lundi 17 juillet 2017

Aristote et Dante découvrent les Secret de l'Univers




Auteur : Benjamin Alire Saenz
Edition : Pocket Junior
Genres : Jeunesse, Contemporaine
359 pages
Prix : 17.90
Synopsis :
Ari, quinze ans, est un adolescent en colère, silencieux, dont le frère est en prison. Dante, lui, est un garçon expansif, drôle, sûr de lui. Ils n'ont a priori rien en commun. Pourtant ils nouent une profonde amitié, une de ces relations qui changent la vie à jamais... C'est donc l'un avec l'autre, et l'un pour l'autre, que les deux garçons vont partir en quête de leur identité et découvrir les secrets de l'univers.




Mon avis :

Attirée par cette superbe couverture, je n'ai pu résister à l'envie de le découvrir. Je dois tout de même être honnête avec vous, je n'avais pas lu la synopsis et je pensais plus à une histoire portant sur la découverte du monde qu'à la découverte sexuelle... Mais peut importe, cela ne me dérange aucunement de lire un roman portant sur l’homosexualité de deux adolescents. Par contre, si cela ne vous tente pas, je vous en pris, passez votre chemin.

Pour ceux qui sont restés, voilà mon ressenti sur cette lecture. 

Aristote est un jeune garçon qui n'a pas d'ami. Un passé compliqué ; un frère en prison ; des parents qui s'appliquent à ne rien laisser paraître de leurs sentiments ; un père détruit psychologiquement par le Vietnam, et une colère enfouit au plus profond de lui menaçante et destructrice. 
S'ajoute à cela les déboires de toutes adolescents, les changements, le trop plein d'émotion, et la sensation d'être toujours en marge de la société...
Il suffit d'une rencontre pour que tout change. Dante est un peu l'opposé d'Ari, plein de vie, à fleur de peau, très expressif et tactile, on comprend très vite que l'amitié, qu'il lui porte, est en faite un amour sincère. Mais comment accepter cette attirance alors qu'Ari ne semble pas très réceptif.
Un premier amour à sens unique contre une complicité fraternelle...

Bien qu'Ari sache très vite les sentiments de son ami, il les refuse, et semble être dans le déni. Comment accepter d'aimer un homme, alors que l'on est vierge de toute expérience. Pourtant, au fils de ma lecture, j'ai vite compris qu'Ari éprouvait plus qu'une simple amitié à l'égare de Dante. Et plusieurs passages prouvent mes dires. Des sentiments de solitude exprimés alors que les deux garçons ne se sont pas vu depuis longtemps, cette façon presque exagéré de ne pas admettre qu'il aime peut-être les garçons, à croire qu'il essaye lui même de se convaincre ; ou cet acte irréfléchi et héroïque au cours d'un été (pas de spoiler ici...).
Peu à peu nous comprenons qu'il à lui aussi des sentiments forts pour Dante, mais l'auteur prend son temps, un peu comme Ari, une attente pour réaliser et accepter ce changement de vie...

J'ai trouvé cette histoire très attachante. Il s'agit avant tout d'une amitié forte, d'une expérience sur la vie, et d'une rencontre. 
J'ai particulièrement apprécié les parents d'Ari et Dante, personnages importants dans cette histoire. Des cercles familiaux qui servent à l'histoire, et à l'équilibre des deux garçons. J'ai aimé leurs échanges, les secrets qui entourent la famille d'Ari, et la fragilité de son père. Comme eux, leurs parents sont bien différents. Quand les uns sont tactiles et pleins d'attentions, les autres sont plus réservés et manquent d'émotions. Mais étrangement, chez eux aussi, une amitié de créer et ce clan réunit forme une certaine harmonie qui' n'était pas pour me déplaire.

C'est une histoire simple, et très agréable à lire. Je vous le recommande.

Ma note : 16.5/20

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire