jeudi 26 avril 2018

Edenbrooke


Auteur : Julianne Donaldson
Genre : Romance Historique
Edition : Milady
360 pages
Prix : 7.90
Synopsis :
En amour, rien ne se passe jamais comme prévu…
Éprise de liberté, Marianne Daventry n’est pas heureuse à Bath. Lorsque sa soeur l’invite à passer l’été à Edenbrooke, la jeune femme n’hésite pas une seconde. Devant parfaire son éducation, condition sine qua non pour pouvoir prétendre à l’héritage de sa grand-mère, Marianne tente désespérément de ne pas se laisser charmer par le maître des lieux, sir Philip, séducteur patenté. Parviendra-t-elle à contenir les élans de son coeur ou succombera-t-elle à son sourire ?



Mon avis :

C'est avec beaucoup de plaisir que je me replonge dans un roman de cette autrice. Blackmoore m'avait conquise, celui-là ma ravie de la plus belle des manières. Et mon petit cœur de lectrice en herbe s'est plongé dans cette histoire avec délectation.

J'aime ce style "Jane Austen", cette époque qu'il m'aurait tant plus de contempler. Et quoi de mieux qu'une bonne romance pour assouvir ma soif Victorienne. 
Chaque mot, chaque geste et situation ont la grâce de cette bourgeoisie anglaise qui m’envoûte tant. Bien évidement, je ne parle pas de la classe inférieur, qui elle, était bien moins lotie. là, nous explorons les codes aristocratiques, l'élégance des dames, le côté gentleman des hommes, l’éducation et les conditions de vie d'une partie infime de la population anglaise de l'époque. 

Et j'adore tellement cet atmosphère !

Qu'importe le sujet, en fin de compte, je suis envoûtée par le charme de ces règles de conduite, de cette diction, de ces attitudes courtoises. J'aime ces dîners mondains, ces balles, ces longues promenades dans les parcs, ces conversations et ces moments passés au coin du feu.
Tout y est si raffiné.

Et puis, j'ai aimé le caractère doux de Marianne, si emprunte de compassion, sacrifie sa vie pour celle de sa sœur, cette demoiselle au caractère fort, qui malgré les épreuves essaye de soutenir les siens en s'oubliant peu à peu.
Philip, quand à lui, le Darcy par excellence (dans un premier temps), valeureux, droit et courageux. L'homme dans toute sa splendeur, et qui me fait chavirer à chaque fois. 
On ne peut oublier les personnes qui gravitent autour d'eux. Cette grand-mère, froide au premier abord, et qui pourtant aime sa petite-fille tendrement. La mère de Philip, si douce, un appuie de taille pour Marianne. 
Et puis il y a les autres... La sœur de Marianne, un brin antipathique, et qui arrive au mauvais moment... les prétendants un peu trop assidue, qui se révèle de vrai enclume, dans la vie privée de la jeune fille... 

J'ai adoré chaque moment de cette histoire. Elle ne manque pas de dynamisme, et je n'ai pas pu faire autrement que de le lire avec une certaine avidité. 
C'est un livre que je recommande les yeux fermés, pour toutes les amoureuses de ce genre...

Ma note : 17/20

2 commentaires: