lundi 10 juillet 2017

La Décision

Auteur : Isabelle Pandazopoulos
Genre : Jeunesse
Edition : Gallimard Scripto
246 pages
Prix : 6.72
Synopsis :
En plein cours de maths, Louise, jeune fille sans histoires, excellente éléve de Terminale S, a un malaise. Samuel, le délégué, l’accompagne aux toilettes. Du sang s’écoule, Louise ne répond plus. Hémorragie ? Suicide ? En fait, la jeune fille a accouché. Elle ne savait pas qu’elle était enceinte, mais elle a donné naissance à un petit garçon de 3,3 kg. Pourtant, Louise affirme qu’elle n’a jamais couché avec personne… Alors que s’est-il vraiment passé ? En état de choc, la jeune fille ne peut accepter la réalité. Pourtant, il lui faut décider du sort de son enfant : le garder ou le confier pour adoption. Elle n’a que quelques semaines. Et un long chemin à faire…


Mon avis :

J'avais entendu parler de ce roman à sa sortie, mais je n'avais jamais eu l'occasion de le lire. Par manque de temps, et parce que le sujet, bien qu'intéressant ne me semblait pas très divertissant. 
Mais quand on me donne un livre avec l'ordre formel de, tout du moins le débuter, je ne peux résister... Il me tentait tout de même un peu, je dois l’avouer. 

L'histoire est vraiment très inattendue, et le thème peu commun. Bien qu'il m'est déjà arriver d'entendre parler du déni de grossesse, je ne m'étais jamais positionnée sur cette situation. Je n'avais jamais essayer de comprendre, ou de me mettre à la place de ces filles ou femmes qui du jour au lendemain réalisent qu'elles sont enceintes, le jour de leur accouchement (ou parfois fois quelques semaines avant).
Ma curiosité à pris le pas sur tout. Imaginez, une jeune fille de 17 ans, qui en plein court, se retrouve à avoir des contractions et qui accouche, seule, dans les toilettes du lycée... Vous êtes comme moi, vous vous posez des questions. Que s'est-il passé ? Quelle sera sa réaction ? Et son entourage ? Que vont-ils penser d'elle ? de cette situation ?

Voilà ce qui est traité dans ce roman, et j'ai beaucoup aimé l'idée de plusieurs voix pour traiter une situation des plus compliquées.

L'auteur prend son temps, nous naviguons entre plusieurs acteurs tous plus ou moins proche de la jeune fille. Des amis, ses parents, des médecins, chacun à un rôle particulier dans cette histoire.
Certains compatisses, d'autres la soutienne mais pour la plus part, la gène ressentie est trop forte et l'oublie plus facile. 
Pourtant Louise aurait besoin de soutient. Affectif, positif, et aucunement accusateur. Comment peut elle faire face à cet enfant qu'elle n'attendait pas, et surtout, comment pouvait-elle être enceinte alors qu'elle n'avait jamais coucher avec un garçon ? 
J'ai aimé les chapitres qui lui sont consacré, si dure envers elle-même, si froid. La jeune fille n'en ai pas moins perdue et apeurée. Elle se sent seule et ne sait qu'elle décision elle doit prendre. Garder son bébé ou le donner... Un choix crucial qui germe peu à peu dans sa tête... L'auteur nous laisse le temps d'accepter ces choix, et j'ai trouvé cela très juste et humain. 

Une lecture très touchante qui nous chamboule quelque peu. C'est un livre qui se lit bien, qui donne envie et qu'il est impossible de lâcher avant la fin.
Une très belle surprise.

Ma note : 17/20

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire