mercredi 13 août 2014

Le prince des ténèbres

tome 1 : La mort  dans l’âme
De Jeaniene Frost :

Quatrième de couverture :

Leila souffre d’un pouvoir terrifiant qui la condamne à une vie de solitude : voir les secrets les plus sombres des gens ! 
Mais, enlevée par des créatures de la nuit, la voici contrainte d’entrer en contact télépathique avec le plus célèbre vampire du monde…Vlad Tepes ! 
Un être légendaire, révéré et détesté à la fois. Sa maîtrise du feu fait de lui l’un des vampires les plus craints de la planète, mais ses ennemis ont découvert une nouvelle arme contre lui : Leila, la belle mortelle aux pouvoirs aussi redoutables que les siens. 
Mais lorsque Vlad et Leila se rencontrent, la passion se déchaîne et menace de les consumer. Ils devront conjuguer leurs efforts pour arrêter un adversaire déterminé à les voir périr dans les flammes.

Mon avis :

Cela faisait un petit moment que je voulais lire un livre de cette auteur. Connu pour sa saga bit-lit (chasseuse de la nuit), j’ai souvent entendu parlé d’elle et j’avoue que les critiques élogieuses ont grandement fait pencher la balance.

Parlons couverture :

Quand on voit la couverture de la version anglophone, on ne peut que remercier les éditions Bargelonne pour leur bon goût. Pas d’homme bodybuildé, par de femme à moitié évanouit. Merci !
L’illustration est accrocheuse, Vlad est charismatique et il donne envie !

Parlons contenu :

Pour les initiés à la saga Chasseuse de la nuit, le personnage de Vlad est connu et apprécié. J’ai souvent lu des notes admiratives concernant ce vampire sanguinaire, et même si je n’avais pas, moi-même, rencontré cet homme sans âge, j’ai tout de suite eu l’envie d’en découvrir d’avantage sur lui.
C’est pourquoi, j’ai choisi de lire cette nouvelle saga avant celle de Bones et Cat (les héros de l’autre série).

Alors que je n’ai que peu de référence concernant la Bit-lit (je n’ai lu que la confrérie de la dague noire et un autre qui n’a pas à être retenu dans les mémoires), j’avais pris l’habitude de changer de vampire (ou autres démons) à chaque tome. Là, le couple principal pour toute la série reste le même et je trouve sympathique de pouvoir évoluer avec eux sans trop brusquer les premiers amours des deux personnes.

D’ailleurs, la fin de ce tome, nous laisse entrapercevoir de riche rebondissement, qu’il me tarde de découvrir.

J’ai vraiment adoré cette première lecture. Jeaniene Frost a un style très agréable, et j’ai eu beaucoup de facilité à rentrer dans l’histoire. Le roman s’avale à une vitesse surprenante, et j’ai vraiment aimé le coulpe Leila/ Vlad.

Pourtant, le vampire est assez antipathique. Trop sûr de lui, destructeur, intrusif, j’en passe et des meilleurs.
Mais quel charisme ! Quelle puissance ! Et quand on s’imagine son aura et son regard… on ne peut que succomber.
Leila lui appartient, et même si la jeune femme ne se laisse pas faire et a du caractère, ce petit côté protecteur et intouchable lui plait énormément.
Obliger, depuis l’accident survenu dans son enfance, d’éviter tout contact, Leila n’a jamais pu expérimenter ses désirs d’adulte, ou recevoir la tendresse qui lui manque cruellement. Vlad, n’est pourtant pas quelqu’un de sentimental, mais les ondes électriques qui le parcourent qu’en elle le touche ne lui font rien. Une chance pour Leila d’acquérir, enfin, à des souhaits longtemps enfouis en elle.

N’oublions pas les conséquences de leur rencontre, l’enlèvement de Leila pour le compte d’un ennemie anonyme, les tortures subis lors d’interrogatoire musclé, une boite de nuit en flamme et bien d’autres péripéties.



