lundi 31 mars 2014

Aquatilia

tome 1 : Le secret de Thelma

De Berangère Tosello :

Quatrième de couverture :

Au cœur d’une immense cavité sous-marine demeure Aquatilia, paisible cité aquatique. C’est en ces lieux que des sirènes, hommes et femmes, vivent en toute quiétude, isolées du reste du monde. L’essence de leur vie d’immortels consiste en la méditation, à laquelle ils dispensent tout leur temps d’éveil. Les habitants d’Aquatilia ont pour but de visiter à distance d’autres lieux ou cités aquatiques par voyage astral, via leur âme. Tous travaillent avec le plus grand des plaisirs. Tous, à l’exception de Thelma. Depuis son plus jeune âge, cette sirène ne partage pas les mêmes envies que les autres et s’éloigne chaque jour, dans le plus grand des secrets, de sa cité sous-marine. Elle passe ainsi ses journées sur une petite île déserte qu’elle affectionne tout particulièrement. Cependant, à mesure que les jours défilent, le cœur de Thelma se ternit. Seule sur la plage, elle songe à une autre existence et n’assume plus ce secret qui la ronge au quotidien. Pourtant, l’idée d’abandonner Aquatilia, en particulier Artemus, son patriarche, et Dant, son ami, lui est impossible… Mais par une paisible matinée, tout bascule. Après avoir quitté sa chambre et regagné son île, Thelma fait une incroyable découverte… Le secret de la sirène sera alors plus que jamais menacé. Saura-t-elle malgré tout le préserver ? Et quel pourrait être le prix de braver ainsi l’interdit ?

Parlons de l'auteur :

Bérangère TOSELLO est une jeune écrivaine et cinéaste, originaire du Sud de la France. Elle est l’auteure d’Aquatilia, une suite de romans fantastiques portant sur l’univers des sirènes habitantes de la cité sous-marine d’Aquatilia. Ses créations constituent pour Bérangère une véritable passion, qu'elle concrétise par l'écriture en tant qu'écrivaine et scénariste, mais aussi par l'image en tant que réalisatrice. Très jeune, elle imagine ses premières histoires de sirènes et porte un intérêt tout particulier aux cités submergées par les flots. Elle entame sa toute première version d'Aquatilia à l'âge de dix ans, et prend ensuite le temps de peaufiner cet univers qui lui tient tant à cœur, année après année. C'est finalement en 2012 et grâce à l'aide et au précieux soutien de Julien, son compagnon, que Bérangère retravaille l'histoire et entreprend sérieusement l'écriture du premier volet d'Aquatilia. À l'heure actuelle, Bérangère concilie écriture et cinéma, deux passions qu'elle considère comme étant étroitement liées.

Entre parenthèse :

Je remercie l’auteur, Berangère Tosello, pour la confiance qu’elle nous porte. Merci également, aux organisatrices de l’opération coups de cœur2014, pour tout le travail apporté dans la distribution des ouvrages mises à notre disposions, ainsi que leur temps et leurs gentillesses à notre égard.

Mon avis :

Parlons couverture :

J’avais retenu ce roman, dans ma sélection pour le concours, en grande partie pour sa couverture. Elle m’avait donné envie dans savoir d’avantage et je la trouve vraiment approprié à l’histoire.
Il m’a suffi de lire le résumer pour finir de me convaincre.

Parlons contenu :

Ce roman était donc prometteur et j’avais hâte de le découvrir. Mais au court de mon attente, j’ai eu la mauvaise surprise d’entrapercevoir les premières critiques des autres membres du jury. Ne souhaitant pas me faire une idée toute faite avant même de l’avoir lu, je me suis contentée d’une lecture en diagonale des quelques commentaires postés sur le forum.

Vient donc l’heure de mon propre ressenti, et malheureusement, je suis un peu d’accord avec tout le monde. Il manque beaucoup à ce livre pour en faire un coup de cœur.

La première partie de l’histoire est longue et j’ai eu beaucoup de mal à m’imprégner de cette univers. L’héroïne est assez réfrigérante, et je ne me suis pas du tout attaché à elle. L’ensemble était un peu trop mécanique à mon goût, et l’auteur souhaitant,  sans doute, nous donner un maximum d’informations sur cette société sous-marine, à transformer son roman fantastique en un exposé sur les sirènes.  Assommant.  

Pourtant, tout n’est pas à jeter dans ce livre, et j’ai particulièrement apprécié les scènes sur l’île. L’altercation entre Thelma et le jeune humain sont très sympathiques, et j’aurais même aimé pouvoir l’approfondir un peu plus.
Bien sûr, je n’ai pu m’empêcher d’avoir ce sentiment de déjà vu, en observant ses personnages. Le côté « petite sirène » étant grandement inspiré dans ses scènes.

Je ne pense pas lire la suite de cette histoire.

2 commentaires:

  1. Il me tentait. Mais je crois qu'on ne le trouve que sur le site de l'édition.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oh je ne sais pas, comme c'est pour un concours, je ne m'occupe pas de savoir où on peut le trouver :P Logiquement, je suis la dernière du groupe à le lire. Donc après la fin du concours, je pourrais en faire un livre voyageur et te le passer... (sous réserve, car peut-être que ce ne sera pas moi qui l'aurait au final)

      Supprimer