jeudi 23 janvier 2014

Les chroniques du chat noir

Le lien 
De Ghislain Meurlay

Quatrième de couverture :

Que feriez-vous si vous étiez un redoutable tueur en série ? Un tueur impitoyable, dont le seul nom fait froid dans le dos... Le Chat Noir. Que feriez-vous si votre dernière victime était le plus grand baron de la pègre ? Si nul n'était en mesure de vous dire où il est, ni qui il est ? Si c'était un "Fantôme" ? Et si la seule personne capable de l'identifier était un type bien, sans histoire ?

Que feriez-vous , si vous étiez le plus grand baron de la pègre ? Un baron impitoyable, dont le seul nom fait froid dans le dos... Le Fantôme. Que feriez-vous si du jour au lendemain, vos hommes de mains se faisaient éliminer les uns après les autres, par un tueur en série ? Si vous étiez le plus grand baron de la pègre, insoupçonné et insoupçonnable ? Et si la seule personne capable de vous identifier était un con, un emmerdeur ?

Que feriez-vous si vous étiez ce con, cet emmerdeur... mais qu'au fond vous êtes ce type bien, sans trop d'histoires ? Si vous vous retrouviez dans une guerre qui vous dépasse largement ? Si dans cette guerre vos proches étaient traqués, éliminés ? Et si la seule chance qu'ils aient de rester en vie, impliquait inévitablement votre mort ?

Parlons de l’auteur :

Ghislain Meurlay est né en 1982, à Vannes. Il passe son enfance à Nantes dans un milieu modeste. Au travers de rencontres et d’amitiés, il va apprendre les joies de l’art, découvrir le dessin, la musique, étudier la signification des lettres, des mots, des vers, des doubles sens, des messages cachés. Il prend goût à la lecture, ce qui lui donne envie d’écrire, notamment des chansons puis une histoire un peu plus longue. La vie active prenant le dessus, c’est six ans après l’avoir commencé́, qu’il mène à son terme ce fabuleux projet.

Entre parenthèse :

Je remercie l’auteur, Ghislain Meurlay, ainsi que Les éditions du Panthéon, pour leurs confiances. Merci également, aux organisatrices de l’opération coups de cœur 2014, pour tout le travail apporté dans la distribution des ouvrages mises à notre disposions, ainsi que leur temps et leurs gentillesses à notre égard.

Mon avis :

Parlons couverture :

Elle reflète parfaitement l’histoire. Je la trouve accrocheuse et intrigante.

Parlons contenu :

Les chroniques du chat noir est un roman qui se lit assez rapidement. Mais mon enthousiasme s’arrête là, je le crains. Pas que ma lecture n’ai été un calvaire. Nullement. Les idées sont présentes, et je trouve la trame de l’histoire très intéressante.

Alors pourquoi ?

Tout au long de cette rapide lecture, je n’ai pu que me désoler de passer d’un événement à un autre, avec une impression de passer à côté de quelque chose. Tout aurait mérité plus de détails, plus d’approfondissement, plus d’explication, plus d’indics… Et c’est bien dommage.

Pourtant l’auteur signale bien, dans un avant-propos, que ce roman irait à l’essentiel. J’étais donc prévenue. Pas de longue description, ni trop d’attardement sur certain sujet exploité… Peut-être pas assez à mon goût malheureusement.

On comprend, bien évidemment, l’histoire en elle-même,  et je me répète, elle EST intéressante. L’idée d’un tueur qui fait sa propre justice, d’une mafia décimée et impuissante, et d’un homme sympathique qui se retrouve impliqué malgré lui, tout cela me plait. Mais certains faits non ni queue ni tête, l’auteur cherche à nous surprendre, mais en oublie de nous donner plus d’éléments accrocheurs.

J’ai eu plusieurs fois le sentiment d’être totalement désorientée et perdue, alors qu’il aurait fallu peut-être juste plus de temps. Installer les personnages, nous les rendre plus accessibles. Peut-être, aussi, approfondir cette fin, qui m’a surprise, mais pas de la bonne manière. Je ne voudrais pas la spolier, car la encore, c’est une bonne idée. Mais cette révélation nous est un peu balancée comme un cheveu sur la soupe. Aucun prémices n’est distillés avant cela, et rien ne conclut ce fait (sauf peut-être la fameuse photo, mais là encore, je reste dans le flou le plus complet).


Je suis tout de même sûr que Ghislain Meurlay  arrivera à convaincre et trouver son public. A voir donc avec la suite des aventures du Chat Noir…

4 commentaires:

  1. Moi qui aime bien m'attarder sur des détails en lecture, je ne suis pas sure que je puisse vraiment accrocher à ce roman...
    Dommage !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je suis un peu comme toi, j'aime prendre mon temps. Mais comme je le disais, certains apprécieront plus que d'autres ;)

      Supprimer
  2. Bonsoir, j'ai un avis plus positif, j'ai été complétement embarquée dans l'histoire. Certes, nous avons dans ce roman quelques tournures que j'ai trouvées maladroites. J'ai trouvé également quelques scènes un peu excessive et de trop. Mais le roman se lit bien et cet auteur est à suivre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. effectivement, il y a du bon dans ce roman, et l'auteur est intéressant. Mais l'histoire en elle-même ne m'a pas forcément accroché.

      Supprimer