Vivement la suite ! 

~~~
tome 2 : A l'article de la mort
Quatrième de couverture :

Depuis que ses pouvoirs psychiques ont disparu, Leila se demande ce que l’avenir lui réserve, d’autant que Vlad, son amant, se montre distant. Incapable de comprendre ses sentiments, elle décide de retourner à son ancienne vie dans le monde du cirque. Mais un ennemi l’y guette dans l’ombre et un nouveau prétendant est prêt à tout pour lui faire oublier le vampire ténébreux. À qui peut-elle accorder sa confiance ? Le moindre faux pas risque de la condamner à jamais…


Mon avis :

Parlons couverture :

J'adore vraiment cette couverture. Vlad est toujours aussi charismatique et l'univers un peu sombre derrière lui, rappel bien l'ambiance de l'histoire.

Parlons contenu :

Je suis accroc ça y est. Comment vous dire... depuis ma découverte de cette auteur, je freine tant que je peux pour ne pas acheter tous ses romans. Seul mon compte en banque, m'empêche de ne pas dévorer toute sa bibliographie... Bref, ce n'était qu'un aparté, pour vous démontrer mon addiction à son style et surtout à ses vampires...

Car bien que Vlad soit encore et toujours aussi horripilant et sûr de lui, dans ce tome-ci, il nous dévoile son côté plus... humain.

Leila n'en peux plus. L'histoire d'amour qu'elle entretient avec Vlad, semble marché à sens unique, et le manque d'affection du vampire, la ronge. Bien qu'elle lui ai promis de ne pas être affecté par sa négligence, et son absence d'émotion, un malentendu entre eux va mettre le feu au poudre sur leur relation déjà bien fragile. 
Leila décide de partir...

Mais sans la protection de son hôte, et accessoirement amant, la jeune femme est en danger. 

Bien que quelques mois se sont écoulés depuis ma lecture du précédent tome, j'ai tout de suite était rattrapée par l'histoire. Les personnages, la situation entre les deux amants, et les nombreux obstacles qui jalonnent leur relation, me sont très vite revenu à l'esprit, ce qui n'a pas gâcher mon plaisir de retrouver tout cet univers, loin de là. 
Alors que bons nombres de sagas changent d'héroïne à chaque fois, j'apprécie pouvoir, de temps en temps, suivre un personnage au fils des romans. Aller à l'essentiel pour rentrer de suite dans l'action, voilà qui m'enchante !

Et quel action !

Une fuite, une explosion, une simulation de mort, et bien d'autres rebondissements que je meurs d'envie de vous raconter, mais je ne voudrais pas tout vous dévoiler... 

Ma lecture fut à la fois, dynamique, légère, amusante et passionnante. Et mon attachement pour ses deux personnages principaux devient carrément intéressant. J'ai aimé voir les sentiments de Vlad évoluer. Enfin des révélations ! Enfin de l'émotion dans cette grande carcasse aux dents pointues ! Ce vampire à un cœur (qui ne bat plus) et cela fait du bien de le comprendre, et de le ressentir.

Vivement la suite !

2 commentaires:

  1. J'adore les histoires de vampires antipathique !!! Non mais pour ma part, un vampire est un être sanguinaire. Un meurtrier qui arrive à ses fins peut importe les conséquences. Pas les nouveaux vampires à la twilight qui brille au soleil... On se le dit une fois pour toute, LES VAMPIRES ÇA TOLÈRE PAS LE SOLEIL !!!! Il est dans ma PAL et je compte bien le sortir rapidement de là après ton avis :-) bisous xox

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. bon, là lui il le tolère le soleil, mais son côté destructeur est carrément vampiresque ! (J'irais même dire qu'il frôle avec les vampires d'Anne Rice).
      J'ai aimé LIRE Twilight, mais je reconnais que les petits dents pointus qui n'ont aucun scrupule me plaisent encore plus :D

      Supprimer