ai retrouvé des personnages attachant, Gandalf le magicien gris. Toujours mystérieux, partant vers d’autres engagements pour ne revenir qu’au moment propices, dans ses moments critiques où plus une lueur d’espoir n’apparait.
Un homme sage, qui dicte son savoir de façon énigmatique.

Bilbo, un hobbit aimant sa vie oisive. Un homme intègre et courageux, qui sauvera plusieurs fois ses compagnons de route d’une fin horrible. J’ai aimé le redécouvrir en dehors du Seigneur des anneaux, personnages trop effacé à mon goût dans cette histoire (SdA, j’entends !). Là pour le coup, l’histoire lui est toute dévouée, Même les treize nains n’y ont pas fait obstacle.

Les nains, parlons en… pour certains, ils m’ont horripilé. Pas si courageux que ça, revanchards, mettant toutes les fautes sur le dos du pauvre Bilbo. Jusqu’au bout, ils ne seront que mauvaise foi. (je parle surtout de leur chef, Thorïn)

Mes passages préférés :

J’en ai encore et toujours deux…

J’ai énormément aimé la première scène, celle qui rend possible toute l’histoire. Cette première rencontre entre les nains et Bilbo. J’ai ris de leur arrivé, Mr Baggins, alors, est passablement débordé. Et en plus de la tâche à accumuler pour les satisfaire, il doit se décider rapidement face à une demande dangereuse. Devenir cambrioleur…
Qui aurait pu penser qu’en ouvrant ce soir-là la porte de son trou, Bilbo aurait vécu tant d’aventure !

Mon deuxième passage préféré se passe dans le fond d’une montagne, près d'un lac souterrain… Bilbo rencontre une étrange créature dont il ne voit que les yeux. Une bête qui se parle à lui-même et se fait appeler mon trésor
J’attendais cette rencontre avec impatience, et je n’en suis pas du tout déçu. J’ai énormément aimé les énigmes proposées. L’un pour sa sortie, l’autre pour remplir son ventre… C’était un duel angoissant, et un tournant dans l’histoire de la Terre des milieux… 

Un anneau… Un anneau unique, un anneau pour les gouvern… stop, ceci est une autre histoire…

11 commentaires:

  1. Comme toi enchantée à 11/12 ans, je l'ai déjà relu à plusieurs reprises mais pas récemment et ton billet me donne bien envie de le rouvrir, d'autant que j'ai relu cette année le SdA et le Silmarillion.
    Allez hop, je le sors de l bibliothèque rapidement :D

    RépondreSupprimer
  2. Il faudrait que je tente la lecture de ce roman. J'ai lu le tome 1 de la trilogie mais je n'ai pas accroché à cause des trop longues descriptions, mais par contre j'ai adoré le Seigneur des Anneaux en films. Peut-être que je vais tout de même apprécier Bilbo le Hobbit...

    RépondreSupprimer
  3. Mypianocanta : Ceux sont effectivement des livres que l'on aime lire et relire. C'est le génie de Tolkien, il y en a tellement à chaque fois que nous avons cette impression de découverte permanente ! j'avais le sourire de mes 12 ans dessiné sur mes lèvres pendant toute ma lecture :)

    Eloo : Tu devrais le tenter effectivement ! Il y a moins de descriptions à la rallonge qui pouvais dissuader dans le Seigneur des Anneaux, et le livre se lit rapidement. mais si tu as adoré les films (qui sont excellent !) je te conseil de nouveau de le lire, car il manque tout de même certains personnages (rapport au budget et au temps qu'aurait duré les films...)

    RépondreSupprimer
  4. J'adore vraiment ton style d'écriture.
    Bilbo... te préparerait tu à un swapp...

    RépondreSupprimer
  5. merci beaucoup ^^
    oui je fais partie du Swap Terre des milieux, et je voulais déjà commencer à me plonger dans l'univers... histoire d'être en accord avec mon colis ;p

    RépondreSupprimer
  6. Je ne l'ai lu qu'il y a deux ans, pas si longtemps que ça donc.
    C'est vraiment une aventure fabuleuse et Bilbo est génial :)
    Joli chronique en tous cas ^^

    RépondreSupprimer
  7. oui c'est une très belle aventure !
    merci beaucoup ^^

    RépondreSupprimer