dimanche 9 mars 2014

Demain j'arrête !

De Gilles Legardinier :

Quatrième de couverture :

Comme tout le monde, Julie a fait beaucoup de trucs stupides.
Elle pourrait raconter la fois où elle a enfilé un pull en dévalant des escaliers, celle où elle a tenté de réparer une prise électrique en tenant les fils entre ses dents, ou encore son obsession pour le nouveau voisin qu'elle n'a pourtant jamais vu, obsession qui lui a valu de se coincer la main dans sa boîte aux lettres en espionnant un mystérieux courrier… Mais tout cela n'est rien, absolument rien, à côté des choses insensées qu'elle va tenter pour approcher cet homme dont elle veut désormais percer le secret.
Poussée par une inventivité débridée, à la fois intriguée et attirée par cet inconnu à côté duquel elle vit mais dont elle ignore tout, Julie va prendre des risques toujours plus délirants, jusqu'à pouvoir enfin trouver la réponse à cette question qui révèle tellement : pour qui avons- nous fait le truc le plus idiot de notre vie ?

Mon avis :

J’ai mis longtemps à le lire, mais inconsciemment je savais qu’il me plairait. Alors juste par priorité de lecture, je l’ai mis de côté. Choisissant le moment propice, celui qui me fera passer un bon moment. Le jour est venu et je ne regrette pas mon attente. C’est un roman qui fait du bien, un roman comme je les aime.

Parlons couverture :

Je crois bien que c’est l’une des couvertures qui m’a le plus intrigué depuis que je tiens ce blog. Et d’une parce que j’adore les chats, et de deux parce que regardez-le ! Ce chat est tout simplement grotesque à souhait avec son bonnet péruvien. Pauvre bête…
Parlons contenu :

Je ne m’attendais à rien en découvrant cette histoire. Un premier roman d’un auteur qui alors, était très peu connu, une synopsis qui présageait une romance entre voisin, un moment détente selon beaucoup de critique.

Bien sûr, tout cela existe belle et bien dans ce livre. On découvre une Julie attachante, un brin déluré, assez intrépide, qui se retrouve la main coincé dans une boite aux lettres, par excès de curiosité.
Son personnage, très attachant, mais assez familier (pas que j’irais faire ce qu’elle fait), son prénom étant le mien, je me suis pas mal retrouvée dans son environnement, ses réactions et son entourage.

Que seriez-vous prête à faire, les filles, pour le nouveau voisin de votre immeuble ?

Voilà ce qui résume, en gros, l’histoire de Julie. Mais pas que… Ce qui m’a plus dans ce roman, c’est toute l’ambiance qui gravite autour de la jeune femme. Ses amis, chaleureux, attentif, amicaux, et qui ferait tout et n’importe quoi pour elle ; Cette vieille dame, qui trimbale un cabas affreusement lourd, dans les escaliers ; la boulangère et le commerçant d’à côté, bagarreur, mais si attachant.
Toute ses personnes, forme le noyau familiale de Julie. Et c’est un bonheur de pouvoir évoluer au sein de cette petite troupe.

On passe du rire aux larmes, et bon sang, cela fait tellement de bien ! Ce roman est une bouffée d’oxygène, comme je les aime.
C’est frais, doux, adorable, et plaisant à lire.

Gilles Legardinier, a choisi de relater son histoire sous les traits d’une femme, et il le fait avec une telle élégance, que j’ai bien cru avoir à faire à un auteur féminin tout au long de ma lecture. La femme est si bien cernée dans ce texte ! C’est angoisse, ses questionnements, ses réactions tout est si réaliste, c’est assez troublant.

Le résultat est là, ce livre touche et nous fait un bien fou.

10 commentaires:

  1. Je suis tout à fait d'accord avec toi ! C'est un roman frais, écrit par un homme qui à tout compris à la psychologie féminine ! =)

    RépondreSupprimer
  2. coucou
    j'avais beaucoup aimé ce livre aussi, il m'a réservé de beaux fous rires ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est pareil je me suis surprise à rire et cela fait du bien ^^

      Supprimer
  3. Je me retrouve tout à fait dans ton avis (même si je ne suis pas aussi enthousiaste), j'ai beaucoup aimé l'ambiance de quartier.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je l'ai vu que tu n'étais pas aussi enthousiaste ;) Effectivement, le vie de quartier est vraiment très agréable à lire j'ai adoré tout les gens qui gravitent autour de Julie.

      Supprimer
  4. C'est vrai que ce roman est une vraie bouffée d'air frais : idéal pour les vacances !

    RépondreSupprimer