lundi 20 juin 2016

La saga McJames




Saga : McJames
tome 1 : Dans le lit d'un inconnu
Auteur : Mary Wine
Edition : J'ai lu
Genres : Historique ; Romance
Prix :  7,40 Euros
384 pages
Synopsis : 
Anne Copper est le portrait craché de sa demi-sœur, mais elle est illégitime et ne pourra jamais l'oublier. Le mieux qu'elle puisse espérer c'est de pouvoir rester en tant que servante dans la demeure de son propre père. Mais lorsque Lady Mary se retrouve fiancée à un Écossais, il semblerait qu'Anne puisse leur servir finalement...


Mon avis :

Comme souvent, j'adore la couverture ! Soignée, assez distinguée, et qui change tellement de ces poses lascives que prenaient les couples du roman.
Je crois que mon attirance pour ces sagas, toute nouvelle vu que j'apprécie de plus en plus les romans historique à consonance romanesque et plus... tienne d'une grande part à mon imagination d'après couverture, bien plus qu'à l'auteur ou au contenu.

Car comme toujours, le roman se divise en plusieurs parties que l'on retrouve dans ce genre précis de romance à l'eau de rose.
Un événement, une rencontre, très souvent un affrontement mêlé de désir, une séparation et une happy-end. 
Il faut le dire honnêtement, c'est ce que nous attendons tous en lisant ce style de bouquin. Ni plus ni moins.

Mais ce qui peut retenir mon attention, un peu plus, et qui rend l'histoire bien plus croustillante et addictive, c'est la manière dont elle est exploitée. Le style de l'auteur, les caractères des personnages, l'histoire en elle-même situer à différentes époques historiques tels que les chevaliers, les highlanders et autre personnages masculins virils et sur d'eux.

Et là pour le coup, je suis un peu passée à côté.

Ce n'était pas une lecture décevante loin de là, mais elle manquait de rebondissement, d'une pointe d'audace, et d'une plume aérienne, pour me satisfaire.
J'ai trouvé l'histoire un peu longue à démarrée, les personnages pas si captivant, et la fin un peu trop abrupte et... facile.
J'aurais aimé plus de rebondissement, plus de belle-mère machiavélique, plus de condition difficile pour l'héroïne.

Ce ne fut toutefois pas une torture, je vous rassure. Et certains personnages secondaires, me laisse un peu sur ma faim. J'ai hâte de pouvoir les retrouver dans la suite de cette saga. Je rajouterais que souvent, les premiers tomes de saga de ce genre sont loin d'être satisfaisant. Et il faut reconnaître que la plume de l'auteur est assez engagent... Donc rien n'est perdu ! Vivement la suite !


 Ma note : 15/20
~~~


Saga : McJames
tome 2 : Dans le lit d'un guerrier
Auteur : Mary Wine
Edition : J'ai lu
Genres : Historique ; Romance
Prix :  7,40 Euros
384 pages

Synopsis :
Cupide, brutal, le laird Erik McQuade passe son temps à guerroyer. Il méprise les femmes et refuse de doter sa fille unique Bronwyn. Pour être sûr qu’elle ne se mariera pas, il n’hésite pas à compromettre sa réputation, proclamant devant la cour du roi d’Écosse qu’elle a été déshonorée par leur voisin, Cullen McJames. Outré, ce dernier saisit vite l’intérêt qu’il peut trouver à une union entre les deux clans ennemis. Avec l’appui du roi, il enlève Bronwyn et lui met le marché en main : soit elle l’épouse, soit elle portera bientôt leur bâtard. Mais Bronwyn McQuade n’est pas du genre à se laisser imposer quoi que ce soit…

Mon avis : 

Bien que légèrement déçue par le précédent tome, j'avais tout de même envie de connaitre la suite de cette saga. 
Ayant aimé tout particulièrement Cullen McJames, dans le précédent tome, ma curiosité était légèrement titillée, la synopsis a finis par me convaincre. 

Grand bien me face, même s'il ne s'agit pas encore d'un coup de cœur, j'ai beaucoup apprécié ma lecture. Dévoré, devrais-je dire...
Lu en quelques heures, j'ai trouvé, enfin, une histoire bien construite, au rebondissement intéressant, et réaliste. L’histoire d'amour, thème principal de ce genre de roman, n'était pas dégoulinante à souhait, et l'héroïne m'a paru moins innocente et godiche que certains autres... 

Ce qui est bien plus intéressant ! 

Bien que j'aime les demoiselles en détresse, un peu de piquant et de révolte ne sont pas pour me déplaire. La facilité d'un amour éternel est moins évidente, et bien qu'on sache, tous, le dénouement de l'intrigue, j'apprécie pouvoir être surprise par des petits revirements de situation. 
Pas de... elle s’évanouit d'admiration face à sa tablette de chocolat (enfin pas trop)... Ce qui aurait pu rendre ma lecture ennuyeuse.

La position sociale de la jeune femme est précaire, et la méchanceté de son père m'ont totalement captivé. Les conditions de vie d'une demoiselle à cette époque sont loin d'être idyllique, et j'ai trouvé intéressant que l'auteur puisse l'exploiter pour en faire une histoire. 
Et puis j'aime bien, moi, tous ses complots, querelles et règlements de comptes entre rivaux, highlanders de surcroît ! 

J'ai trouvé le style plus affinée que dans le précédent tome... A croire que peut-être mon engouement joue en la faveur de l'auteur. 
En conclusion, j'ai très envie de lire la suite ! 


Ma note : 16/20

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire