samedi 9 août 2014

Les Montgomery et les Armstrong

tome 1 : Au-delà des mots
De Maya Banks

Quatrième de couverture :

Eveline Armstrong est férocement aimée et protégée par son clan, bien qu'à l'extérieur de celui-ci, on la considère un peu "dérangée". Car malgré sa beauté, elle ne parle pas. Personne, pas même sa famille, ne sait qu'elle ne peut rien entendre. Satisfaite de sa vie de recluse, Eveline a appris à lire sur les lèvres tandis que le monde la prend pour une idiote. Mais quand un mariage arrangé avec un clan rival fait de Graeme Montgomery son époux, Eveline accepte son devoir. Graeme est un rude guerrier avec une voix si grave et puissante que sa nouvelle épouse est capable de la percevoir, et des mains et baisers si tendres qu'il éveille en elle une passion intense.

Graeme est intrigué par la mystérieuse Eveline, dont les lèvres silencieuses sont un appel à la tentation, et dont les grands yeux pétillants d'intelligence semblent voir à travers son âme. Alors que l'intimité entre eux grandit, il apprend son secret. Mais quand les rivalités entre clan mettent la vie de la femme qu'il commence à chérir en danger, le guerrier écossais remuera ciel et terre afin de sauver celle qui a éveillé son coeur à un amour rare et magique.

Mon avis :

Parlons couverture :

Ce qui m'a donné, avant tout, l'envie de lire ce roman, c'est bien cette couverture. les éditions Aventures & passions ont de nouveau frappés fort. Elle promet une lecture passionnante et distrayante. Je n'avais qu'une crainte, que mon attente soit déçu par une histoire trop... guimauve... 

Parlons contenu :

J'ai toujours proclamé ne pas apprécier ce genre de lecture. Les romances de ce genre ne m'ont jamais trop inspirées, et je sautais inévitablement ce rayon au cours de mon exploration chez le libraire...
Mais depuis quelques mois déjà, j'ai révisé mon jugement. Il n'y a que les c** qui ne changent pas d'avis, c'est bien connu. 
Bien que les romans dit à l'eau de rose ne me tente toujours pas, ceux à consonance historique le sont beaucoup plus. Je me suis donc découverte une passion pour les univers de chevaliers, d'highlanders et autre Vicomtes et nobles, personnages masculins essentiels dans ce genre de lecture.

C'est donc tout naturellement que mon choix c'est porté sur cette nouvelle saga. L'auteur met totalement inconnu, bien que j'ai pu constater bons nombres de ses romans déjà en vente, et c'est donc avec une certaine curiosité que je me lance dans cette nouvelle histoire.

Heureux soit le jour où mon regard s'est porté sur ce roman. Car, bien que la romance soit un éternel recommencement (la trame suit toujours la même ligne de construction lorsqu'il s'agit d'amour), j'ai totalement succombé au charme de cette jeune fille sourde et de cet highlander imposant, obligé de s'unir à elle. 

Eveline est loin d'être la jeune femme fragile qu'elle cherche à démontrer. Promise à un homme violent, qui lui souffle à l'oreille sa future condition d'épouse soumise et battue, la jeune fille n'a qu'une seule issue. Feindre le retard mental, suite à un accident, pour empêcher son mariage. La réussite de son plan est parfaite, et le promis se refuse à elle. Quelques années s'écoulent et, le roi, qui ne supporte plus la mésentente de ses deux meilleurs clans, contraint les héritiers au mariage. entourée de sa famille, qu'elle aime profondément, Eveline se voit une nouvelle fois, obligé d'épouser un homme qu'elle ne connait pas. 

Voilà une trame qui ne pouvait que me plaire, et j'avoue ne pas avoir été déçu. 

J'ai rapidement avalé les pages de ce roman et, un peu trop vite à mon goût, me voilà aux dernières lignes. Bien que je ne sois pas une spécialiste de cette époque, j'ai trouvé les recherches de l'auteur, juste et approprié. Les différentes castes, les rôles et la vie des hommes de ce siècles, apportent une touche historique enrichissante qui n'est pas pour me déplaire. Je suis avide de savoir et un peu de connaissance ne fait jamais de mal. 

Quels décors propices à notre imagination ! 

