jeudi 14 juin 2018

Le silence de Mélodie



Acteur : Sharon M. Draper
Edition : France Loisirs
Genre : Jeunesse
285 pages
Prix : 14.95 euros
Synopsis :
Quand j’ai eu deux ans, tous mes souvenirs avaient des mots, et tous mes mots avaient une signification.
Mais seulement dans ma tête.
Je n’ai jamais prononcé un seul mot. J’ai bientôt onze ans.







Mon avis :

Voilà un roman qui me donnait très envie à sa sortie. La couverture est tout juste sublime, j'aime beaucoup ces couleurs douces, qui se prêtent parfaitement à l'histoire. Car la synopsis était prometteuse ; fraîche ; insouciante et poétique. 
Nous suivons Mélodie, une enfant de onze ans, qui nous raconte sa vie. Comme toute enfant de son âge, la petite fille rêve d'avoir des amies, de pouvoir se confier, et de courir un peu partout. Le savoir est un besoin omniprésent, les mots sont pour elle, magique. Mais voilà, Mélodie à un handicap de taille, son corps refuse d'être comme les autres. Il ne lui répond pas, et elle est incapable de s'exprimer oralement.
On comprend vite que Mélodie est dans une bulle, et qu'elle voudrait la percer pour pouvoir crier. Et bien que ses parents soient tout à fait conscients de ses capacités intellectuels, certaines personnes ont un jugement plus restreint. Tout comme son corps, son cerveau doit être également défectueux... Alors qu'il n'en est rien. Tous se trompent, et l'enfant le vie de plus en plus mal...

voilà une histoire pleine d'espoir. J'ai vraiment aimé être dans la tête de cette petite fille. Elle est si optimiste, si volontaire, si intelligente. 
Travaillant auprès de personnes déficientes, je me suis souvent posée la question de ce qu'ils pouvaient ressentir, de ce qu'ils pensaient vraiment, de leurs capacité à savoir s'exprimer, par la gestuelle, par des supports, par leurs regards. Mais aurais-je été de ceux qui cherche à percer la carapace, si je n'avais pas fait ce métier ? Je n'en ai aucune idée.

Chaque progression dans la vie de Mélodie est une grande victoire, j'ai particulièrement été touchée par ses premiers "mots". 
Son combat pour vivre aussi normalement que possible, ses réactions un peu maladroite, gestuellement parlant, qui, pour une personne extérieur peuvent signifier une certaine folie, et qui sont pourtant si importantes. 
Son impuissance face au regard. Le jugement, la compassion, le dégoût, la pitié... La honte des autres enfants à s’asseoir à côté d'elle, sont pour elle de véritables blessures. Même certaines remarques des professeurs sont difficiles à entendre. Pourtant Mélodie s'accroche, toujours, le sourire fait partie de sa vie, toute les bonnes occasions sont bonnes à prendre, et même les coups dures sont des leçons pour rebondir. 
J'ai aimé son optimisme, sa fureur de se battre pour avoir les mêmes droits d'apprentissages que les autres. Elle est de ceux qui peuvent faire avancer les choses. 

Voilà une histoire douce amer, qui m'a touché profondément. Pleines d'émotion, d'amour, de sagesse et assez dramatique. Un combat de chaque instant pour le droit à l'expression, qui fait réfléchir...

Ma note : 17/20

Aucun commentaire:

Publier un commentaire