samedi 29 juillet 2017

Maïté Coiffure

Auteur : Marie-Aude Murail
Genre : Jeunesse
Edition : L'école des loisirs
178 pages
Prix : 6.80 euros
Synopsis :
Louis Feyrières doit faire un stage d’une semaine, comme tous les élèves de troisième. Où ? Il n’en sait rien. Ce qui est sûr, c’est qu’il n’aime pas l’école et qu’il ne se sent bon à rien.
"J’ai ma coiffeuse qui prend des apprentis, dit Bonne-Maman, lors d’un repas de famille. Stagiaire, c’est presque pareil." 
Coiffeur ? C’est pour les ratés, les analphabètes, décrète M. Feyrières qui, lui, est chirurgien. Louis se tait. Souvent. Mais il observe. Tout le temps. Comme il n’a rien trouvé d’autre, il entre comme stagiaire chez Maïté Coiffure. Et le voilà qui se découvre ponctuel, travailleur, entreprenant, doué ! 
L’atmosphère de fièvre joyeuse, les conversations avec les clientes, les odeurs des laques et des colorants, le carillon de la porte, les petits soucis et les grands drames de Mme Maïté, Fifi, Clara et Garance, tout l’attire au salon. Il s’y sent bien, chez lui. 
Dès le deuxième jour, Louis sait qu’il aura envie de rester plus d’une semaine chez Maïté Coiffure. Même si son père s’y oppose.

Mon avis :

Quel plaisir de retrouver un livre de Marie-Aude Murail ! Chaque instant passé en sa compagnie me ravis de la plus jolie des manières. 
J'aime ses histoires touchantes et tendres, ses personnages atypiques et ses happy ends attendrissants. Les romans de MAM sont toujours aussi attachants, et celui-ci en est encore la preuve. Mais suis-je réellement objective quand on est éprise d'un auteur. Je pense que je lui pardonnerais de ne pas me provoquer de bons sentiments, mais pour le moment, chaque oeuvre est une perle de fraîcheur qui fait du bien à mon petit cœur.

Maïté Coiffure nous parle d'un jeune adolescent en recherche d'un stage pour sa semaine d'orientation. Par esprit de contradiction le voilà qui débarque chez le coiffeur de sa grand-mère, face à une patronne et des employés bien exubérants. 
Comment Louis, peut-il faire sa place dans ce monde, alors que son père, grand chirurgien, semble voir un avenir prometteur tout tracé pour sa progéniture ? Et comment expliquer cette soudaine aisance et passion pour une paire de ciseau, alors que l'on a que quatorze ans, et que jamais on aurait imaginer adoré venir chez ce petit coiffeur ?
C'est là toutes les interrogations de ce jeune homme au prise avec sa conscience. Doit-il admettre cette nouvelle orientation qui lui donne envie, chaque matin, de se lever avec le sourire ? Ou accepter les exigences d'un père qui ne croit pas en son fils ?

Ce roman est un petit bijou et j'ai dévoré l'histoire d'une traite. 

Chaque personne nous pousse à plus de curiosité. J'ai vraiment aimé Louis et son engagement. Plus j'avançais dans ma lecture, plus je sentais que ce métier était fait pour lui. J'ai aimé son envie d'apprendre, son engouement à remplir ses taches, sa manière d'écouter attentivement et de recréer les gestes des autres employés. J'ai beaucoup aimé l'interaction avec chacun des personnages, car tous étaient là pour lui apprendre leur métier,  la patience et l'application, saupoudré d'une touche de folie. 
La patronne est surprenante, et nous dévoile peu à peu ses secrets ; Phil est totalement loufoque et m'a beaucoup fait rire, Clara nous donne envie d'affronter le monde pour la préserver, et même Garance est assez intéressante, elle qui est l'opposé de Louis en matière de passion...

Et puis il y a un autre personnage dans cette histoire, la boutique. Elle sent la laque, elle est chaleureuse et accueillante, et les bruits de ciseaux donne une atmosphère particulière à l'ensemble. Je n'entrerais plus chez le coiffeur sans l'image de Maïté coiffure...

Au final, je ne peux que vous inviter à lire ce roman. Il vous fera passer un bon moment, j'en suis certaine.

Ma note : 17/20

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire