dimanche 15 novembre 2015

La vallée des secrets

Saga : La vallée de Shenandoah
Auteur : Emilie Richards
Edition : Harlequin (Best Sellers)
Prix :
541 pages 
Synopsis :
Si rien ne changeait, le temps aurait raison de son mariage : telle était la terrible vérité dont Kendra venait soudain de prendre conscience.
Blessée dans son amour, elle part s’installer dans un chalet isolé au cœur de la Shenandoah Valley, en Virginie. Une demeure héritée par son mari, Isaac, d’une grand-mère qu’il n’a jamais connue, seule trace d’une famille qui l’a abandonné après sa naissance. Dans ce lieu enchanteur et sauvage, elle espère se ressourcer et faire le point sur son mariage. Mais c’est une autre quête qui la passionne bientôt : celle du passé enfoui et mystérieux des ancêtres d’Isaac. Une histoire intimement mêlée aux secrets de la vallée, précieusement protégés par les habitants qui en ont encore la mémoire. 
Mais qu’importe : Kendra, qui n’a rien oublié de son métier de journaliste, est prête à relever le défi. Car, elle en est persuadée, ce n’est qu’en sachant enfin d’où il vient qu’Isaac pourra construire avec elle un avenir serein…


Mon avis :

J'ai mis quelques années à me persuader de lire ce livre. Pas par manque d'envie, bien que la poussière se soit accumulée au fils du temps, mais plus par oublie...
Il traînait derrière une pile de livres encore en attente d'être lu, et je l'avais totalement effacé de ma mémoire. Je n'ai donc plus le souvenir de l'avoir acheté, et je ne sais plus, pourquoi, j'avais eu l'envie de le lire. 
Au final, c'est avec une totale ignorance sur le contenu même du roman, que je le débutais.

L'histoire est assez bien ficelée. Suite à une agression dans la rue, qui aurait pu lui coûter la vie, Kendra prend un tournant dans son quotidien. Fini le travail rien que le travail, place aux grands espaces, loin de la ville, de la folie ambiante et de son mari impassible.
Son couple ne tient plus qu'à un fils, et c'est avec un certain soulagement, mêlé d'appréhension, qu'elle décide de se réfugier dans la maison familiale de son compagnon.
Là bas, la jeune femme se ressource, fait des rencontre, se créer un avenir, et finalement, s'épanouie.
Mais le mystère autour des ancêtres de son mari, attisent sa curiosité. Que va-t-elle découvrir ? Que cache le patchwork hérité par son mari ?

Bien que l’histoire, à mon goût, est assez lente à démarrer, le rythme du roman s'intensifie dans la deuxième partie. A mon grand soulagement, ma lecture, d'abord laborieuse, c'est montrée plus piquante, voir intrigante, et j'ai voulu connaitre le dénouement. 
Le style de l'auteur est plutôt rafraîchissant, bien que je m'attendais, pour un Best seller, à plus de travail en matière de narration.
Un bon point, toutefois, en matière de recherche historique et description des lieux. Je me suis vu sur cette terrasse, à siroter un café, ou dans cette forêt, en compagnie des futurs grands parents d'Isaac...

Les personnages, sont sympathiques, et j'ai apprécié les voir évoluer au fils de ma lecture. Là encore, l'auteur à su nous dévoiler les caractères de chacun, avec une certaine aisance, à croire qu'ils excitaient vraiment.
Ma lecture en fut plus agréable et bien que ce ne soit pas un grand livre, j'ai apprécié cette découverte. 

Pour finir,
Ce n'est pas un roman qui restera longtemps dans ma mémoire, mais je le classerai tout de même dans mes livres détentes. L'intrigue est très bien menée, et bien que certains fait soient assez logique, j'ai aimé les réponses apportées à toutes les petites interrogations que j'aurais pu avoir.
Certains petits personnages secondaire sont mêmes attendrissant. Atypiques, sachant qu'ils ne sont pas de la catégorie humaine, mais plus animales... Le chat, le chien et même le serpent géant habitant des fondations de la maison, font partis intégrante de l'histoire et apportent un peu de dynamique à l'ensemble.


Ma note : 16/20


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire