dimanche 12 mai 2013

Les Enquêtes de Mma Ramotswe


tome 1 : Mma Ramotswe détective 

D’Alexander McCall Smith :

Quatrième de couverture :

Divorcée d’un mari trompettiste porté sur la bouteille, Precious Ramotswe est bien décidée à ne plus céder aux mirages de l’amour ! J.L.B. Matekoni, gentleman garagiste, lui fait pourtant les yeux doux mais l’inénarrable "Mma" a un projet en tête… Un beau jour, elle se jette à l’eau et ouvre à Gaborone, capitale du Botswana, son pays bien-aimé, la première agence de détectives strictement au féminin. En compagnie de son assistante, Mma Makutsi, elle déclare la guerre aux maris en fuite et aux escrocs sans vergogne. Ne reculant devant aucun danger, elle s’attaquera même à la sorcellerie, le grand tabou de l’Afrique. Mma Ramotswe mène ses enquêtes tambour battant, sous les yeux de son soupirant favori… et pour notre plus grand plaisir.

Mon avis :

C’est en naviguant sur les chaines de mon poste de télévision, que je suis tombée par hasard sur une mini-série, s’intitulant : Mma Ramotswe. Série prometteuse de 5 épisodes, au générique très sympathique.  
Ma curiosité était mise en éveil, et malgré un visionnage rapide de la fin (j’avais manqué le début), je me suis vite prise au jeu de l’intrigue. J’ai donc voulu en savoir un peu plus, et j’ai pu découvrir qu’il s’agissait d’une adaptation d’un best-seller au Botswana…

Parlons  couverture :

Alors que j’hésitais encore à me le procurer, n’étant pas amatrice du genre, cette couverture très coloré n’a fait que me convaincre de me l’acheter.
Très adapté à l’histoire, le crocodile et la petite cabane étant représentatifs de certains passages, je la trouve attrayante et judicieuse.

Parlons contenu :

Mma Ramotswe, est une femme forte, âgée d’une trentaine d’année, qui vient d’ouvrir son agence de détective dans la capitale du Botswana. Les débuts ne sont pas évidents, entre le manque d’affaires et la non-rémunération de certaines, la détective en herbe à bien du mal à joindre les deux bouts. Mais c’est sans compter sa pugnacité et sa motivation. Mma Ramotswe n’est pas une défaitiste, et la jeune femme arrive peu à peu à ses fins en acceptant des enquêtes de plus en plus importantes…

Ce que j’ai aimé dans ce roman, c’est que tout n’est pas centré sur les enquêtes de l’héroïne. A travers son témoignage, nous entrons dans sa vie, son passé de femme battue, celle d’une enfance agréable, et d’un père aimant. Et son présent, plus simple de femme libre et divorcé.
Mma Ramotswe n’est pas une superbe détective à qui tout réussi. J’ai apprécié ses faiblesses, son manque de discrétion lorsqu’elle suit ses clients, et des erreurs qui la rendent plus humaine, et sympathique.
Malgré elle, elle résout des enquêtes, grâce à une certaine intuition féminine mais aussi, et surtout, par chance. Sans pour autant, mener des recherches trop approfondit. Nous la suivons dans ses périples avec un regard bienveillant sur sa personne.

C’est une femme attachante, et son entourage l’est tout autant. Certes, son ex-mari est un homme dépourvu d’humanité, mais elle en côtoie d’autres, bien plus intéressant, comme son petit garagiste très présent dans sa vie.

L’histoire en elle-même est d’ailleurs très simple, La révélation des différentes missions sont rapidement élucidés, et les différentes confrontations avec les fraudeurs, très courtoise. J’ai trouvé cela d’une fraicheur amusante, moi qui m’imaginait déjà une ambiance lourde et violente…

J’ai particulièrement apprécié, l’atmosphère du livre. Marquée par les belles descriptions du Botswana, dépeintes avec amour par un auteur épris de son pays. Le désert, la communauté, la sympathie des gens m’ont fait rêver. J’apprécierais pouvoir me rendre dans cette contré sauvage et accueillante.

Pour conclure,
J’ai passé un agréable moment en compagnie de cette femme. Un premier tome réussi qui me donne envie de lire les autres.
L’ambiance chaleureuse qui s’en dégage m’a conquise, et je comprends l’engouement porté pour ce roman, pourtant méconnu en France, et c’est bien dommage.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire