dimanche 8 janvier 2012

Lettres du Père Noël

De J.R.R. Tolkien

Quatrième de couverture :

Plus connu pour ses travaux universitaires et pour l'invention de la Terre du Milieu, J.R.R. Tolkien est aussi un formidable auteur de contes pour enfants. Comme Bilbo le Hobbit et Roverandom, les Lettres du Père Noël ont d'abord été destinées à ses trois fils et à sa fille, auxquels, chaque année, entre 1920 et 1943, Tolkien a écrit une lettre (parfois deux) prétendument envoyée du Pôle Nord par le Père Noël ou l'Ours Polaire.

Ces trente lettres (dont quinze traduites pour la première fois, dans cette édition revue et augmentée) forment un récit très prenant des aventures du Père Noël et de l'Ours du Pôle Nord, et de leurs démêlés avec les gobelins, qui plaira aux enfants, à leurs parents, et surprendra plus d'un amoureux de Tolkien


Mon avis :

N'avez-vous jamais rêvé d'avoir une correspondance exclusive avec le Père Noël ?
Nous lui écrivons tous un jour ou l'autre. Notre envie de croire en cet homme à la barbe blanche est si forte, que nous pourrions même envisager un voyage au Pôle Nord... alors qu'elle serait notre réaction si, chaque année, une lettre nous attendait près du sapin, juste à côté des chaussettes remplies de présents ?





Une enveloppe au timbre peu courant, en provenance directe du royaume du Père Noël. Décorée d'une belle écriture et annoté de petits dessins.


Tolkien, pour rendre encore plus magique ce matin de Noël, prend les traits de ce vieil homme au manteau rouge et décide de répondre à son premier enfant, John. S’ensuit plusieurs lettres écrites pendant vingt ans à toute sa descendance.
Ce que j'ai aimé particulièrement dans ce livre, c'est les lettres originales, qui se dévoilent au fils des pages. Chacune est une œuvre d'art. Décorée avec soins, colorés de vert et de rouge, elles sont magnifiques.





  D'une manière réaliste, il pousse même jusqu'à l'écriture chevrotante du vieux Père Noël, qui s'excuse de sa maladresse à rédiger une belle lettre, t'en il est fatigué par le poids des années.

 J'ai également apprécié pouvoir les découvrir dans la langue de Shakespeare. Mais elles mériteront une relecture de ma part, je ne suis pas si à l'aise que ça, et le tremblement des mots me le rend encore plus difficile.
Pendant les années qui s'écoulent, le Père Noël, retrace ses aventures rocambolesques, avec son ami le Grand Ours Polaire, un fidèle allié, très maladroit et un brun bourru.
 
L'Ours, d'ailleurs, s'emploie lui aussi à rédiger quelques annotations dans les lettres, intervenant dans des moments important pour rappeler sa participation aux aventures.
J'ai beaucoup souris, en découvrant les fautes d'orthographe grotesque qu'il pouvait faire. Moi, qui ai quelques lacunes à ce sujet, je n'ai pu que les relever et m'amuser de sa maladresse.


 L'une des richesses de ce livre est sans doute les très belles scènes peintes par Tolkien. Histoire d'un peu plus étayer sa narration, l'auteur dessinait les moments importants de la vie de Père Noël. Les repas de Noël ; La maladresse de l'Ours ; Le Père Noël portant sa hotte bien chargé ; la demeure où il réside... 

 











Tout est beau dans ses peintures, les couleurs, les détails, l'univers...





  
Bref, un moment très agréable, certes enfantin et qui me semble n'appartenir qu'à cette famille anglaise, mais tout de même plaisante à lire. J'imagine très bien ces enfants, les yeux arrondis par l'excitation, lire avidement cette lettre tous les ans.
Tolkien a du beaucoup s'amuser, à se faire passer pour cette personne aussi importante dans le cœur d'un enfant. 


&&& 

Merci à XL pour son cadeau, c'est un livre magnifique !


9 commentaires: