mercredi 11 octobre 2017

Swinging Christmas

Auteur : Benjamin Lacombe
Chanteuse : Olivia Ruiz
Editions : Albin Michel
Genre : Conte
48 pages
Prix : 25 euros
Synopsis :
Pour Noël, Benjamin Lacombe et Olivia Ruiz vous offrent un merveilleux conte philosophique tout en images enneigées et rythmes jazzy…
Venez à la rencontre du jeune Robin qui va découvrir le goût de lire, du vieil ermite érudit, réfugié dans ses souvenirs, et de la divine chanteuse Sol, dans une histoire d’amour et d’amitié qui traverse le temps. Dans cet album sophistiqué, de grand format, à la fabrication exceptionnelle, se déploient avec élégance les peintures flamboyantes, à la gouache et à l’huile, de Benjamin Lacombe. Cette histoire est portée par un fabuleux CD (5 titres) de reprises de standards américains de la chanson, réinterprétés avec talent par Olivia Ruiz et le Red Star Orchestra, un big band de 25 musiciens.

Mon avis :


J'aime beaucoup l'univers de Benjamin Lacomb, et bien que parfois je me fais la réflexion qu'il s'agit toujours des mêmes dessins, je suis inévitablement attirée par son oeuvre. 
Alors qu'en j'ai déniché cet album, à la bibliothèque, et qu'en plus je me suis rendue compte qu'il s'agissait d'un livre audio, avec la voix d'Olivia Ruiz, que j'apprécie fortement, je n'ai pas hésité un instant à l'emprunter.

Voilà une lecture rapide, qui m'aura apporté un sentiment mitigé...

Ce que je regrette avant toute chose, c'est que le cd qui accompagne cette histoire n'est pas une lecture du texte, avec un font de musique, ce que j'aurais adoré... Mais juste du jazz, magnifiquement chanté par Olivia Ruiz, mais qui dès lors n'avait plus trop d’intérêt pour moi, au moment de ma lecture. 
Il n'y a aucun indice dans le texte, à part à quelques occasions, pour connaitre précisément la chanson qu'il faut écouter pour le bon passage. Je me suis très vite retrouvée avec une musique endiablée alors que le moment ne s'y prêtait pas... C'est dommage.
J'ai donc décidé d'arrêter ma lecture, pour écouter la musique, histoire de ne pas trop me disperser...

La musique, donc, était très belle, la voix de la chanteuse toujours aussi envoûtante, et le jazz lui va très bien.

Pour l'histoire, j'ai eu l'impression d'un soufflé qui se dégonfle. 

Bien que les illustrations soient toujours aussi sublimes, j'ai trouvé le récit trop rapide à mon goût. On passe du coq à l'âne, on ne nous laisse pas le temps de comprendre la situation, ou on ne nous en dit pas assez...
C'est dommage, car ma lecture était bien partie. La rencontre entre ce vieille homme et cet enfant est adorable. J'ai aimé l'idée des livres qui les unis, et cette femme mystérieuse sur les affiches. Et bien que les événements de son passé soient expliqués, j'ai trouvé que tout été trop expéditif. 

Pour finir la fin m'a pas mal déçue. Il manque plusieurs pages pour que le charme opère. 


Ma note : 14/20

Aucun commentaire:

Publier un commentaire