jeudi 27 décembre 2012

Emma




Auteur : Jane Austen
Editions : Les Classiques de poche
Genre : Classique
Prix : 7.60
512 pages
Synopsis :
Orpheline de mère, seule auprès d'un père en mauvaise santé, Emma Woodhouse, désormais la maîtresse de maison, s'est mis en tête de marier Harriet Smith, une jeune fille qu'elle a recueillie chez elle. Ce faisant, ne s'est-elle pas attribué un rôle qui n'est pas (ou pas encore) pour elle ? Son inexpérience des coeurs et des êtres, ses propres émotions amoureuses, qu'elle ne sait guère interpréter ou traduire, lui vaudront bien des déconvenues et des découvertes.




Mon avis :

De nouveau, me voici face à une œuvre de Jane Austen. Mon amour pour cet auteur se renforce à chaque lecture.

Après des romans coups de cœurs (Raison et Sentiments, et Orgueil et préjugés), je m’attaque donc à Emma, et son héroïne au caractère bien trempée !

Alors que les jeunes filles de son âge se doivent d’être respectueuses et réservées, Emma s’immisce dans les vies affectives de son entourage. Tel Cupidon, elle distille ses conseils et forme les couples à son bon vouloir. Sûr de son savoir et de ses convictions, la jeune fille en oubli qu’elle n’est pas infaillible, et son jugement résulte souvent d’un échec cuisant pour ses proches.

Harriet est la première à y laisser des plumes. D’une classe moyenne, timide et peu cultivée, elle s’amourache d’un homme plus aisé, beau et intelligent. Fit de tout, son amie Emma, décide de les présenter et voit déjà un beau mariage poindre à l’horizon. Omettant juste de se renseigner sur les sentiments du jeune homme, elle convainc Harriet d’un sentiment partagé, et lui fait refuser une autre demande en mariage d’un homme moins aisé. 
Malheureusement pour son amie, Mr Elton, le futur « promis », n’a pas l’intention de lui retourner ses faveurs, préférant Emma et sa fortune, à la gentillesse et l’amour d’Harriet.

L’histoire commence ainsi, et nous suivons les tribulations d’Emma et son entourage autour de conversations mondaines plus ou moins intéressantes.
Car c’est là le point légèrement négatif de ce roman. Les longues et interminables conciliabules et commérages de ses plus ou moins charmantes personnes.
La finesse du style Austen sauve, toutefois, ma lecture d’une torpeur malvenue lorsque l’on veut connaitre un dénouement.

Les différents acteurs de cette histoire, n’en sont pas moins riches d’être connus, et m’ont à leurs tours agacée, attendrit, révulsée ou exaspérée. Leurs caractères mordant et leurs bonnes manières hypocrites, ne pouvaient que piquer ma curiosité. Un point important (selon moi) pour me charmer…

Je passerai outre l’innocence d’Emma, qui ne sait pas observer correctement les attitudes de son entourage, et je ne m’attarderai pas, non plus, sur son côté enfant gâtée, qui rend notre héroïne pour le moins horripilante à certains moments…

Mais comme dans tout bon Austen, nous avons le droit à un Happy End, cela ne peut que nous faire du bien. Tout rentre dans l’ordre, et les protagonistes malmenés de l’histoire finissent tous par retrouver le sourire.
L’amour remporte une nouvelle fois la bataille et mon petit cœur de midinette est ravi.


Ma note : 16/20

4 commentaires:

  1. Je ne l'ai pas encore lu mais il est dans ma PAL depuis un moment et je pense qu'il va faire partie de mes lectures de 2013. :) J'entends beaucoup parler de ce roman en ce moment et les avis m'intriguent...apparemment, c'est un très bon roman, dans la veine d' Orgueil et Préjugés, Raison et Sentiments...il n'y a donc aucune raison pour que je n'aime pas. =)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je crois que les avis sont partagés pour ce livre. ou tu aimes, ou tu n'aimes pas.
      personnellement, j'ai aimé ^^

      Supprimer
  2. Je compte le lire pour 2013, aussi ! ^-^ Etant fan du style d'Austen, il ne pourrait que me satisfaire !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. quand on est fan, ce livre répond à nos attentes ^^

      Supprimer