mercredi 8 février 2017

All I Want for Christmas


Auteur : Emily Blaine
Genre : Romance
Edition : Harlequin
308 pages
Prix :
Synopsis :
Cette année, à part une compilation de chants de Noël par Sinatra et la recette magique pour manger sans grossir, Emma n’a rien à demander au père Noël. Son job lui plaît, ses copines sont adorables (quand elles ne la traînent pas à la gym) et Yann est le meilleur ami que toute femme rêverait d’avoir. Que demander de plus ? A priori, rien. Sauf que Noël, c’est bien connu, c’est la saison des miracles. Et quand le père Noël prend l’apparence d’un beau brun terriblement sexy, Emma regrette très vite d’avoir enfilé ses grosses chaussettes de laine au lieu de les suspendre au-dessus de la cheminée…


Mon avis :

Si je dois être totalement honnête avec vous, j'ai hésité à vous faire un billet sur ce roman. Pour faire cours, quel intérêt, selon moi, de vous parlez d'un livre qui m'a si peu inspiré !
A part peut-être pour vous inciter à ne jamais le lire.

Mais soyons un peu plus précise...

J'avais entendu parler de cette auteur, lors d'une interview télévisuelle. Elle nous était dépeinte comme une jeune femme prometteuse, à la communauté de lectrice florissante. Une critique assez élogieuse était  faite sur ses romances, et je m'étais dit, sur le coup, que lire un livre d'elle pouvait être plaisant.
C'est donc plus par curiosité que pour autre chose que je me suis prêtée au jeu de cette lecture. Après tout pourquoi pas, et puis la couverture était très jolie.

Mais mon engouement c'est vite taris laissant place à mon plus profond ennuie pour cette histoire. Et c'est là que mon côté sanguinaire entre en scène. 
Si je dois résumer ce livre je dirais... une romance bas de gamme entre deux potes qui s'envoient en l'aire et se déclarent leur flamme, saupoudrez d'une demande en mariage, le tout dans une centaine de pages qui concrètement pour eux ne dure qu'une petite semaine... 

Ai-je le droit d'hurler ?

Ma lecture est devenue calvaire. D'un ennuie profond. Je n'attendais qu'une chose, arrêter ce supplice, le plus rapidement possible. Il faut savoir que je n'aime pas ne pas finir un livre. C'est un peu insurmontable de me dire que je ne l’achèverai jamais. Je m'inflige donc une certaine torture littéraire à de rares occasions. Bien sûr, je n'ai pas la même lecture qu'un roman addictif. Je serais du genre à lire une ligne sur deux (et là, sauter toutes les nombreuses séances de sexe qui franchement n'ont vraiment pas grand intérêt).

Je n'ai plus rien à dire à part : Enfin ! Je passe à autre chose.


Ma note : 12/20

2 commentaires:

  1. 12/20 ???? Pffffouuuuuuuuah ! T'es encore super gentille ^^ J'ai vraiment trouvé le livre sans intérêt pour ma part, je te rejoins sur les scènes de sexe vraiment en trop (et peu crédible). Et puis je n'ai pas accroché au style non plus ^^ Enfin bref, pas mon truc. =P

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avec le recule c'est vrai je sans doute trop gentille ☺

      Supprimer