mardi 22 mai 2018

Les Crèvecoeur

Auteur : Antonia Medeiros
Genre : Romance Historique
Edition : Silk Thread Publishing
Prix : 18.99
488 pages
Synopsis :
Ce premier volet de la saga des Crèvecœur commence en 1914, lorsque la belle Édith est mariée bien malgré elle à Romain Crèvecoeur, un cordonnier fétichiste aux habitudes étranges, pour sauver l’affaire familiale. La guerre 14-18 éclate et la jeune femme y voit l’occasion de fuir le désastre de son mariage. Amours secrètes et interdites, obsessions dangereuses et ambitions démesurées, le couple Crèvecoeur donnera néanmoins naissance à un enfant, Germain, qui bouleversera leur existence. Enfant sensible et conscient de sa différence, Germain puisera dans l’amour inconditionnel de sa mère et la folie de son père toute la force de son génie créatif et partira à la conquête des pieds des femmes. Bayeux, Paris, la découverte de la sensualité, la création de sa première collection de chaussures féminines, plus rien n’arrête Germain dans quête de l’élégance féminine. Mais jusqu’où peut-on vraiment fuir les secrets de notre famille ?

Mon avis :

Je remercie les éditions Silk Thread Publishing ainsi qu'à Livraddict, pour leur confiance et ce partenariat.

Ce qui m'a attiré, dans un premier temps, s'est cette magnifique couverture et après l'avoir touchée, sa texture. Il est important d'avoir un visuel, cela nous permet de découvrir des auteurs qui n'auraient peut-être pas croisé notre chemin.

L'histoire se déroule au cours de plusieurs décennies. Nous passons d'une époque à une autre assez facilement, bien que les premiers chapitres soient légèrement déroutant. 
Je m'explique, à part certains noms et certains décors qui nous plongent dans la grande guerre ou dans les années 70 ou 80, je n'ai pas eu trop d'information me permettant de me guider dans ses sauts dans le temps. Après quelques pages, rassurez-vous, nous comprenons très vite qui est qui et à quelle date (approximative) nous sommes...

Tout commence par une rencontre. Un échange assez bref entre un notaire et Raphaël Crèvecoeur. Il serait question d'un héritage et d'un secret autour du défunt. Le jeune homme est un peu perdu, et ne comprend pas les consignes de cet homme sorti de nul part. Qui est le mort ? Pourquoi exige-t-il une présence à son enterrement pour toucher l'héritage, et qui sont ses femmes qui balancent, dans le caveau, autant de chaussure... 
Voilà ce que va découvrir Raphaël tout au long du roman. 

L'idée en elle-même était vraiment intéressante, je ne me peux pas dire que je me sois ennuyée dans ma lecture, bien au contraire. 
Mais trop de détails tue le détail, j'ai eu un peu de mal à m'impliquer dans ces histoires. Il y en avait trop, beaucoup trop. Trop d'explications, trop de descriptions, trop de tout...
Pourtant, cela aurait pu servir cette maison que nous découvrons. Assez mystérieuse, au passé si prenant, toutefois, j'aurais aimé que cela soit moins plombant. 

Par contre, j'ai vraiment apprécié le personnage d'Edith. Une jeune femme au cœur encore innocent et plein de promesse, qui se voit un peu contrainte à épouser un homme qu'elle ne connait pas si bien que cela. Sa surprise à la suite de son mariage sur sa désillusion, la perte de sa virginité qui est tout bonnement désolante, l'homme bourru et égoïste qui se trouve être son mari, sa solitude et son injustice face à toute les situations qu'elle rencontre, m'ont touché.

J'ai particulièrement apprécié la relation qu'elle entretient avec le malade à l’hôpital, un tournant dans sa vie de femme et de future mère qui m'a attendrit. J'ai espérer, fleure bleue, à une fin heureuse, mais au final, ce que j'ai apprécié avec cette autrice, c'est que rien est simple dans la vie et elle le démontre bien à travers ses personnages...
La réalité est encrée dans cette histoire, et Romain est là pour nous le rappeler. Cet homme étriqué passionnée par les chaussures, un brin machiavélique, et tordu, m'a passablement horrifié. Et pourtant, il est si... faillible, devrais-je dire. Tout n'est pas rose, et cet homme sert à nous le rappeler. Je n'en ai pas moins détesté son personnage, mais il en faut bien pour tout les goûts...

Pour résumer, cette lecture ne fut pas marquante, mais j'ai apprécié les personnages qui la compose et l'histoire qu'elle raconte. 
Si un jour, le tome 2 croise ma route, je ne me ferais pas prier pour le lire, car j'aimerai tout de même voir ce que vont devenir les hommes et femmes qui le compose.


Ma note : 15.5/20


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire