mercredi 14 mars 2018

L'extraordinaire voyage du fakir qui était resté coincé dans une armoire Ikea



Auteur : romain Puértolas
Genre : Contemporain
Edition : La Dilettante
252 pages
Prix : 7.30
Synopsis :
KEA. Ou comment un banal et innocent mot de quatre lettres, prononcé à mi-voix dans un taxi à Roissy Charles de Gaulle, peut vite devenir le début d’une rocambolesque et hilarante aventure. De la crise européenne au régime post-Kadhafiste libyen, un voyage inattendu, riche en quiproquos et rebondissements, ballotera, dans une armoire, un arnaqueur professionnel sur le chemin de la rédemption et de l’amour.




Mon avis :

Dès le départ, ce qui m’a attiré et m’a rendu curieuse, c’est le titre. j'adore ces phrases à rallonges. Je trouve toujours qu’ils ont un côté mystérieux et attirant qui pousse mon intérêt et m'incite très souvent à me les procurer.
Et puis bizarrement je ne suis jamais déçue par les romans. J'ai l'impression que ces titres apportent une touche d’originalité que je recherche dans un livre.
Pour achevé mon envie de me le procurer, j’ai lu sa synopsis et mon attirance s’est confirmée. j'adore ce genre d’histoire un peu Road trip, où les personnages se croisent, où les histoires se créaient, où les rencontres sont touchantes.

J'aime assez l'idée de prendre le temps d'écouter une histoire, et le fait de l'avoir en livre audio, m'a permis de m’imprégner un peu plus dans ce roman. Je pense que la voix de Dominique Pinon est vraiment parfaite pour conter cette aventure et j’ai pris beaucoup de plaisir à entendre ce lecteur. Il a servi l’histoire de la plus belle des manières, en apportant cette touche À la fois sarcastique et désopilante que j’aime ton chez lui.

Quelle agréable moment j’ai passé. Tout dans cette histoire ne pouvait que me plaire les personnages ; ce Fakir, qui vient tout droit des Indes pour s’arrêter dans un IKEA dans le but d''acheter un lit à clous. Qui se retrouve embarqué dans des aventures si déroutantes, extravagantes et folles. Cet homme qui au départ, assez calculateur est manipulateur devient peu  à peu droit dans ses baskets (enfin, essaye). Au fil de l’histoire nous le voyons évoluer, changer, ce transformer. Malhonnête, l’homme devient un gentleman, charmeur et agréable. Il a su conquérir mon cœur de lectrice.

Et puis il y a toutes ses rencontres...

Ce taxi gitan, malhonnête, aux tendances meurtrières, qui donne à l'histoire un peu de rebondissements et de pep's ; La douce Marie qui semble émouvoir est entrer dans le cœur de notre jeune Fakir. Une femme qui apporte un tournant dans la vie de l'indien, le rendant plus juste. 
Et puis les autres... cette femme en Italie ; Ce manager au ventre bedonnant ; C’est éditeur que tout écrivain rêverais de rencontrer Et ses Soudanais aux histoires si touchantes, tragiques et dures.

Quel bonheur de lire un roman comme celui-ci. Je me répète, j’aime ce genre littéraire ou l’ont se prête au voyage. Cette dynamique ou chaque instant nous laisse à penser que l’instant d’après sera plus déroutante encore. 
J’adore me laisser guider par l’auteur ne sachant pas où je vais. Et me retrouver aux quatre coins de l’Europe dans des situations toutes plus rocambolesques les unes aux autres.


Un livre que je recommande à tous ceux qui souhaitent un peu de réconfort. Cette histoire m’a fait passer un agréable moment

Ma note : 17/20

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire