dimanche 4 décembre 2016

Pétronille





Auteur : Amélie Nothomb
Genre : Contemporaine
Editions : France Loisirs
169 pages
Prix : 6.30
Synopsis :
« Au premier regard je la trouvai si jeune que je la pris pour un garçon de quinze ans. »







Mon avis :

Pour une fois, je pense que mon avis sera assez bref... 

Si vous me suivez depuis longtemps, vous savez, pour la plus part, mon amour pour cette romancière. Je voue à Amélie Nothomb une dévotion inconditionnelle. J'aime son style, ses métaphores, son histoire, ses interrogations, ses descriptions et son intelligence.

J'aime son brin de folie, sa passion et sa culture. 

Mais cette fois-ci, je suis passée totalement à côté. Alors que la plus part du temps, je m'immerge totalement dans le roman, dès la première ligne, là, pour le coup, je ne suis pas du tout rentrée dans l'histoire. 
Je n'ai pas retrouvé cette évasion si cher à mon cœur. Je n'ai pas aimé, cette jeune fille trop antipathique à mon goût, le personnage secondaire, et c'est encore un mot trop léger pour dire ce que j'ai ressenti.
C'est sans doute ce qui à pêché dans toute ma lecture. Ce manque d'appréciation à l'égard de cette demoiselle. Je n'ai pas apprécié sa répartie, je n'ai pas trouvé un seul moment plaisant en sa compagnie, et quand on comprend qu'Amélie la choisi comme compagne de beuverie, j'ai compris que toute cette compagnie allait m'empêcher d'apprécier cette histoire.

Même la fin est décevante ! J'aurais préféré un autre choix que celui apporté par l'auteur. Peut-être le contraire...

Déception évidente, j'ai même pensé avoir perdue mon temps avec ce livre. Et finalement, le connaitre ne m'aura inspiré qu'ennuie.
J'espère vite retrouver mon Amélie, brillante comme je l'aime.


Ma note : 12/20

2 commentaires:

  1. Je n'ai jamais rien lu de cette auteure, mais sans trop savoir pourquoi, je fais un gros blocage et je ne suis pas tellement tentée :/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. avant de la connaitre, j'avais ce même gros blocage, et puis je me suis mise à lire Métaphysique des tubes, et je suis tombée amoureuse de ces mots ^^ (mais pas de pétronille)

      Supprimer