dimanche 21 juin 2015

Le cachot de la sorcière

De Joseph Delaney :

Quatrième de couverture :

Billy Calder, jeune orphelin de 15 ans, est garde de nuit dans une prison hantée par des fantômes. Un soir, chargé de nourrir un mystérieux prisonnier terrorisant les gardiens, Billy dépose dans sa cellule deux seaux remplis de sang et d'os. Avant qu'il ne puisse ressortir, la porte se referme brusquement, le retenant pris au piège. Billy découvre alors avec terreur le visage du prisonnier.

Mon avis :

Grande amatrice de la saga de l'épouvanteur, du même auteur, je n'ai pu résister à l'envie de découvrir un autre de ses romans.
Première constatation, la finesse du roman me laissait perplexe. L'ouvrage, en lui-même, est de très bonne qualité. une tranche violette, des illustrations qui donnent l'eau à la bouche et aiguise notre imagination, L'édition à misé gros sur sa mise en page, et c'est une réussite.

On retrouve, pour mon plus grand plaisir, le style Delaney, et son amour pour le paranormal. j'ai toujours cette sensation de bien-être en le lisant. Tel un conteur, l'auteur installe cette atmosphère à la fois sombre et mystérieuse, qui me captive. 
Je suis une amoureuse de ses mots, et ce n'est pas peu dire.

Pourtant je me vois contrainte de bafouer cet amour naissant pour la simple et bonne raison que ma lecture fut un brin trop expéditif et enfantine à mon goût. 
Le roman, est une nouvelle assez rapidement montée et menée. Le thème, tout aussi alléchant qu'il soit, n'a pas répondu à mes attentes, et alors que je m'installais dans l'intrigue, et appréciais ma lecture, je n'ai pas eu le temps de dire ouf que le mot fin s'inscrivait sur la dernière ligne.

L'accusation s'arrête là, car si ma frustration est à la hauteur de mes attentes, n'aurait-il pas fallu en attendre un peu moins et me laisser appâter par cette nouvelle somme toute réussit ?
Le public visé n'est pas le miens et sans doute, aurais-je eu l'âge d'une enfant d'une dizaine d'année, mon avis aurait été plus intéressé et emballé... 

Pour conclure, bien qu'un peu déçue par un manque cruel de chapitre, j'ai tout de même pris plaisir à lire cette petite nouvelle à l'idée accrocheuse. Il peu convaincre certains d'entre vous qui non pas encore eu le privilège de dévorer la saga de l'épouvanteur. C'est un bon moyen de faire connaissance avec l'auteur et son univers, qui reste proche de celui-ci.

2 commentaires: