mercredi 17 janvier 2018

42 jours


Auteur : Silène Edgar
Edition : Castelmore
Genres : Historique ; Jeunesse
309 pages
Prix : 10.90
Synopsis :
Été 1942. Sacha, douze ans, et Jacob, son petit frère, sont à la fois surpris et très contents de partir en vacances avant la fin de l’année scolaire. D’autant qu’ils auront la chance de séjourner dans la pension de leur oncle Jean, un manoir breton au bord de la mer ! Une fois sur place, ce n’est pas tout à fait la colonie de vacances qu’ils s’imaginaient – les pensionnaires sont de drôles d’adultes qui se prennent pour Victor Hugo, Louis XIV, Néfertiti… –, mais les garçons ne s’y ennuient pas une minute avec les jumeaux Éléanore et Léandre. Sans compter que le manoir abonde en secrets sur lesquels enquêter : qui fait ces bruits étranges dans le grenier ? Que sont ces loups qui rôdent dans les parages ?…

Mon avis :

Quel plaisir de retrouver cette autrice. J’avais beaucoup aimé lire 14/14. Qui avait là aussi pour font une guerre, celle de 14/18. 

Nous suivons Sacha, enfant de 12 ans, qui a beaucoup de mal à se faire des amis dans son école. Plus les jours passent, plus il lui est difficile d’affronter les méchancetés de ses camarades... dès surnoms qui le blesse et qu’il tait à ses parents pour ne pas les peiner. 
Même son amie lui tourne le dos, alors quand ses parents lui disent qu’ils vont partir un mois avant les grandes vacances, Sacha est enfin heureux, il va pouvoir quitter cet entourage néfaste, ainsi que ses voisins qui ne le traitent pas, eux non plus, très bien.
Mais la maison de son oncle est un mystère qui lui fait un peu peur, et puis comment apprécier des vacances sans ses parents, qui eux ont un travail à Toulouse? Sacha et Jacob, son petit frère, vont découvrir bons nombres de secrets et de révélations qu’ils auraient peut-être souhaiter ne pas connaître...

Le livre se construit en deux parties, et bien que j’ai aimé la première qui se passe dans ce domaine étrange, la suite moins... confortable m’a un peu semblé expéditive. J’ai compris le besoin de l’autrice d’en passer par là, mais j’ai trouvé cela un peu trop facile pour Sacha... à contrario je n’aurai pas aimé une autre fin que celle-ci... mais peut-être plus de page pour expliquer le déroulement de leurs « expédition » ; leurs arrivées au porte de l’Amérique et leur retour en France...
En faite j’aurais voulu ne pas finir cette lecture...

J’ai beaucoup aimé Sacha et son frère qui est adorable. Sacha est un enfant curieux et courageux, et bien qu’il ne comprenne pas tout ce qui se passe, il mène son enquête de façon téméraire et un peu inconsciente...
J’ai également beaucoup apprécié les autres résidents de la demeure, et c’est d’ailleurs l’une des raisons pour lesquelles j’ai aimé cette première partie. J’aurais souhaité plus de leurs exubérances dans la seconde moitié du roman. 

Très vite nous comprenons un peu ce qui se trame, enfin, on s’en doute. Mais je pense qu’un enfant de moins de dix ans peut avoir des doutes sur le fond de cette histoire. La guerre ; les rafles ; les fuites ; les juifs... 
l’Histoire est très bien amenée rien n’est dévoilée avant que Sacha ne comprenne la dangerosité de leurs situations. Et tout bascule... d’un été idyllique, l’angoisse s’immisce dans les personnages, la réalité reprend ses droits. C’est très bien amené.

Encore un livre qui m’a plus énormément. J’ai très envie d’en découvrir d’autre de cet autrice.

Ma note :  16,5/20

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire