lundi 17 mars 2014

Protégée des anges

tome 1 : Les élus
D'Inès L.B. :

Quatrième de couverture : 

Eileen a quinze ans. Avec sa meilleure amie, Awen, elle va entrer en Seconde. Elle va découvrir un nouveau lycée, de nouveaux professeurs, de nouveaux camarades, et cette rentrée pourrait lui réserver bien des surprises: des pouvoirs surnaturels, des révélations étonnantes, mais surtout une rencontre avec un ange, un vrai. Ange est un garçon brun aux yeux verts, et toutes les filles du lycée sont à ses pieds. Eileen va devoir lutter contre elle-même pour ne pas tomber dans ses bras, mais il est tellement imprévisible qu'elle ne veut pas prendre le risque de gâcher leur belle amitié. Pourtant il est si gentil avec elle, si attentionné... Mais que lui veut-il? Pourquoi est-il si protecteur avec elle? Eileen le découvrira à ses dépens...

Mon avis :

Je remercie, avant tout, Inès L.B. pour m’avoir fait découvrir son roman. C’est toujours émouvant de se voir confier une première œuvre. Et qu’importe l’avis final de ma lecture, quel courage de s’auto produire et de partir dans l’aventure en tant que romancière.

Parlons couverture :

Il y a quelques jours, je surfais de blog en blog, et j’ai été attiré par cette magnifique illustration. Vraiment, c’est une réussite. Douce, aérienne, et parfaite pour la trame de l’histoire.
C’est d’ailleurs l’une des raisons qui m’ont poussé à accepter ce partenariat  avec l’auteur (très gentille soit dite en passant).

Parlons contenu :

 Eileen a un pouvoir. Elle peut parler aux objets et seule son amie d’enfance, Awen, connait son secret. Les deux adolescentes ont le même pouvoir, et se voient orientées dans une classe un peu spéciale. Tous ont un point commun, leurs pouvoirs. Quel serait votre réaction si vous appreniez que vous pourriez devenir un ange ?

A travers cette année scolaire, Eileen va faire la rencontre d’un garçon mystérieux, et devoir apprivoiser ça nouvelle condition d’élu, à ses premiers émois.

Un sujet qui ne pouvait que me plaire et qui pourtant me laisse un peu mitigé après lecture.

Dès les premières pages, je suis assez rapidement rentrée dans l’histoire d’Eileen. J’aimais son pouvoir peu glorieux, mais très original, et l’assurance de cette école revisitée. Mais j’ai très vite déchanté sur le tiers du roman.
Pour ceux qui ont lu, dernièrement l’une de mes critiques sur les trios amoureux, j’ai été de nouveau servit ou desservit devrais-je dire par une nouvelle et récurrente amourette complexe entre une jeune fille qui, par peur des commérages, sort avec le mauvais garçon, alors qu’elle est attirée par un autre… Aie.
J’en peux plus.
Et ça m’a pas mal gâché mon plaisir. Je ne voyais que ça, trouvant même horripilant certaines réactions de l’héroïne, un peu trop innocente à mon goût.

Heureusement pour moi, les deux tiers restants sont bien plus intéressant et l’imbroglio amoureux est vite passé aux oubliettes…

L’un des points forts de ce roman, outre le style très agréable de l’auteur, c’est la diversité et les détails historiques de la communauté des anges. L’univers est pas mal construit, et tout comme Eileen, nous apprenons au fils de notre lecture à connaitre les lois, la vie et la société de ces êtres célestes, ainsi que les différentes contraintes imposées par le conseil suprême.
J’ai apprécié les révélations données au compte-goutte. Et celle concernant les Ombres apporte un plus non négligeable à l’ensemble du roman. Il nous laisse présager de l’action pure et dure et quelques confrontations qui ne sont pas pour me déplaire.

Une autre petite chose attire mon attention, cette histoire d’amour impossible entre les deux héros de l’histoire (sans trop en dévoiler). J’ai envie d’en savoir plus, car les conséquences pourrait être désastreuse… J’aimerai déjà connaitre la réaction d’Eileen, et espère une colère qui secouerait un peu ces anges passés de mode…
L’amour déplace des montagnes s’est bien connue.

Beaucoup l’on apprécié, et je pense que si vous n’êtes pas, comme moi, lassé des amourettes à plusieurs, vous pouvez vraiment aimer ce roman. Je vous le conseille donc.

2 commentaires:

  1. Bon je n'étais pas tentée avec ce triangle amoureux (ah et dieu sais que j'aime ça dans les classiques !!!) mais j'avoue que le fait que la mythologie soit bien faite me tente...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui le sujet est bien traité et si tu es adepte des triangles amoureux, tu peux apprécier ce roman dans son intégralité :)

      Supprimer