Le style de Maya Banks est tout aussi agréable. Bien qu'il s'agisse d'un roman de gare... (Ce n'est pas une critique) j'apprécie à sa juste valeur le travail de cet auteur. Son univers est très reposant, touchant et frais. J'aime pouvoir me détendre avec ce genre de lecture, et c'est d'ailleurs la principale raison de celle-ci. Lire, sous la couette, une histoire charmante, mêlant la romance et l'aventure avec justesse.

~~~
tome 2 : La force d'aimer
Quatrième de couverture :

Genevieve McInnes est enfermée derrière les murs fortifiés du donjon des McHugh, captive d'un laird cruel qui a pris plaisir à la ruiner de toutes les manières possibles aux yeux des hommes. Mais quand Bowen Montgomery surgit pour venger son clan, Geneviene réalise que son esprit a peut-être été plié à la volonté d'un autre, mais n'a pas pour autant été brisé. Pourtant, le chemin de la liberté demeure incertain. Incapable de supporter la honte de retourner vers sa famille qui la croit morte ou bien d'abandonner le clan McHugh à un nouveau laird, Genevieve opte pour une vie paisible au sein d'une abbaye. Mais la rude sensualité de Bowen éveille quelque chose en elle, quelque chose de brûlant, quelque chose de bien trop tentant... 


Bowen a saisi le donjon de son ennemi, mais il n'était pas prêt à cette femme recluse qui va capturer son coeur. Il est intrigué par sa détermination, sa beauté et sa force tranquille. Mais la courtiser ne sera pas chose aisée. Car aimer Geneviene signifie lui rendre cette liberté qui lui a été volée... même si cela veut dire la perdre à jamais. 

mon avis :

Parlons couverture :

Un peu moins sympathique et attrayante que la précédent, elle n'en ai pas moins intriguante et étant déjà conquise par la saga en générale, j'aurais de toute manière acheté ce roman avec plaisir... donc...

Parlons contenue :

Aussitôt acheté, aussitôt lu et même dévoré.

Ayant beaucoup aimé le premier tome, j'attendais avec impatience, de pouvoir lire la suite de la saga mêlant le clan Armstrong au clan Montgomery.

Ennemi juré depuis toujours, tuants ou massacrants les uns et les autres à travers les générations passés, le mariage entre les deux héritiers et les différentes péripéties du premier opus, on réconcilié (pour un temps) ces deux grandes familles.
Suite à la vengeance faite sur le clan McHugh (je ne dirais rien de plus pour éviter les spoylers), Bowen Mongomery retourne dans le château pour dirigé, au nom de son frère, le nouveau fieffe. 
Genevieve, prisonnière de l'ancien chef du clan McHugh, est sans doute la plus heureuse de cette nouvelle situation. Défigurée et obligée de subir la violence de son tortionnaire, la jeune femme voit en la personne de Bowen, son sauveur attitré. Mais bon nombre de secret pourraient bien venir gâcher ce nouvel espoir de liberté... 

Aussi accrocheur que le précédent roman, j'ai tout particulièrement apprécié le couple Bowen/Genevieve. 
Bien que le guerrier soit un preux chevalier intelligent, beauté et valeureux, j'ai préféré les faiblesses de la Genevieve. Son histoire tragique, et son courage face aux peuples de son bourreau, mon totalement acquise à sa cause. 

Car Maya Banks est allée loin dans la torture de son héroïne.

Son tortionnaire, fou, la bat, la défigure, la viole et la laisse se faire rabaisser et humilier par ses gens, pour son plus grand plaisir.
Plus nous avançons dans l'histoire, plus l'auteur nous dévoile la cruauté de celui-ci, et les blessures morales et physiques encourues par la jeune femme. 

Elle n'en devient que plus forte, face au insultes, et c'est une dame à la volonté farouche de survivre qui accueil le future seigneur de ce clan égoïste et sournois.

Voilà une saga qui a le mérite de me plaire énormément. Et alors que je lisais ce deuxième tome, mon imagination travaillait déjà, après chaque apparition de certains personnages secondaires.
Allais-je le ou la retrouver dans un prochain tome ? Seront-ils les prochains couples de futures histoires romanesques ? Quand pourrais-je revoir ce personnage ? 
J'anticipe déjà mes envies de lecture et j'espère rapidement voire poindre sur les étales un tome 3 très prometteur.

Vivement la suite !

2 commentaires:

  1. Tout comme toi, je ne suis pas fan à la base de ce genre de romance et roman... Mais je dois dire que de temps en temps, c'est agréable. Par contre, je n'ai aucune lecture de cette collection encore !!! Mais ton avis et les couvertures me donnent bien envie :-)

    RépondreSupprimer
  2. merci pour ton commentaire :) Si tu dois lire une romance de cette collection, je t'invite effectivement à lire celle-ci. Elle n'est pas qu'une romance et c'est bien ce que je recherche dans ce genre de lecture "historico-romantique" ^^

    RépondreSupprimer