dimanche 15 juillet 2012

La fille de papier


De Guillaume Musso :

Quatrième de couverture :

Tom Boyd, un écrivain célèbre en panne d'inspiration, voit surgir dans sa
vie l’héroïne de ses romans.
Elle est jolie, elle est désespérée, elle va mourir s’il s’arrête d’écrire.
Impossible ? Et pourtant…

Mon avis :

Dès le départ, les tourments de Tom nous entraînent dans sa dépression. Nous comprenons qu'il est sur le fils du rasoir, qu'il n'en peut plus, qu'il est à bout. Plus rien ne va, il s'est ridiculisé, se fait arrêté pou violence, et état d'ébriété... il vit dans le noir, ne sort plus de chez lui, s'emmure...

Tom est un auteur à succès, d’une trilogie médiatisée. Le troisième tome, le dernier, doit sortir dans quelques mois et ses lecteurs l’attendent avec beaucoup d’impatiences, d'excitations.
Mais Tom va mal, il sort d’une liaison qui l’a laissé pantelant, accro aux antidépresseur et aux anxiolytiques. Il se détruit et s’enfonce de plus en plus dans le néant qu’est sa vie.
Les contraintes de sa maison d'édition l'oblige à reprendre l'écrire... mais écrire quoi ? La page blanche ne se remplie pas, elle est vide...

Jusqu’au jour où l’héroïne de son roman se retrouve nue dans son salon…

Outre l'histoire de ses personnages principaux, il y a également celui d'un livre... le deuxième tome de la trilogie écrit par Tom. Un livre inachevé, imprimé jusqu'à la page 266. 
Ce livre est celui de Billie, l'héroïne du roman, celui qui l'a faite passer de son monde au notre. 
il se perd et tout au long de notre lecture, nous le voyons passer de mains en mains, comme un livre voyageur... J'ai particulièrement adoré ces moments, où nous découvrirons des hommes et femmes avides de lecture, et apportant à celui-ci, une touche des plus personnelles...
j'aimerai pouvoir trouver un livre de ce genre.

Je n’ai lu que très peu de Musso. Je connais son univers, le tumulte médiatique qu’il dégage à chaque apparition. Mais je freine des deux pieds à chaque nouvelle sortie de roman. Cela va peut-être trop vite à mon goût, une réticence face à des histoires sans doutes bâclées (et ce n’était que des suppositions !). Comment pourrait-il faire mouche à chaque exemplaire !

Pourtant…. De mes seules lectures, en sont ressorties des mini-coups de cœur. Pas des gros qui me prennent la tête et m’empêche de me plonger dans mes lectures suivantes, mais le coup de cœur, tout doux, surprenant et qui fait du bien.

Dans son premier livre, j’avais pleuré, touchée par ce père qui recherche désespérément son enfant.
Dans celui-là… j’ai souris, j’ai soupiré et dévoré les pages avec une surprenante avidité.
Car comme tout bon Musso, la chute est primordiale. Cette fin qui sait nous tenir en haleine. Cette chute finale qui nous surprend à chaque fois.
On l’attend, on l’espère, on n’en lit que plus vite, on extrapole et on se plante royalement. Parce que notre imagination n’est pas allé assez loin, ou qu’elle n’était pas assez simple.
Musso déjoue les règles, les contournes, les adaptes pour les rendre uniques.

Un petit mot pour Musso : J'aimerai tellement pouvoir lire cette trilogie des Anges...

Je ressorts de cette lecture avec le sourire aux lèvres, conquise.

10 commentaires:

  1. J'ai découvert Musso avec ce roman et j'ai adoré

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est le deuxième que je lis et moi aussi je l'ai adoré ^^

      Supprimer
  2. Ah tiens, j'avais lu ce roman et j'en parle dans mon billet fille jusqu'à ce que j'ai lu ce que je lis officiellement^^ Et je crois que tu as été plus conquise que moi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. a oui tu l'avais un peu lu et tu n'as pas aimé ? oh, c'est dommage...

      Supprimer
  3. Ma découverte récente de Musso a été une déception, mais je ne renonce pas pour autant ! Merci !

    RépondreSupprimer
  4. Il m'attend gentiment dans ma PAl, je suis curieuse de le lire. J'ai découvert l'auteur avec Seras-tu là ?, que j'avais aimé et que je te conseille si tu ne l'as pas déjà lu :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je ne l'ai pas lu celui-là, mais je l'ai eu entre les mains à un moment donné et puis... je l'ai fait passé... mais j'essayerai de le lire merci :)

      Supprimer
  5. Je l'ai trouvé correct mais sans plus. C'était ma deuxième lecture de Musso et elle non plus ne m'a pas conquise(la première étant Sauve-moi). Je compte lire L'appel de l'ange dont on m'a dit beaucoup de bien, on verra bien ce que ça donnera ! ^^ J'espère que mon jugement sera corrigé.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je crois que pour Musso, on aime ou on n'aime pas ^^, il n'y a pas vraiment de juste milieu :P
      j'ai aussi l'appel de l'ange dans ma PAL, on verra bien :)

      Supprimer