mardi 27 octobre 2015

Patte de velours, œil de lynx


Auteur : Maria Ernestam
Editions :Gaïa
Genre : Contemporain
Prix : 9
128 pages

Synopsis :
Sara et Björn s'installent à la campagne dans la maison qu'ils viennent de rénover. Un paradis d'espace et de liberté pour eux comme pour leur chat. Le couple d'en face, leurs seuls voisins, est charmant. Ils n'ont qu'un seul défaut, leur propre chat, un animal belliqueux qui défend son territoire toutes griffes dehors. Bientôt, une guerre des nerfs s'engage, œil de lynx contre patte de velours. Et c'est délicieusement cruel. On ne choisit pas ses voisins. Leur chat encore moins.





Mon avis :

Lorsque j'achète un roman, je m'arrête très souvent sur la couverture. Et pour le coup, cette photo est juste irrésistible. 
Comment rester indifférente, face à ce chat trempé qui semble vouloir nous dire : "Là ! Je suis très en colère contre toi !" Je n'ai pas pu résisté, et bien que je n'avais jamais entendu parler de ce roman, ni de son auteur, je me suis laissée tentée et surprendre...

Bien mal m'en a pris. Si ce roman n'est pas un massacre, il n'en ai pas moins une réussite.

Mais commençons pas son point fort, à savoir, l'écriture. L'auteur est assez facile à lire, et je n'ai pas trouvé désagréable ses tournures de phrases, son style assez fluide, et son aisance certaine pour la description.

Mais cela s'arrête là. La qualité de l'histoire est un peu trop rapide à mon goût. Je n'ai pas eu le temps de m’attacher aux personnages, les différentes situations ne sont pas assez exploité, et l'ambiance, qui aurait du être pesante, pour ce genre d'histoire, est totalement passé à côté. 
Pourtant, le sujet aurait pu être très intéressant.

Un déménagement, des voisins omniprésents qui deviennent de plus en plus oppressant. Un fils conducteur (le chat), et une mort mystérieuse, survenu vingt ans plutôt... 
De quoi nous tenir en haleine, et nous faire un peu frémir...
Mais je le répète, tout est un peu bâclé, et ma curiosité retombe très rapidement. Même la chute finale, qui aurait pu être très bien trouvé, est décevante. On en attend plus, on en espère plus, on aimerait une ambiance plus angoissante, on souhaiterait plus de détails, de descriptions, de terreurs... de folie...

Bref... ce roman ne restera pas dans les anales... dommage il me semblait si prometteur...


Ma note : 13/20


2 commentaires:

  1. Ah mince, la couverture me plaisait tellement. Comme toi,je me serais laissée tenter rien que pour elle. Je passe donc mon chemin. Bisous ma belle.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et oui j'ai bien été déçu et sur le plan marketing ils ont assurés... C'est bien dommage ! Bisous à toi aussi !

      Supprimer