jeudi 27 juillet 2017

Saga Lairds des Highlands

Tome 1 : Le secret de Judith
Auteur : Julie Gardwood
Genre : Romance 
382 pages
Prix : 7.40 euros
Synopsis :
XIIIe siècle: la guerre fait rage entre l'Angleterre et l'Écosse. Mais il en faut bien plus pour dissuader l'intrépide Judith de tenir sa promesse. Elle a juré à France Catherine, son amie d'enfance, de l'assister lors de son accouchement... Or, le moment est venu. Judith doit partir dans les Highlands, "escortée" par des soldats écossais qui la considèrent comme une ennemie.
Ian, leur chef, admire le courage de la jeune fille et se laisse séduire par le charme dévastateur de sa sensualité innocente. C'est décidé, il gardera Judith, qu'elle le veuille ou non! Enivrée par les caresses brûlantes de ce guerrier farouche, Judith ne va-t-elle pas s'abandonner corps et âme? Mais elle est dépositaire d'un secret capable de bouleverser leur sort. Un secret qui peut séparer ou réunir à jamais les deux amants...

Mon avis :

Voilà un livre qui a été dévoré !

J'ai longtemps gardé ce premier tome dans mes tiroirs, par manque de temps plus que par crainte d'être déçue, je l'avais laissé prendre la poussière. 
Je prends très souvent plaisir à lire des romances historiques, qui sont pour moi des lectures détentes très appréciable. Bien que le côté amourette soit un peu toujours la même chose, j'aime lire des romans d'époques, surtout au temps des Highlanders. Cela me divertie tout en m'enseignant le quotidien des hommes de ce siècle.

Je ne connaissais pas le style de Julie Gardwood, et pour résumer mon sentiment, je suis conquise. Beaucoup d'aisance dans ses mots, de la légèreté et une belle imagination. J'ai aimé les personnages créés dans cette histoire.
L'héroïne Judith, est assez courageuse et volontaire. Têtue également, ce qui lui sera utile face à des guerriers à forte tête. Son passé est touchant et nous amène très rapidement à une certaine sympathie. J'ai également beaucoup apprécié son courage et les amitiés qu'elle créait avec les villageois Écossais, difficile pourtant d'avoir des affinités entre Écossais et Anglais... 

Ian est assez taciturne, mais il est aussi attachant. C'est un guerrier; le Laird de son village, et son affection pour Judith va dépasser les frontières et les secrets.
J'ai aimé sa manière de gérer son clan, son calme mais aussi sa fougue. La justesse de ses actions, et la bravoure qu'il dégage. Un Highlander comme je les aime...

L'histoire en elle même est assez captivante. Bien que je ne demande jamais à une Romance d'être très instructive. J'ai vraiment apprécié la trame de l'intrigue, ainsi que ce fameux secret autour de la naissance de Judith. 
J'ai particulièrement apprécié les moments où la jeune femme devient une sage femme bien malgré elle. Ceux sont des passages attendrissants et légèrement inquiétant, où nous assistons aux accouchements à cette époque. Des instants difficiles pour ses femmes qui se retrouvaient bien trop souvent morte en couche, suite à des douleurs trop insupportable.

Ce fut une lecture très agréable, et j'ai très envie de connaitre les deux prochains tomes qui sont déjà en ma possession.

Ma note : 17/20

~~~ 

Tome 2 : Le maître chanteur
Auteur : Julie Gardwood
Genre : Romance 
501 pages
Prix : 7.40 euros
Synopsis :
Lady Gillian n'a pas le choix. Si elle veut sauver son oncle, retenu prisonnier par le félon Alford, il lui faut retrouver le trésor que convoite ce dernier et se rendre en Ecosse alors qu'une guerre sans merci oppose l'Angleterre aux Highlanders. Affronter les farouches habitants des Hautes Terres du Nord n'est pas une mince affaire. Pour eux, tout Anglais est un ennemi potentiel, même s'il s'agit d'une femme ! Brodick, chef du clan Buchanan, admire pourtant le courage de Gillian et, peu à peu, s'enflamme pour ses yeux verts. Peu importe qu'elle soit anglaise, elle sera sienne. De son côté, Gillian est loin d'être insensible à la séduction de ce géant blond, aux manières quelque peu brutales, mais elle a une mission à accomplir et personne ne pourra l'en empêcher !

Mon avis : (à suivre)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire