lundi 17 février 2014

Beautiful Disaster

De Jamie McGuire :

Quatrième de couverture : 

Travis Maddox est sexy, bâti comme un dieu et couvert de tatouages. Il participe à des combats clandestins la nuit et drague tout ce qui bouge le reste du temps. Exactement le genre de mec qu’Abby doit éviter si elle veut réussir à démarrer une nouvelle vie. Mais Travis insiste et lui propose un pari. Si elle gagne, il renonce au sexe pendant un mois. Si elle perd, elle s’installe chez lui pendant un mois. Ce qu’il ignore, c’est qu’il a affaire à bien plus joueur que lui…

Une fois toutes les cartes abattues, la catastrophe annoncée se muera-t-elle en amour passionné ?

Mon avis :

Si je vous disais que cela fait un an que j’attends ce livre, me croiriez-vous ?
J’ai, au mois de janvier 2013, commandé ce roman sur Amazon, et ce fut une longue attente, annoncé, dans un premier temps, pour le mois d’Avril 2013, il fut plusieurs fois reporté, jusqu’à ce jour.
Et bizarrement, mon envie de lire ce roman était égale à l’appréhension de mon prochain ressenti. N’avais-je pas trop espéré de ce livre prometteur ? Mon attente allait-elle être satisfaite ?

Parlons couverture :

C’est l’une des raisons première qui m’a poussé à acheter ce roman. Je l’adore ! Elle est simple, aérienne, et sert à mon imagination fébrile.
Après lecture, je dirais que finalement, ce n’est pas tout à fait adapter à l’histoire. Même si esthétiquement parlant, cette couverture est parfaite, selon mes goûts, j’ai un peu de mal à trouver les liens qui rattache l’histoire à l’illustration.

Parlons contenu :

Lorsqu’on lit la synopsis, on ne peut que pensez : Encore un roman à l’eau de rose, gnian-gnian à souhait. Je vais m’ennuyer, et cela va m’agacer.
Beaucoup sont passés à côté et malheureusement je craignais cette facilité et ce romantisme dégoulinant.

Merci Jamie McGuire de m’éviter cela !

Beautiful Disaster est un roman qui tient en haleine, qui nous attendrit, nous hypnotise et qui nous surprend. Je reconnais que le personnage de Travis tiens en grande partie mon avis favorable à cette lecture.
Personnage secondaire, vu que l’histoire est narrée par Abby, nous le découvrons sous le regard de la jeune fille. Charismatique, des tatouages sur tout le corps, bagarreur et charmeur, Travis n’a pas cessé de me captiver. Je l’ai adoré dès la première scène, et j’ai d’ailleurs hâte de connaitre sa version de l’histoire (le tome 2 étant consacré à son propre vécu des évènements).
J’irais même plus loin, si Travis n’avait pas existé, j’aurais été nettement moins intéressé par le contenu de ce roman.
Assez midinette selon moi, l’histoire ne casse pas forcement des briques, et une lourde partie (dans les 2/3 de l’ouvrage, m’a profondément agacé). Abby se cherche les complications et fait souffrir son entourage, alors que tout aurait pu couler beaucoup plus facilement.
J’ai trouvé cette partie –sans trop vous en dévoiler- assez barbante, et inutile. J’ai eu l’impression que l’auteur chercher à aligner les pages…

Et c’est bien dommage, car pour le reste, je suis charmée.

L’ambiance de pari, baston et poker donne du peps à l’histoire d’amour. L’ampleur chaotique des dernières pages  est une réussite, et je n’ai pas vu le temps passer.
Le couple, en lui-même, et je me répète, surtout grâce à Travis, est tout à fait réaliste. Rien n’est rose, et le chemin pour un happy end est long et semé d’embuche.
De ce côté, j’ai apprécié voir Abby sur la réserve. Son secret et son passé sont tout aussi excellent, et lui redonne ma sympathie.

Vivement la suite !

4 commentaires:

  1. Je suis d'accord, la couverture est magnifique,très attirante! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ils ont bien réussi l'édition, ça donne envie :D

      Supprimer
  2. Hum, j'hésite encore à le lire ! On verra bien, mais oui la couverture est très jolie :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est un livre très agréable. Par contre, quand tu vas dans les librairies, il est rangé avec les romans à l'eau de rose un peu trache, et ça je ne comprend pas.

      Supprimer