jeudi 19 avril 2012

Neige

De Maxence Fermine :

Quatrième de couverture :

Ce petit livre est le poème de la neige et l'histoire de son poète Yuko, une sorte de funambule des mots.
C'est aussi une très belle histoire d'amour, au délicieux parfum zen, étrange et originale.
Un très beau poème d'amour donc.

Mon avis :

J'adore la neige, alors, quand je suis tombée sur le livre de Maxence Fermine (que je ne connaissais pas), j'ai tout de suite été emballée.

96 pages, un petit ouvrage dédié à un élément doux, épurée, d'une blancheur maladive mais pleine de pureté.
Un petit conte en trois parties, qui raconte l'histoire de Yuko, un jeune poète en herbe de 17 ans, qui frise avec le génie des mots. Sa passion, les haïkus, son obsession, la neige.
A travers ses minis poèmes japonais, le jeune homme va en révélé toute la puissance, la légèreté, la beauté, l'éphémère...
La neige est pour lui synonyme de pureté, d'amour, de compagne... mais elle est aussi meurtrière et glaciale. 
Yuko écrit, décrit, contemple, révère ces flocons, mais malgré son aisance à cette art, elle est incomplète. La couleur manque à ses rimes et l'homme part en quête d'un maitre qui lui enseignera tout.

Sosêki... Un samurai aveugle, qui nous raconteras dans la deuxième partie, son histoire... Aussi belle que les phrases de l'auteur, elle nous berce et me ravie.

Je vous laisse découvrir la dernière partie, une fin parfaite pour un livre éphémère... 

J'ai aimé chaque mot de ce livre. 

Neige ,
Je sens ta morsure
Sur moi tombe, et s'efface...
                                                                       (Par moi, Julie E.)

Ma note : 17/20

6 commentaires:

  1. Voilà un livre qu'il va me falloir lire car j'aime ceux dont l'écriture nous permet de nous envoler... Ceux qui ressemble à des poèmes.
    Merci pour nous l'avoir présenté!
    Clo53

    RépondreSupprimer
  2. Pourquoi suis-je venue voir ce billet?? Tu m'as donné envie de découvrir ce livre car moi aussi j'aime la neige!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. :P je peux te le prêter si tu veux, je te l'envoyer dans la prochaine lettre, tu n'auras qu'à me le retourner après ;)

      Supprimer
  3. Et le cycle de la vie qui reprend ses droits...

    RépondreSupprimer