samedi 28 avril 2018

Un appartement à Paris




Auteur : Guillaume Musso
Genre : Thriller
Edition : Audiolib
Prix : 8.10
544 pages
Synopsis :
Paris, un atelier d'artiste caché au fond d'une allée verdoyante. 
Madeline l'a loué pour s'y reposer et s'isoler. 
À la suite d'une méprise, cette jeune flic londonienne y voit débarquer Gaspard, un écrivain misanthrope venu des États-Unis pour écrire dans la solitude. Ces deux écorchés vifs sont contraints de cohabiter quelques jours.




Mon avis :

Je ne m'attendais à rien mais pourtant, j'espérais être captivée, comme toujours avec cet auteur...

Encore une fois, merci à ma bibliothèque pour cette découverte, pas si méconnue que cela, qui n'aurait sans doute jamais croisée ma route si je n'avais pas eu l'idée de me le procurer ce jour-là. Et puis, un audiolivre est toujours plaisant à écouter, et me permet de passer mes heures de voiture plus agréablement.

Et là, comme chaque fois avec Musso, j'avais envie de faire plus de kilomètre pour connaitre la suite.

C'est une roman en deux temps.

Le premier, est une enquête sur les dernières peintures d'un artiste défunt. Ce qui m'a un peu dérouté, c'est que nous savons où elles sont dans la moitié du roman, et il reste plus de deux cents pages avant la fin... et finalement, c'est tout le génie de cet auteur, qui nous plonge dans une deuxième enquête beaucoup plus importante, et qui est, à mon sens, le véritable but de toute cette histoire. 

Et c'est tellement captivant ! 

Une course poursuite avec le temps, qui nous laisse tout pantelant, essoufflé et passablement secoué par la cruauté des gens...

J'ai adoré ce roman,  son style, ces personnages, bien que Madeline me semble un peu trop hystérique à mon goût. Gaspard, est un homme au bord du gouffre, et qui peu à peu devient plus assuré, plus confiant, l'adrénaline de ces différentes enquêtes le sauve peu à peu de cet personne qui le rebutait, un alcoolique en rémission, qui se donne la chance de changer sa vie... Je l'ai beaucoup aimé...
Et puis les personnages de l'ombre, ceux dont on parle peu à peu, qui dévoile leurs secrets. Cette famille tragiquement séparée, qui s’effrite, et qui méritait, pourtant, une toute autre fin...

Quel bonheur de lire un Musso ! Je suis toujours surprise, agréablement. On se plonge tête la première dans des spéculations, et au final, bien que je me doutais un peu de l'identité du criminel, on prend toujours plaisir à connaitre le dénouement.
J'espérais, tout de même, plus de détail, dans les derniers chapitres...

C'est un livre que je conseille les yeux fermés ! 

Ma note : 17/20

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire