jeudi 1 mars 2018

Rêver n'est pas un vilain défaut



Auteur : Carole Cerruti
Genre : Romance
Edition : City
315 pages
Prix : 17.50
Synopsis :
Liz, 28 ans et mal dans sa peau, doit se rendre à la soirée de gala des anciens du lycée. N'ayant aucune envie de subir les moqueries de ses anciens camarades, elle décide d'engager un comédien pour jouer le rôle de son compagnon. Mais ce dernier n'a pas du tout le profil du petit ami idéal. Rien ne se passera comme prévu dans le déroulement de sa mission.





Mon avis :

Comment ne pas succomber quant on tombe sur une couverture pareille ! Je vous le demande ! Moi, je n'ai pas pu résister. J'ai été attirée, captivée et envoûtée par ce roman. Et ce n'est pas la quatrième de couverture qui allait me dire le contraire !

Je cherchais un roman léger, agréable et romantique, alors quand j'ai lu le résumé, je n'ai pas hésité un seul instant. Mon côté midinette est sortie en hurlant : PRENDS LE ! Qui suis-je pour résister ?

Bien. Après, j'avoue que j'en attendais beaucoup. Je souhaitais que mon petit cœur  frémisse, que ma bouche est ce sourire béat, et que mes yeux pétilles... 
J'espérais vraiment que le personnage de Liz allait me plaire, que celui de Damon serait totalement craquant et charmant, que l'histoire ne serait pas trop glucosée et attendue pour que je puisse refermer ce roman dans un soupir satisfait.

Alors suis-je convaincue ? 

Assurément, oui ! 
J'ai pris beaucoup de plaisir à lire cette histoire, et bien qu'elle ne soit pas extraordinaire, j'ai vraiment apprécié chaque moment. Je n'ai pas trouvé que la romance fut facile, et bien que la fin, me laisse un peu insatisfaite (par son côté trop lent peut-être), je referme ce livre avec la conviction que cette autrice à du talent. 

Comment ne pas aimer le personnage de Liz. Si identifiable, si simple, à la fois forte et fragile, j'ai aimé me retrouver dans ses traits de caractère. Cette femme peut représenter chaque lectrice avec beaucoup de simplicité. J'ai apprécié ne pas avoir à subir un mal-être constant, des pleurnicheries en veux-tu en voilà et bien qu'elle se trouve des défauts, j'aime assez sa façon d'être et de penser. 
Damon, quant à lui, est carrément l'homme dans toute sa splendeur, assez sauvage, dans la première partie, hautin, également. On comprend vite que l'acteur à un certain melon à la place de la tête... Et c'est ce qui est assez amusant au final, car bien qu'ils soient opposé, ce couple fonctionne totalement, est prête à notre imagination fébrile et romanesque.
J'ai adoré leurs relations, d'abord explosive, puis peu à peu appréciée, curieuse et au final passionnée. 

Là encore, pas de sexe et bon sang, je n'en demandais pas moins. Tout est imagé légèrement, histoire de comprendre qu'ils ont une relation charnelle, mais rien de trop olé-olé. Et j'apprécie. Je n'aime pas lire des scènes de sexe à outrance, cela dessert très souvent l'histoire et je passe mon temps à sauter des pages, parce que franchement, entre nous, quand on en lit une, on les a tous lu. 
Là, point de tout cela et c'est tant mieux ! 

Et puis il y a les personnages secondaires qui sont tout aussi excellent. L'extravagante amie, la mamie adorable et la demi-sœur sournoise... 

L'ensemble est juste comme il faut et m'a fait passer un très bon moment. Vivement un autre livre de cette autrice !

Ma note : 17,5/20

2 commentaires: