dimanche 23 avril 2017

Mãn

Auteur : Kim Thuy
Genre : Contemporaine
Edition : France Loisirs
254 pages
Prix : 8.50
Synopsis :
mãn est une histoire d'amour entre une femme et celles qui l'ont, tour à tour, fait naître, allaitée, élevée. Elle a été déposée dans le potager d'un temple bouddhiste sur le bord d'un des bras du Mékong par une adolescente. Une moniale l'a recueillie et nourrie d'eau, de riz et du lait des seins d'une mère voisine, avant de la confier à une autre femme - enseignante de jour, espionne en tout temps.
mãn parle de l'amour à l'envers, celui qui doit se taire, celui qui ne peut être vécu, celui qui ne doit pas s'inscrire dans le temps en souvenirs, en histoires. Or, juste avant la fin, ou au milieu d'un nouveau début, ailleurs, loin de la chaleur tropicale, près du corps, dans la lenteur aérienne des flocons de neige, il y a eu un amour à l'endroit, c'est-à-dire un amour ordinaire né d'une rencontre ordinaire, avec un homme ordinaire, ce qui était pour elle l'extraordinaire, l'improbable. 
mãn, c'est l'apprentissage du mot « aimer » pour donner suite à la définition du verbe « vivre » de À toi et à la conjugaison de « survivre » de Ru.

Mon avis :

J'avais beaucoup d'attente concernant ce roman. Pour sa critique élogieuse, pour son résumer qui m'inspirait et pour mon imagination frétillante envers une lecture poétique... J'espérais que cette histoire serait à la hauteur de mon envie, je désirais lire un roman bouleversant, touchant et attendrissant. Je souhaitais pouvoir voyager à travers les mots de cet auteur intriguant...

Malheureusement, mon voyage initiatique s'est arrêté dès les premières pages...

Une grosse déception, pour moi qui est attendue si longtemps de pouvoir le découvrir. J'avais peut-être trop imaginé une trame dramatique... me rapprochant de mes auteurs asiatiques préférés. 
Cherchant cette alchimie dépaysante, qui n'est jamais venu m’appâter. 
J'aurais aimé pouvoir m'imprégner des senteurs de cette culture exotique, plonger dans ce monde qui ne m'est pas familier, pour ressentir et vivre à travers cette femme pourtant intéressante... 

Je suis passée à côté. 

Cela m'a semblé décousue, sans réelle point de départ. J'aurais peut-être aimé plus de détails, une histoire étoffée, qui ne m'aurait pas laissé sur ma faim. J'ai pourtant eu le sentiment, à plusieurs moments, de toucher du doigt un instant important, mais très vite, on passait à autre chose.

Pourtant le passif de la mère n'était pas sans intérêt et aurait mérité plus de quelques chapitres. 
Le déracinement de la jeune femme me semblait accrocheur, mais les détails émotionnels manquaient à l'ensemble de l'oeuvre. Sans doute, auraient-ils pu m'inciter à trouver un quelconque intérêt au personnage principal.

Bien sûr, ce n'est que mon avis, et je vous laisse juger par vous même de ce roman. Vous trouverez sans doute qu'il mérite plus d'attention que moi.


Ma note : 12/20

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire