jeudi 25 juillet 2013

Gone

Tome 1 : Gone
De Michel Grant : 

Quatrième de couverture :

Imaginez…
Tous les êtres humains de plus de 15 ans ont disparu. Plus incroyable encore, ceux qui restent développent des super-pouvoirs mais ils ne parviennent pas encore à les maîtriser…
Cette aventure extraordinaire est arrivée à Sam, 14 ans, et à tous les enfants de la petite ville californienne de Perdido. Passé la première période d’euphorie, les enfants doivent maintenant s’organiser pour survivre.
Qui va s’occuper des bébés et des malades ? Comment trouver de la nourriture ? Autant de questions vitales à résoudre en urgence !

Mon avis :

Cela faisait un petit moment qu’il me faisait de l’œil, et après avoir attendu une sortie poche, j’acquière enfin à satisfaire ma curiosité.

Parlons couverture :

Assez sobre, elle m’a tout de même aidé à visualiser la tête des personnages principaux. Sam et Astride, ainsi que Caine et Diana (en arrière plan).

Parlons contenu :

Comment réagiriez-vous si devant vous, disparaissait votre professeur ? Quel réaction auriez-vous si en une seconde vous vous rendiez compte qu’il n’y a plus aucun adulte, ni d’homme ou femme âgés de plus de 15 ans ?
Qu’elle réaction auriez-vous, livrez à vous-même ? Enfermé dans une bulle, d’un diamètre de 30 kilomètres.

C’est ce que Sam et ses amis vont devoir affronter. Comprendre les disparitions, devenir des adultes et affronter des responsabilités bien trop grandes pour ces jeunes adolescents, subir les privations, la peur, et les angoisses qui surgissent. Mais aussi, s’adapter à cet environnement hostile, aux changements, aux différents comportements malsains exacerbés chez certains…

Gone, c’est tout ça, et bien plus.

Dès le début de ma lecture j'ai été envoûtée, je ne vous le cacherai pas, ce livre est un mini coup de cœur. J'ai adoré la manière de relater les différentes péripéties,  le roman ne s’essouffle à aucun moment, et la densité qui s'y dégage m'a vraiment impressionnée. 
Gone n'est pas qu'une histoire d'adolescent sans parent, certains passages, d'ailleurs, m'ont particulièrement refroidit. Les événements sont diablement décortiquées et très souvent, je me suis demandée vers qu'elle publique ce livre était destinée. Un jeune de moins de douze ans, pourrait être "choquée" par certaines scènes, et même l'atmosphère de plus en plus oppressante et difficile m'a, moi-même, fait tiquer. 

Car Sam et ses acolytes ne vont pas avoir une vie rose, où la hiérarchie et les lois sont abolis ! Bien au contraire...  
L'autorité n'existant plus, l'anarchie est partie preneur d'un bon nombre d'enfants, qui, livrés à eux-mêmes se révèlent profondément méchant, voir même, pour quelques uns, inhumain.
La loi du plus fort, le règne de la terreur, la brutalité et la monté au pouvoir d'un petit groupe, provoque le chaos dans la petite ville. 

Pourtant, certains voient d'un mauvais œil  la prise de pouvoir trop brutale de Caine et ses compagnons. La guerre menace, et les conséquences seront désastreuses...

Un excellent premier tome, je me répète, qui me donne envie de continuer l'aventure ! 
Laissez-vous tenter, vous ne le regretterez pas !

~~~
tome 2 : La Faim

Quatrième de couverture :


À Perdido Beach, les enfants vivent depuis trois mois sans adultes, piégés à l'intérieur de la Zone. La famine menace, les dissensions éclatent et surtout, une créature inquiétante se réveille. Et elle a faim…

Cela fait trois mois que les enfants de la petite ville californienne de Perdido Beach sont piégés dans une bulle qu'ils ont baptisée la Zone. Trois mois que tous les habitants de plus de 15 ans ont disparu. La nourriture commence à manquer, la famine s'annonce et personne n'a de solution.
Bientôt des dissensions éclatent entre les « mutants », qui développent des pouvoirs surnaturels, et les « normaux ». Le chaos s'installe en ville.
Sans compter qu'un danger bien plus terrible menace les habitants de la Zone. L'Ombre, une créature inquiétante terrée dans les collines, appelle ses serviteurs. Elle s'est réveillée. Et elle a faim.


Mon avis : (à venir)

4 commentaires:

  1. J'ai adoré aussi ce premier tome et j'ai hâte de lire la suite, qui est déjà en poche.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui je viens de me le procurer. Mais j'attends un peu avant de le lire, car je sens que je vais être frustrée si la suite tarde à sortir (en poche).

      Supprimer
  2. J'hasitais depuis très longtemps à l'ajouter à ma WL ! Après ta critique, je pense que je vais mettre le tome 1 si il existe en poche, car je reste encore sur ma réserve un peu comme pour "Uglies"...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je l'ai lu en poche, donc cela répond as ta question :)
      je n'ai pas lu Uglies, (et il ne me tente pas vraiment), donc je ne peux pas te dire si l'histoire est mieux, ou non. Mais Gone est un roman assez addictif, qui vos le détour :)

      Supprimer