dimanche 24 avril 2016

Le roman le plus nul du monde

Auteur : Stephane Heska
Edition : Seconde Chance
Genre : Humorisitque 
Prix : 9.99
206 pages
Synopsis :
Lorsque Cinderella Playbook, jeune et naïve étudiante en sociologie nucléaire, interviewe le charismatique et richissime Robert Brocode, elle est loin de s’imaginer que cette première rencontre maladroite l’emmènera à la découverte de son moi profond, dans des jeux érotiques toujours plus inten... 
Non, en fait, c’est l’histoire de Passe-Nulle-Part, un nain- nimateur de supermarché fauché qui découvre un paquet de Chocapic tridimensionnel aux étranges pouvoirs. 
Tout ceci va tout de même l’emmener très loin, non pas dans une chambre rouge où un milliardaire pervers lui introduira des objets dans le rectum (quoique), mais dans une quête totalement folle où se jouera le sort du monde libre face aux puissances du mal. 
Il y aura aussi des nazis, un pirate, une rivière de bonbons, des dinosaures, une DeLorean, des explosions, des Stormtroopers, des trahisons, des Elfes, des câlins, des Schtroumpfs, des courses-poursuites, des parties de balle aux prisonniers et surtout... Chuck Norris. 
Un chef-d’œuvre salué par la critique et le public. Sélection officielle du prix Goncourt, Renaudot, Femina ainsi que du prix Nobel de littérature (dans une autre dimension, mais ça compte quand même). 


Mon avis :

Je remercie, avant tout autre chose, les éditions Seconde Chance de m'avoir proposer ce roman. 

Je ne sais par où commencer... Peut-être par le visuel... Elle donne envie et me fait pensez à ces affiches de cinéma futuristes, qui promettent de l'aventure. 
Accrocheuse, bourrée d'information, je suis certaine que les potentiels lecteurs auront l'envie d'en découvrir plus grâce à elle.
La synopsis, par contre, est peut-être un brin trop riche à mon goût. Trop d'information qui dans un premier temps m'ont données le tournis. Si bien que j'aurais sans doute reposer le livre avant même de lui donner une chance.

Et l'histoire...

Cela part dans tout les sens ! Dès les premières lignes j'ai eu du mal à m'impliquer dans ma lecture. L'auteur, qui m'avait habitué à mieux (selon moi), m'a totalement perdue dans ses voyages à travers le temps ; Ses personnages totalement loufoques ; ses films revisités.
J'ai du penser, une dizaine de fois, à abandonner tant je n'arrivais pas à accrocher. Bien que je comprenne qu'il s'agisse d'une histoire où l'humour et la dérision ont une grande place, peut-être y en avait-il trop ?!
J'éprouve une grande confusion face à la trame et je n'ai pas compris le sens de cette enchaînement, ni les différentes péripéties des héros.

J'ai eu l'impression que l'ont nous apportait des fragments de différentes aventures, et qu'on nous demandait de se débrouiller avec ça.
L'auteur nous lance sur des pistes, puis sur d'autres sans vraiment construire quelques choses autour. Et je me répète, je me suis sentie perdue face à toute ses informations. Il y avait trop de délire dans chaque situation pour que je m'implique réellement, et au final... je me suis ennuyée.

Par contre, l'auteur à un style très décalé qui n'est pas pour me déplaire. Et qui m'avait déjà conquise. A la fois cynique et mordant, il apporte un peu de piquant à l'ensemble et a su me convaincre de ne pas refermer le livre.

Je suis passée à côté.


Ma note : 14/20

2 commentaires:

  1. Dommage car l'idée de départ était tentante (et le titre aussi ^_^) !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui le titre était prometteur, et la couverture était très accrocheuse. Mais la finalité du roman n'est pas excellente.

      Supprimer