mardi 30 juillet 2013

Non Stop

De Frédéric Mars :

Quatrième de couverture :

9 septembre 2012, Manhattan. Un homme ordinaire reçoit une enveloppe anonyme et se met à marcher en direction du métro. À peine s’est-il arrêté sur le quai de la station qu’il explose, semant la mort autour de lui. Très vite, les mises en marche et explosions de ce genre se multiplient à une allure folle. Sam Pollack et Liz Mc Geary, les deux agents chargés de l’enquête, doivent admettre qu’ils sont confrontés à une attaque terroriste d’une envergure inouïe. Une attaque non revendiquée et d’autant plus difficile à contrer qu’elle transforme des innocents en bombes humaines, faisant d’eux les agents de ce scénario apocalyptique. Tous se sont vu implanter un pacemaker piégé dans les deux dernières années. Tous reçoivent ces fameuses enveloppes kraft et se mettent à marcher. S'ils s’arrêtent, la charge explosive se déclenche, où qu’ils soient. Quels que soient leur âge et leurs couleurs de peau. La cavale sans fin de ceux qu'on appelle les Death Walkers, les marcheurs de la mort, ne fait que commencer.

Mon avis :

Il y a quelques mois, je lisais avec une certaine curiosité, la critique d’une lectrice, assez élogieuse concernant ce roman. Un policier, encore un, qui pour le coup, me donnait carrément envie.

Alors, pourquoi résister ?

Parlons couverture :

Je la trouve très représentative de la trame principale de l’histoire. Ces inconnus, porteur d’explosif, incapable de savoir avec précision, quand leur corps lâchera…

Parlons contenu :

Un pavé de 667 pages, qui ne m’aura laissé aucun répit. Voilà ce que je peux retenir de ce roman totalement captivant !

Dès le premier chapitre, nous embarquons, avec bons nombres de personnages anonymes, sur les chemins sinueux et meurtriers de leurs destins. Chacun porte en lui une bombe, qui peut exploser à tout instant.
Sam, le héros de cette histoire, va en faire la lourde expérience. Arrivé à hauteur du métro, alors même qu’il y descend, une explosion le laisse assommer sur le sol. Autour de lui, les gens courts, hurlent. Le sang coule, les morts sont comptés par dizaine. A cette heure de grande influence, les conséquences de cette explosion sont dramatiques, et Sam, promu agent chargé de l’enquête, ne peut s’empêcher de récolter les premières informations au poste de surveillance. La source de la détonation est humaine, et le comportement avant l’explosion de l’homme suspecté, est troublante… Pourquoi semble-t-il si perturbé ? Qu’elle est donc cette enveloppe qu’il jette dans la poubelle juste avant ? Et qui peut bien revendiquer cette tuerie ?
C’est ce que Sam va chercher à comprendre, surtout lorsqu’une deuxième, puis une troisième déflagration surviennent…
Dès cet instant, la course poursuite contre la montre ne nous laisse aucun moment de sursis, et l’avidité avec laquelle j’ai dévoré ce livre m’étonne encore après lecture.

Tout y est rondement ficelé. Pas un seul moment je n’ai eu le sentiment de m’ennuyer, bien au contraire. La dynamique de ce livre est finement menée. Nous spéculons sur les différents nuisibles rencontrés tout au long de l’enquête, nous cherchons à nous représenter une image des revendicateurs, nous essayons de comprendre leurs buts.
Nous frissonnons à l’idée de tous ces morts  (les victimes de cette folie seront nombreux), nous ne pouvons qu’être affligé par l’étendu de cette attentat, et de ce probable réalisme qui fait froid  dans le dos.
Et puis… Il y a la réaction démesurée et démente de certains hommes… des traqueurs face à des proies sans défense et mouvante.
Ces bombes à retardement n’ont pas que leur corps pour ennemis… Ils sont les bêtes traquées par des aliénés qui les chassent tels des gibiers. Et c’est peut-être ça qui m’a le plus marqué. Croire que la race humaine pourrait être capable d’agir ainsi… Quel dégoût.

Enfin, je ne peux résister à l’envie de vous conseiller ce roman. Une petite perle (je rappelle que c’est moi qui dit ça, la fille qui n’aime pas ce genre littéraire !).


~~~

Lecture commune, organisé par Agnah
Participants : AgnahGalahad ; Morgane1491 ; (Sapotille) ; (Vepug)

14 commentaires:

  1. J'avais remarqué ce roman sur le blog d'Agnah, et je m'étais dit qu'il me plairait bien, parce que j'aime bien les thriller, et le résumé m'avait emballée. Alors si tu l'as autant aimé, je ne vais plus avoir le choix ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est sur que maintenant, tu n'as plus le choix :D c'est vraiment un bon thriller =)

      Supprimer
  2. Bon il remonte dans mon échelle alors ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ha :) j'ai hâte que tu le lises alors ^^

      Supprimer
    2. Tu veux que je rajoute une petite couche avec mon billet qui date de 2011?
      http://cafardsathome.canalblog.com/archives/2011/11/25/22805958.html

      Je fais ça pour aider Faurelix dans sa décision... ;)

      Supprimer
    3. c'est en partie grâce à ta chronique que j'ai eu l'envie de le lire ^^

      Supprimer
  3. Bon, OK, je suis convaincue ... ah la la !

    RépondreSupprimer
  4. Je vois que nous avons des avis radicalement différents xD Contente qu'il t'ait plu !! =D
    A bientôt !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. pas si radicale tout de même, mais il est vrai que je l'ai plus aimé que toi ^^
      merci pour cette LC :D

      Supprimer
  5. Je suis un peu moins enthousiaste que toi. Je me suis ennuyée par moment. Mais, dans l'ensemble j'ai bien aimé...

    RépondreSupprimer