jeudi 30 mars 2017

Le livre des étoiles (L'intégrale)

Auteur : Erik L'homme
Genre : Fantasy Jeunesse
Edtion : Gallimard Jeunesse
867 pages
Prix : 
Synopsis :
Les aventures du célèbre Apprenti Sorcier réunies en un seul volume.
Nom : Guillemot de Troïl né au pays d'Ys, 12 ans Signes particuliers : possède des dons extraordinaires pour la magie. Il devient l’Apprenti du plus fameux Sorcier de la Guilde, Maître Qadehar, tout en continuant sa vie de collégien. Ses amis : son cousin Romaric, un grand gaillard, Gontrand, le musicien, la belle Coralie et l’intrépide Ambre, les soeurs jumelles. Ambre, vrai garçon manqué qui n'a pas froid aux yeux, adore taquiner Guillemot et il est bien le seul à ne pas voir qu’elle est amoureuse de lui! Son destin: son destin est lié au Livre des Etoiles, le grimoire tant convoité qui renferme la puissance magique des Graphèmes et qui peut offrir la paix au Pays d'Ys.
Son adversaire: L'Ombre, créature démoniaque.

Mon avis :

Voilà un livre qui me faisait envie! Mes premières lectures de cet auteur remontent à quelques années, alors que je débutais la saga co-écrite avec Bottero, A comme Association. J'avais apprécié son style simple et je voulais, depuis, le retrouver dans un autre de ses romans.
L'histoire du livre des étoiles me semblaient appropriée, et l'occasion de lire l'intégrale fut donc toute trouvée. 
Ma chronique sera en trois partie, sur ce même billet, pour celles et ceux qui voudront lire les trois romans... 

Tome 1 : Quadehar le Sorcier

Dès le départ, nous entrons dans le vif du sujet. Je n'aime pas trop attendre avant d'avoir un peu d'action.
Ce premier tome est certes explicatifs, descriptifs et annonce les événements à venir, mais l'aventure commence très rapidement grâce à la rencontre de Guillemot et son futur maître, le grand sorcier, Quadehar.
Le jeune Guillemot, âgé de 12 ans, n'a qu'un  seul rêve d'avenir, devenir un chevalier pour protéger son île. Fort de cette conviction, l'enfant va pourtant se confronter à une toute autre réalité. Suite à une altercation entre deux hommes, Quadehar va user de sa magie, et provoqué, dans un même temps, une réaction physique chez Guillemot. Dès lors, sa carrière en tant que Chevalier retombe comme un soufflé, le jeune homme est un sorcier en devenir, et Quadehar lui proposer d'être son apprenti.

J'ai beaucoup aimé ce premier tome et bien qu'il s'agisse d'un livre jeunesse, je n'ai pu résister à l'envie de le lire jusqu'à la dernière page, sans éprouver le moindre ennuie. 

L'auteur nous dévoile un monde fait de mystère et de magie, qui flirt avec les grands royaumes de la Fantasy. Et bien que nous en ayons eu un légère aperçut, tout au long de ce premier opus, j'ai le sentiment que le monde incertain est un monde riche, hostile et très intéressant. 
Nous découvrons, peu à peu, la phone et la flore, les différents peuples qui y résident, les valeureux, les barbares, les monstres et autres créatures fantastiques. L'histoire est construite de telle sorte que très vite nous avons une vue d'ensemble sur cette île fait de désert au sable mouvant, de tour vertigineuse et de forêt intrigante et dangereuse.

Un premier tome très prometteur, qui annonce déjà plusieurs révélations choc. J'ai très envie de lire la suite (j'y retourne de ce pas !)

Tome 2 : Le Seigneur Sha


Quel plaisir de pouvoir lire une saga sans s’interrompre. Ma curiosité maladive est tout à fait satisfaite !

Quelques mois ont passés depuis l'escapade de Guillemot, dans le monde Incertain. Le respect qui l'entoure n'est pas pour lui déplaire, mais sa soif d'apprentissage est bien plus forte que cette toute nouvelle notoriété.
Son instruction, auprès de son Maître, le captive de plus en plus, et son talent inné pour la magie la rend plus intéressante encore. Ce savoir va lui être très utile dans cette nouvelle aventure. 

Une expédition, mené par Maître Quadehar, est organisé pour combattre l'Ombre, l'ennemie de la Guilde et des Chevalier d'Ys. 
Pour le protégé, Guillemot est consigné dans la forteresse de la Guilde. Les journées sont longues et l'enfant s'ennui, jusqu'à l'arrivé d'un tout jeune sorcier, Bertram, à qui il donne son amitié.
Bertram est un personnage un peu trop sur de lui, à la langue bien pendue, et qui ne cesse de faire des farces à son entourage. Si j'ai eu un peu de mal au début avec ce sorcier de pacotille, n'ayons pas peur des mots, j'ai, depuis, un peu plus de sympathique pour lui, bien qu'il me soit encore difficile à comprendre. J'ai un doute sur sa franchise (qui se confirmera ou non dans le dernier roman).

bien que la dynamique soit relativement présente, je pense que ce roman sert à faire une certaine transition au dernier tome. L'auteur place ses billes ; nous révèle, sans en dévoiler trop, quelques faits ; amène son héro au doute et mène plusieurs personnages vers de difficiles situations. 
La fin nous pousse à ouvrir les premières pages du dernier tome. On reste sur notre fin, bien que j'ai aimé les situations délicates de ce roman.
Pour autant, j'ai aimé Guillemot, ses pouvoirs sont surprenants, et j'ai apprécié les passages où il les utilise. Je suis également très intriguée par Ambre et son enchantement, j'ai l'impression que cette femme, qu'elle rencontre dans le premier tome, à un lien avec Guillemot... Mais ce n'est qu'une supposition. Je me doute que tout ses personnages se retrouveront dans le final qui, je l'espère sera à la hauteur de mes espérances. 

Et si je vous disais que depuis le début de cette histoire, j'ai un doute certain sur l'identité de l'Ombre... 

Tome 3 : Le visage de l'Ombre

L'ultime tome, celui de toutes les révélations ! Et bien que j'en soupçonnais beaucoup, j'ai pris plaisir à me les voir confirmer.
Bien sûr, je ne vous dirais rien. Pas d'identité révélée en matière d'Ombre ; pas de divulgation sur le père de notre jeune héros ; pas d'information sur la fin de ce dernier opus.
Ma bouche est scellée, même sous la torture. Enfin... peut-être que si vous me torturez...

Bref, j'ai beaucoup aimé lire cette saga. Et bien que ce troisième tome manque, pour ma part, d'un brin de dynamisme, j'ai apprécié découvrir un peu plus encore, l'étendu des pouvoirs de Guillemot.
J'aurais peut-être aimé plus de consistant, mais il ne faut pas oublié qu'il s'agit d'un roman jeunesse, qui va à l'essentiel pour ne pas perdre ses jeunes lecteurs. 

Toujours est-il que le manque de présence de notre petit apprenti m'a un peu fait défaut, et bien que j'ai suivi, avec plaisir, ses amis, je suis restée un peu sur ma faim le concernant.

Mais parlons un peu de sa bande de copains, toujours près pour se retrouver dans les pires situations, et qui espèrent pouvoir libérer le jeune sorcier des griffes de l'Ombre. Car c'est bien là tout le but de ce dernier tome. Guillemot à été enlevé par l'effroyable Ombre, et bien que la petite équipe soit mise de côté, parce que le danger est bien trop grand, ils n'hésitent pas à braver les interdits pour se retrouver, à nouveau, dans le monde Incertain, face à une lutte pour la survis d'Ys. 

Une petite lecture bien sympathique, que je conseille à toutes les générations, bien qu'il faille garder son âme d'enfant. Mais si vous avez des jeunes d'une dizaine d'année, et que vous voulez les initier à la Fantasy, je vous encourage à leur faire lire cette saga très agréable et bien ficelée. 


Ma note pour l'ensemble de la saga : 16/20

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire