samedi 4 mars 2017

Autre-Monde


tome 4 : Entropia
Auteur : Maxime Chattam
Genre : Fantastique Jeunesse
Edition : Albin Michel
387 pages
Prix : 20,30 euros
Synopsis :
La guerre est finie. Entre Pans et Cyniks, condamnés à s’entendre, l’équilibre reste fragile. Pendant ce temps, au nord d’Eden, surgi d’on ne sait où, un impénétrable et mystérieux brouillard stagne comme une muraille. Entropia et ses pièges attendent désormais l’Alliance des trois… Cette deuxième époque entraîne le lecteur à la découverte du véritable ennemi des Pans : Entropia, essence même de la Grande Tempête qui a ravagé la planète. Les véritables enjeux d’Autre-Monde se dessinent peu à peu pour nos 3 héros en quête de qui s'est vraiment passé.

Mon avis :

Enfin ! Il est entre mes mains !
L’attente fut longue pour pouvoir, de nouveau, suivre les aventures de Matt et ses compagnons, mais, quel régal !
Ce tome 4 était plein de promesses, et il a su les tenir.
Dès le premier chapitre, nous replongeons dans ce monde angoissant, où la mort est partout.
La première scène donne le ton au livre. Un mélange de noirceur, de mystère, d’angoisse et d’oppression. Maxime Chattam ne déroge pas à la règle, il navigue dans l’obscure et le fait avec talent !
Je ne peux m’échapper plus longtemps de ce monde et y plonge littéralement. Malgré des scènes suffocantes, où mon pauvre petit cœur est mis à rude épreuve, je ne peux que lire, avec avidité, me rongeant les ongles, sursautant au moindre bruit, apeurée par ses nouveaux êtres morbides et dangereux.
La couverture et noire et nous fait frissonner.
Plusieurs fois dans ma lecture, je fus obligée de  relever la tête, quittant cet univers sinistre, peuplé d’animaux tous plus répugnant les uns que les autres.
Il fallait bien qu’à l’attaque d’une araignée géante, je me retrouve moi-même, nez à nez, avec une bête velue ! Moi qui suis arachnophobe, je fus servit !

Les moments de répits sont rares et je me prête à penser que ce tome-ci est beaucoup plus stressant que les trois premiers.
Les nouvelles créatures sont d’ailleurs plus dangereuses et difficiles à repousser.
Les morts se comptent par dizaine et nous pouvons que prier pour que Matt, Ambre et Tobias ne subissent pas le même sort.

Comme dans les trois premiers tomes... je n'ai eu qu'une seule crainte réelle... Parce que je ne supporte pas de voir un animal mourir, mon cœur est bien trop sensible, j'ai toujours l'appréhension de devoir lire de tel passage. Et bien évidement, chaque disparition ou attaque de Plume, me fait grincer des dents. Je ne reprends ma respiration qu'après avoir la certitude qu'elle va bien... 

Nous retrouvons également, le buveur d'Innocence, un personnage machiavélique, qui n'aime pas les enfants, et ne supporte encore moins leurs supériorités. L'homme est intelligent et complote depuis son poste d'ambassadeur. J'ai été très étonné de le trouver là, sachant ce qu'il avait fait aux enfants (leur mettre un anneau d'esclavage, pour les assujettir à sa coupe). 
Pour leur tenir tête, nous suivons de près les aventures de Zélie et Maylis, qui ne peuvent s'empêcher de trouver suspicieux tous les faits et geste du Buveur d'Innocence. J'ai beaucoup aimé ces passages dans le livre, un bon moyen de souffler un peu, même si leurs rôles n'est pas de tout repos.

Je n'ai pas eu un instant de répit ! Les multiples rebondissements s'enchaînent et m'ont laissé pantelante à plusieurs reprises. Encore des questions, des interrogations, qui me donne l'envie d'en savoir encore plus sur cette tempête, sur le cœur de la Terre, et les altérations des Pans. 
Je les quitte encore une fois, avec frustration, et vais donc prendre mon mal en patience... la nouvelle quête risque d'être palpitante !

« Entropia, ne véhiculait aucune harmonie, rien que le chaos. Le désordre, la confusion, L’horreur. La mort. »


Ma note : 19/20
~~~

tome 5 : Oz
Auteur : Maxime Chattam 
Genre : Fantastique Jeunesse
Edition : Albin Michel
400 pages
Prix : 20 euros
Synopsis :
Cap sur l’Europe ! Pour tenter de vaincre Entropia, l’Alliance des Trois s’embarque pour le vieux continent. Objectif : mettre la main sur le Cœur de la Terre. Mais c’est un pays hostile qui les attend, où les Cyniks ont asservi les enfants. Obstacles, pièges, trahisons, les jeunes héros parviendront-ils à leurs fins ? Ou le chaos mortifère d’Entropia aura-t-il raison d’eux ? La quête de Matt, Ambre et Tobias est loin d’être terminée…




Mon avis :

Cela faisait déjà quelques mois, que ce cinquième tome me faisait de l’œil. Mais parce que je voulais, de façon totalement égoïste, prendre le temps de savourer chaque mot, j’ai choisi de le mettre de côté, et d’exercer une pression sur ma soif de connaissance…

Mais alors que je le débutais, ma  dévorante addiction à fait son œuvre, et deux jours après, je trépignais déjà d’impatience, dans l’attente du prochain tome.
Et oui, qu’importe ma torture mentale, je ne peux qu’être esclave du bon vouloir de Maxime Chattam. Et même si j’approche à grand pas, de la date de sortie du 6ème Autre-Monde, je me ronge les ongles à ne plus savoir qu’en faire, anxieuse de connaitre l’avenir de notre trio.

Parlons un peu couverture :

Je ne m’y attarderais pas trop. Elle est toujours aussi parfaite. J’en aime sa simplicité et son esthétisme. Après le bleu, le rouge, le vert et le gris, lançons les paris pour connaitre la prochaine couleur !

Parlons contenu :

Après avoir exploré, en long, en large et en travers, une Amérique transformée, les Pans s’embarquent pour l’Europe ! Comment ne pas succomber à cette nouvelle aventure, et ses nouveaux dangers. Nous étions restés, dans Entropia, au commencement d’une quête, ayant pour cause l’avenir même du monde. Le mal rongeait peu à peu le continent, et ses habitants, impuissants, cherchaient à l’anéantir. Une seule solution, continuer à chercher le Cœur de la Terre,  ultime pouvoir pour prendre le pas sur Entropia. Pour cela, les pans, aidés des cyniks, construisent un faisceau qui traversera l’océan. Direction la France, et Paris, où l’un des cœurs serait caché. 
Pour notre trio, rien n’est simple, surtout lorsqu’ils comprennent qu’un saboteur est monté à bord… 

J’ai eu l’impression de prendre un ascenseur émotionnel, tout le long de ma lecture.

Envoûtement, excitation, exaltation, panique, surprise, déroutement, frustration, espérance, le choix est vaste pour décrire mes réactions. 
Monsieur Chattam, a su m’envouter au point d’en n’oublier l’heure tardive, et les grognements de mon ventre. Pendant ces heures insoutenables, je n’ai respiré que pour connaitre le dénouement, je n’ai dormi que pour pouvoir rester éveillée le temps de le dévorer, je n’ai mangé, que pour avoir le carburant nécessaire à tenir, je n’ai eu la force de le reposer, que pour avoir un minimum de lien sociable. Pour faire court, et comme pour l’ensemble de mes coups de cœurs, je suis restée hypnotisée jusqu’à la dernière ligne, et cela, pour mon plus grand plaisir. 

Et pourtant, je n’ai pas été ménagé. Les rebondissements, les morts, et cette fin cruelle et frustrante, ont eu raison de mon cœur. 
Chaque moment difficile est déchirant, l’auteur ne ménage pas ses héros, et j’ai eu plusieurs fois l’impression d’être écorchée par les déboires de Matt & Co. Pourquoi lui ! Pourquoi elle ! Pourquoi doivent-ils faire ça ! Pourquoi subissent-ils ça ! 
Tout n’est que chaos, et j’ai le sentiment que cela ne fait que commencer. Vous trouviez Entropia  bien sombre (j’étais de cet avis), Oz est bien pire. Et je ressors de cette lecture, essoufflée, choquée, estomaquée, bouleversée, et… encore et toujours aussi assoiffée.

Ma note : 19/20
~~~



tome 6 : Neverland
Auteur : Maxime Chattam
Genre : Fantastique Jeunesse
Edition : Albin Michel
641 pages
Prix : 22 euros
Synopsis :
L'ennemi a détruit le deuxième Coeur de la Terre, séparé Matt, Ambre et Tobias.
Alors qu'Entropia et ses créatures monstrueuses poursuivent leur entreprise de destruction, Matt découvre Neverland, la forteresse secrète et mystérieuse des Fantômes, les jeunes rebelles de l'empire d'Oz. 
L'Alliance des trois arrivera-t-elle à se reformer à temps pour sauver les enfants d'Europe ?

L'heure de révéler les ultimes secrets d'Autre-Monde approche...

Mon avis :


Qu’il est bon de pouvoir se replonger dans l’univers d’Autre-Monde. L’alliance des Trois m’avait manqué et je désespérais de savoir l’avenir de ce monde ravagé par Entropia.

Parlons couverture :

Neverland nous dévoile ses contours. Sans vous révéler son endroit et ce qu’il représente, dans notre réalité j’ai un penchant certain pour cet endroit. Je le trouve féerique et tout à fait approprié au Neverland de M. Chattam. Quelle belle idée !

Parlons contenu :

Suite à ma lecture d’Oz, j’étais restée totalement frustrée face aux derniers événements. La disparition de Tobias et de Plume (surtout d’elle en fait, j’en rougis de honte), m’avait laissé un gout d’inachevé et d’impuissance. Et pour cause, il me fallait attendre que l’auteur daigne bien écrire la suite. Qui suis-je pauvre petite lectrice, pour pouvoir secouer l’imagination et la plume d’un écrivain… Je n’ai aucune altération, il me fallait donc attendre comme tout le monde.
J’ai donc rongé mon frein et patienté…

Après lecture de Neverland, je me retrouve bien évidement dans la même situation, à attendre la sortie du prochain et ultime tome d’Autre-Monde. Surtout que mon cœur a eu du mal à suivre tant les embûches s’amoncellent sur la route de notre trio.
Je ne serais dire combien de fois j’ai frissonné, loupé un battement de cœur, eu les yeux exorbités, angoissés face au devenir incertain de nos héros, j’en passe et des meilleurs.
Car ce qu’il faut reconnaître à l’auteur, c’est qu’il ne ménage pas ses compagnons imaginaires.


Alors que je pensais Oz déjà bien sombre, Neverland a peu de temps mort, pour reposer l’emballement de mon cœur. Je n’ai eu de cesse de penser, après un passage particulièrement difficile, que le suivant serait encore plus chaotique. La facilité n’a pas de place dans le monde de Monsieur Chattam, et une situation relativement hasardeuse et risquée peu en engendrer plusieurs autres beaucoup plus dangereuses derrière.

Cette saga est définitivement l'une des plus addictives qu'il m'est été donné de lire. J'en apprécie les moindres mots, les personnages, son réalisme (malgré un monde totalement différent, et les pouvoirs des Pans), la quête désespérée, les frissons en découvrant de nouveaux danger, cette admiration pour cette imagination contrôlée, ce futur incertain et pourtant riches d'espoir. 
Autre-Monde appartient à Maxime Chattam, comme La Terre des Milieux à J.R.R. Tolkien. Chaque parcelle sert à l'Histoire de cette grande saga, et même si elle touche à sa fin, l'avenir de ce nouveau monde n'est pas si incertain, au vu des remerciements dans les dernières pages...

"Vous venez de découvrir le personnage de Gaspar qui traîne dans ma manche depuis un petit moment déjà. Son histoire est dense, et il est plus que probable que je revienne un jour sur son rôle en Autre-Monde car il est presque aussi capital que celui de Matt et des siens. Mais patience, ce sera pour plus tard..." Neverland, page 637

Imaginez mon excitation !


Ma note : 19/20

~~~

tome 6 : Genèse
Auteur : Maxime Chattam
Genre : Fantastique Jeunesse
Edition : Albin Michel
622 pages
Prix : 22.50 euros
Synopsis :
Traqués par l'empereur et par Entropia, Matt, Tobias, Ambre et les leurs doivent fuir et rallier des terres inconnues pour s'emparer du dernier Cœur de la Terre avant qu'il ne soit détruit. Mais le monde souterrain qu'ils découvrent ne grouille pas seulement de dangers. Il recèle d'incroyables révélations.
La guerre est proche. Les sacrifices nécessaires.

L'ultime course-poursuite est déclarée. Autre-Monde s'achève et livre enfin tous ses secrets.


Mon avis :

L'ultime tome ! Celui qu'il me tarde de lire depuis les premières lignes de l'Alliance des trois, il y a presque neuf ans maintenant.
Si je devais vous décrire l'état d'excitation au début de ma lecture, vous diriez sans doute, que je suis folle. Ou peut-être seulement que je suis accro à cette saga et que, comme moi, vous vous êtes retrouvé dans cette même situation.

Mais comment ne pas être surexcité à l'idée de connaitre enfin ce dénouement tant attendu.


Il me faudra tout de même quelques 600 pages, des arrêts cardiaques fréquent et, de nombreuses prières à l'auteur, pour enfin connaitre l'avenir de nos héros. 

Je crois que le plus difficile à été de ne pas aller lire les dernières lignes, histoire de découvrir avant l'heure, l'étendu du désastre. Car comment ne pas reconnaître qu'Entropia et Ggl sont insubmersibles ?

Suis-je pessimiste ? Non, mais j'avoue que tout ce tome aura eu raison de mes doutes et de mes angoisses. 

Il est oppressant, sombre et dévorant. Mais pourtant l’espoir n'est jamais loin, et le courage de ce petit groupe est encourageant. 
Matt et ses amis vont pourtant subir beaucoup d’atrocité à travers leur quête. Rien ne sera évident, ni facile. Les rencontres seront toutefois salvatrices et elles nous donnent cette bouffée d'air frais qu'il nous manque à bien des moments.

Si j'avais lu les dernières pages, j'aurais sans doute cherché le nom de Plume, histoire de voir si la chienne survivra. Je voue un amour à cette animale, et j'avais très envie qu'elle, au moins, ne succombe pas. 
Si je rajoute que la mort de certain m'ont fait verser des larmes, mais que d'autres m'ont... soulagés. 

Et que dire de cette guerre apocalyptique ! Tant de destruction, tant d'impuissance et tant de bravoure. Je crois que cette partie du livre qui dure toute de même une bonne centaine de pages, je l'ai passé en apnée, accrochée à mon livre. Combien de tourment vont encore devoir combattre nos amis les Pans ? Quand pourront-ils enfin souffler ? Et qui va rester en vie alors que les morts s'amoncellent ?

Je terminerai par vous dire que cette saga, dans son ensemble, fut à la hauteur de ses espérances. Pas un moment je n'ai été déçu de sa direction, de son rythme, de ses personnages. 
J'ai aimé chacun des sept tomes et je n'hésiterai pas à dire qu'ils resteront gravés dans ma mémoire de lectrice.

Avec cette lueur d'espoir... l'auteur n'en a pas fini de nous conter les histoires d'Autre-Monde...


Ma note 19/20 (Pour toute la saga)

8 commentaires:

  1. J'ai moi aussi lu Autre-Monde pour le challenge Un mot, des titres :D J'ai vraiment bien aimé !!!
    Je n'ai pas lu ta chronique car je n'ai encore lu que le 1er tome, mais je sais où venir dès que j'avancerais dans cette saga ;)
    Mon billet sur l'Alliance des Trois : http://belecteur.over-blog.com/article-l-alliance-des-trois-t1-d-autre-monde-de-maxime-chattam-93216945.html
    A bientôt !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci de m'avoir indiqué la lettre de Maxime Chattam !!! Encore une excellente idée de la part d'un auteur (qu'on a encore plus envie de lire du coup ^^). Je pense me mettre à la rédaction d'un passage... et toi tu penses répondre ?

      Supprimer
    2. j'avoue y avoir un peu réfléchie également de mon côté ^^ j'ai déjà l'altération en tête... mais pour le reste, le nom ne me vient pas et le physique encore moins.

      Supprimer
  2. oui, c'est une sacré saga ! j'ai adoré chaque livre et je t'invite à les lires :) on ne peux pas passer à côté !

    RépondreSupprimer
  3. Gros succès pour cette saga !

    MERCI !

    RépondreSupprimer
  4. Maxime Chattam annonçait 9 tomes et pas 6, je frémis d'avance de lire Neverland, moi aussi j'adore Plume

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. :) non c'est 7 volumes, il le confirme dans les remerciements à la fin de Neverland. Mais il y aura une "annexe" me semble-t-il, avec l'un des personnages du tome 6, si j'ai bien lu ce qu'il disais :P

      Supprimer