dimanche 17 septembre 2017

Chat-Bouboule


Tome 1 : Chroniques d'un prédateur de salon
Auteur : Nathalie Jomard
Genres : Bande dessinée ; Humoristique
Edition : Michel Lafon
96 pages
Prix : 12,95
Synopsis :
Avis aux fans de chats et de Nathalie Jomard ! Cocasse, un poil machiavélique, en surpoids pondéral chronique (mais assumé) : le chat bouboule bénéficie déjà d’une certaine notoriété ! Retrouvez le célèbre chat créé par Nathalie Jomard dans ses propres aventures, toujours prêt à rendre service à ses maîtres… ou pas !




Mon avis :

Si vous êtes amoureux des chats et que vous souhaitez un peu rire d'eux, cette bande dessinée est faite pour vous !

Mais avant de vous parler de ce roman, j'aimerais attirer votre attention sur un fait qui s'est produit il y a quelques semaines, et qui est en lien avec le dit livre. J'aime me balader et feuilleter les romans ou bandes dessinées dans tous les endroits où je peux en dénicher. C'est une habitude prise depuis longtemps et qui me détend agréablement. Un jour, dans le rayon bd, j'ai eu l'occasion de croiser ce petit livre à la photo si amusante, et je me suis mise à le regarder d'un peu plus prêt. 
J'ai été vite stoppée dans mon investigation, par un étrange petit bout de papier plié en quatre, au milieu du livre. Intriguée, je l'ouvre, pensant que l'auteur s'est amusé à glisser des petits mots dans ses ouvrages, et là, surprise, je découvre une écriture enfantine :

"Si tu est triste pensse à otre chose. I et B"

j'ai trouvé cela tellement adorable, avec ses petites fautes toutes mignonnes. Une attention touchant d'enfants qui ne doivent pas être très vieux... J'avais le sourire et c'était sans doute leurs objectifs.
J'ai replié le petit bout de papier, et je l'ai remis à sa place, pensant qu'il y en avait sans doute d'autre un peu partout ailleurs... (j'avais aussi vérifié dans les autres exemplaires pour voir si il y en avait également, mais non).
Ce fut une jolie surprise, mais j'en avais oublié de regarder un peu plus en détails Chat-Bouboule...



Et me revoilà devant lui, en allant à France Loisirs. Cette fois-ci, c'est ma mère qui la saisie, et alors que je parlais avec le vendeur, je l'ai entendu rire haut et fort à chaque nouveau dessin de ce gros chat noir. 
Merci ma chère maman, pour le cadeau, j'ai passé un moment très agréable à rire et à penser à mon propre chat femelle, qui, arrive à faire pas mal des péripéties de son congénère. 
C'est cru, c'est réaliste, c'est amusant et cela s’inspire à coup sur du propre félin de l'auteur. Les illustrations ne sont pas si caricaturales, elles sont totalement crédibles, et j'ai particulièrement apprécié les pensées de l'auteur, qui s'imagine être comme son animal de compagnie. 
J'ai en souvenir de ma propre expérience, une situation identique à la sienne, le poulet... Lottie, mon chat femelle, a eu sa première expérience du poulet, à nos dépends. Mes parents font un poulet tout les dimanches, et ils ont pour habitude de le couper dans la cuisine, puis de le manger dans la salle à manger... C'est là que le drame est survenu... la porte n'était pas fermé, et en passant devant la cuisine, j'ai vu mon chat, avec la carcasse du poulet dans la gueule, en arrêt, prise en faute... Nous avons bien rigolé et depuis, la porte est fermée...
Et si j'étais un chat, ferais-je moi aussi de longue sieste comme elle ? Où m'amuserais-je avec les ombres du soleil sur le mur ? Serai-je entrain de scruter les oiseaux, derrière la fenêtre, pendant de longue minutes, sans m'en lasser ? 

En lisant les aventure du Chat-Bouboule, j'ai eu souvenir d'un autre félin, dessiné par un amoureux des chats, Simon Tofield, avec son Simon's Cat qui me donne des crampes aux ventres tellement je ris. Ses illustrations sont retranscrites en bande dessinée, mais également en vidéo, je vous invite d'ailleurs à aller voir sa chaîne Youtube, vous passerez un très bon moment. 

Ce fut donc, pour moi, une très belle surprise, j'ai adoré chaque moment passé en compagnie de ce chat et de ses maîtres. J'ai hâte de pouvoir me procurer le second tome, qui, je crois, est déjà sortie. 
Foncez !
Ma note : 18/20

Aucun commentaire:

Publier un commentaire