jeudi 1 février 2018

Les illusions de Sav-Loar

Auteur : Manon Fargetton
Genre : Fantasy
Edition : Bargelonne
665 pages
Prix : 20 euros
Synopsis :
Plusieurs versions de la naissance de Sav-Loar circulent dans le royaume. Toutes racontent comme de jeunes magiciennes poursuivies par les capes d’or se réfugièrent dans la forêt des Songes et y érigèrent une ville secrète. Sans être entièrement fausses, ces légendes sont approximatives, car les fondatrices de cette ville n’avaient rien des adolescentes terrifiées et à peine pubères qu’elles décrivent. Elles étaient des femmes dans la fleur de leur féminité, à l’apogée de leur art, au zénith de leur colère. Elles étaient d’anciens membres du Clos traquées par leurs pairs, ayant assisté au massacre de deux centres d’entre elles par la peur de la différence et la soif de domination. Sav-Loar, le lever de lune, devint le pendant clandestin d’Astria l’éclatante. Ainsi débuta la nuit des magiciens.

Mon avis :

Comment vais-je pouvoir rendre au plus juste, mon ressenti, quand on a aimé de la première, à la dernière page un roman comme Les illusions de Sav-Loar ?
Je pense mettre un peu de temps à écrire ce billet, et réorganiser mes pensées ne va pas être évidant, tant ce livre m'a plus et regorge de moments qui ont fait tressauter mon petit cœur de lectrice.

Comme je vous le disais, ce livre est plutôt imposant, et la densité de son histoire est, pour moi, à la hauteur des grands Fantasy lus et approchés au cours de mes dernières années de découverte de ce genre. 
Je ne me lasse pas de ces histoires de quête, de magie et de conquête. Je suis tellement admirative de ces auteurs, à l'imagination débordante, dont Madame Fargetton fait partie, qu'il me tarde de retrouver sa plume grâce à ses autres romans.

Plusieurs personnes sont en tête d'affiche. Des esclaves, des magiciens, des prêtres et des rois et reines. Bien que chacun est une tache importante à accomplir pour le bon déroulement de l'histoire, et je parle des bons comme des mauvais moments, j'ai eu un attachement certain pour deux d'entre eux. Fèl, et Bleue. 
Toutes deux esclaves et vendues au même maître, l'une déjà adulte, et sûr de ses charmes, qu'en l'autre n'a qu'une dizaine d'année et plutôt renfermée. Tout les opposes et pourtant, leurs destins va être lié bien plus qu'elle ne le pense...
Dans un monde où les magiciennes sont tués, exterminé par leur homologue masculin depuis des centaines d'années, Bleue va se découvrir des pouvoirs, à l'aube de sa féminité... S'ensuit alors, une cavalcade pour sauver sa vie, et l'envoyer à Sav-Loar, cité cachée où la rébellion des femmes grondes...

Dès le commencement de ce roman, je n'ai pas pu le lâcher jusqu'à la fin... Et bien qu'il compte un bon nombre de pages, je n'avais qu'une envie, continuer ma lecture dès que l'occasion se présentait. 
La dynamique est parfaite ! Je ne suis pas du tout objective, je le reconnais, je vais de ce pas, encenser ce roman plus qu'autre chose, et j'ai beau fouiller, je ne trouve pas de défaut à cette histoire. Elle m'a ravie, m'a contenter, m'a un peu fait pleurer, m'a dévorer et je ne voulais plus m'arrêter. 

Ce qui m'a plus dans ce roman, c'est la fluidité de l'écriture, cette manière qu'à l'autrice, de nous embarquer simplement en nous apportant des cavalcades essoufflées, en nous touchant par ses choix (la mort de certains), en nous bouleversant par sa cruauté (par moment), en nous ravissant d'avoir inventer Sav-Loar, en créant un loup (bizarrement j'adore cet idée), en nous faisant espérer, pour Bleue, un avenir plus joyeux ; de la joie et de l'amour... 
Chaque personnage de la petite troupe que nous suivons m'a attendrit, de l’esclave guerrière, au guerrier adorable, en passant par cet homme au pouvoir mystérieux. Je les ai tous aimé, d'une certaine façon, sans demi-mesure, et j'ai apprécié connaitre leur avenir...

Et l'histoire donc, qui ne peut se résumer tant elle est compacte, et généreuse, d'aventures foisonnantes ; de révélations ; d'espoir...

Vous l'aurez compris, c'est un coup de cœur. J'en aurais voulu plus, ne pas quitter ses personnages, connaitre la suite de leur vie, et je jalouse un peu les nouveaux lecteurs qui pourront le lire...

Ma note : 18.5/20

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire