samedi 8 juillet 2017

L'odalisque et l'éléphant

Auteur : Pauline Alphen
Genre : Conte
Edition :
187 pages
Prix : 15,90
Synopsis :
Leila a 7 ans. Toute petite odalisque, elle glisse sur ses babouches dans les couloirs ailés du palais. Elle rencontre le Sultan. Il tombe amoureux. Paf ! Tomber amoureux d’une odalisque minuscule à cause de ses oreilles, cela vous semble surprenant ? 
Leila a 15 ans. Le Sultan reçoit un cadeau. Le plus énorme, le plus puissant, le plus sage, le plus courageux, le plus rond, le plus rare de tous les cadeaux. Leïla tombe amoureuse du cadeau du Sultan. Cela vous paraît troublant ? 
Ce livre va vous raconter des histoires impossibles, des histoires dont vous avez rêvé, des histoires que vous avez oubliées. Il rend toutes les histoires d'amour impossibles, possibles !

Mon avis :

J'aime les jolies surprises, et ce conte restera longtemps dans mon souvenir. Il existe des rencontres qui nous amène à lire des histoires qui n'auraient jamais du se retrouver dans nos mains. Il aura suffit d'un salon littéraire, près de chez moi, pour rencontrer Pauline Alphen et ce livre si coloré.
J'avais déjà croisé l'un des romans de cette auteur, mais je n'avais pas vraiment été conquise, bien que beaucoup l'est apprécié. Heureusement pour moi, j'aime les secondes chances, et cette couverture m'avait tapée dans l’œil. 
Qui suis-je pour résister ?

J'ai très vite sentit que ce conte allait me plaire. Leila, adorable odalisque doit vouer sa vie au sultan, sa gracieuse majesté. Mais l'enfant s'ennuie d'apprendre des danses et des leçons sur le maintient qui ne l'intéresses pas. La jeune fille préfère courir dans les couloirs, écouter les histoires, explorer le palais et ses centaines de pièces mystérieuse et cultiver sa curiosité, ce qui est formellement interdit. 
Alors que tous craignent pour sa vie, leur précieux roi, aimant couper les têtes pour son plus grand plaisir, Leila va se retrouver nez à nez avec des babouches dorés. Une rencontre qui va chambouler sa vie...

Bien que nous suivions les péripéties de Leila, l'éléphant n'est jamais loin.

Capturé pour devenir le présent du Sultan, l'animal rêve d'étranges personnages qu'il ne connait pas et dans son cœur, l'imposant éléphant semble rechercher un souvenir ou une présence, qui l’empêche d'être serein. Quel est cet étrange sensation qui le tiens éveillé jour et nuit ? Pourquoi a-t-il le sentiment de n'être pas comme tout les autres de ses condisciples ?

Agrémenté d'illustrations toutes plus belles les unes aux autres, je me suis laissée bercer par ce conte très agréable. C'est une superbe réussite, poétique et légère. Une histoire touchante, qui m'a faite

voyager vers un monde chimérique comme je les aime.

J'ai peut-être un petit regret, celui de ne plus être une enfant pour pouvoir avoir le plaisir de lire ce conte juste avant de m'évader dans le pays des rêves...

Ma note : 17.5/20

Aucun commentaire:

Publier un commentaire