lundi 24 mars 2014

Solitaire


Auteur : Bernard Ashley
Editions : Millézime
Genre : Jeunesse
Prix : 13.90
392 pages
Synopsis :
Un jeune garçon se réveille sur une île déserte, perdue au milieu de nulle part. Terrifié, il tente de renouer les files de son histoire. Qui est-il ? D'où vient-il ? Comment a-t-il atterri là ? Ses souvenirs se dérobent et son passé reste un mystère. Désormais, il n'a plus qu'une idée en tête : survivre. A Londres, un homme, riche et puissant, est persuadé que son petit-fils, disparu en mer, est toujours vivant. Prêt à remuer ciel et terre pour le retrouver, il ne néglige aucune piste. L'une d'elle le mène à un îlot rocheux perdu dans l'océan indien, nommé Solitaire. C'est le début d'une aventure qui les changera à jamais.


Mon avis :


Dès le départ, j’ai eu envie de lire ce livre. La synopsis me tentait irrésistiblement et j’ai espéré ressentir le même attrait dans ma lecture.

L’auteur a écrit beaucoup de roman, mais c’est le premier que je découvre. Je ne connaissais donc pas son style, et je me suis donc plongée, tête baissée dans cette aventure.

Parlons couverture :

Je la trouve vraiment parfaite. Elle intrigue, elle me fait penser à ces photos défraichis usées par le temps (et là pour le coup, par la mer), et ce jeune garçon que nous suivons tout au long de l’histoire et comme je me le représentais.

Parlons contenu :

Dès le départ j’ai adoré l’ambiance décrite dans les premières lignes. Imaginez-vous sur un bateau de croisière de luxe, près d’un port en guerre, des rockets vous tire dessus, vous êtes avec votre famille, allongé sur le pont, et vous observez apeuré ces hommes et ces femmes déchiquetés par des bombes…

Voilà, à peu près, ce que vous ressentez en lisant le premier chapitre. Et comme Joseph, le jeune homme du bateau, on se sent perdu, un peu saoul face à cette violence, et profondément choqué, parce que dans notre petite vie bien rangé, jamais nous ne pensons devoir un jour, être spectateur d’un tel scénario.

L’histoire ne s’arrête pas là où tout commence, le bateau de croisière reprend sa route et croise un hélicoptère et son milice. C’est l’impact, et les dégâts sont considérables, que ce soit en perte humaine ou matériels. L’un des disparus de cette tragédie, est ce même garçon que l’on suit au début du roman. Joseph.

Son grand-père, Mike, le recherche activement, et désespérément. Jusqu’au jour où l’on découvre un jeune homme sur l’île Solitaire, qui ressemble étrangement à son petit-fils. Dès lors, Mike, persuadé que c’est lui, brave tous les interdits pour le rejoindre.

Je vous l’ai dit, j’ai adoré cette histoire. Bien que je m’interrogeais sur le contenu en lui-même, je me suis laissée surprendre plus d’une fois, et mes suppositions sont vites parties aux oubliettes. Un peu comme le jeune garçon échoué sur cette île, j’ai été souvent déboussolé, dans le bon sens du terme, face aux différentes révélations, et j’ai vraiment apprécié cet état d’esprit tout au long de ma lecture.

Le roman est construit en deux parties. La première décrit la vie du jeune homme sur son île. J’ai d’ailleurs beaucoup aimé les détails narrés sur la survie de celui-ci. Son imagination, sa « sauvagerie », ses angoisses, son côté débrouillard et attachant. Nous évoluons à son rythme, nous le découvrons et l’apprécions avec douceur.

La deuxième partie se passe en Angleterre, et bien que j’aimerais vous en parlez, je ne dirais rien pour éviter de spoiler quoique ce soit… Toujours est-il qu’elle fait partie intégrante de l’histoire et nous amène vers les réponses à nos interrogations. Rien n’est laissé au hasard et j’adore ça !

Pour conclure, c’est un roman qui se doit d’être connu. L’auteur a un style très agréable, qui m’a totalement convaincu. Je n’ai eu de cesse de penser à cette histoire tout du long de ma lecture, et j’avais hâte de la reprendre lorsqu’il me fallait revenir à la réalité de ma petite vie. Comme quoi, ce livre marque l’esprit.


Ma note: 17/20

8 commentaires:

  1. Ok tu m'as convaincue. La prochaine fois que je le croise je n'hésite plus, je fonce :)

    RépondreSupprimer
  2. J'avais déjà envie de le lire, ton avis ne fait que renforcer cette envie .

    RépondreSupprimer
  3. Un livre un rêve18 juin 2014 à 00:30

    Je viens de l’empreinter, merci pour ta chronique !!! J'ai hâte de le lire et de découvrir ce livre par moi-même !!! bsx

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. :) j'espère qu'il te plaira autant qu'à moi ^^

      Supprimer