mercredi 7 novembre 2018

Un palais d'épines et de roses

Tome 1 : Un palais d'épines et de roses
Auteur : Sarah J. Maas
Edition : France Loisirs
Genre : Fantasy
528 pages
Prix : 18.90
Synopsis :
En chassant dans les bois enneigés, Feyre voulait seulement nourrir sa famille. Mais elle a commis l'irréparable en tuant un Fae, et la voici emmenée de force à Prythian, royaume des immortels.
Là-bas, pourtant, sa prison est un palais magnifique et son geôlier n'a rien d'un monstre. Tamlin, un Grand Seigneur Fae, la traite comme une princesse.
Et quel est ce mal qui ronge le royaume et risque de s'étendre à celui des mortels ?
A l'évidence, Feyre n'est pas une simple prisonnière. Mais comment une jeune humaine d'origine aussi modeste pourrait-elle venir en aide à de si puissants seigneurs ?
Sa liberté, en tout cas, semble être à ce prix.

Mon avis :

Voilà une lecture commune qu'il me tardait de débuter, tant j'en avais entendu du bien. Peut-être un peu trop ?...
Depuis son apparition, cette saga ne cesse d'être plébiscité. Beaucoup d'entre nous, lecteurs, attendions sa sortie en version française avec impatience et bien que je ne me sois procurée le tome 1 que tardivement, il ne me manquait que l'instant propice pour débuter sa lecture.
XL me proposant une lecture commune sur celui-ci, je n'ai pas hésité et j'embarquais dans l'aventure. 

Alors ai-je aimé comme beaucoup d'entre vous ? Rien n'est moins sûr et la première partie fut plus que laborieuse...
Je m'explique...

Partant de l'idée d'une histoire d'un genre Fantasy tout droit sortie de l'imagination de l'auteur, j'ai été assez désappointée de me retrouver face à une réadaptation de la Belle et la Bête. Car cela en est bien une, et ne sachant absolument pas, au début de ma lecture, qu'il s'agissait d'une réécriture, j'ai été assez... agacée de revoir les codes de B&B dans ce roman. Bien que j'adore ce conte, je tiens à le souligner. 
Toujours est-il et forte de mon étonnement, je suis allée à la pêche aux infos et j'ai donc eu la réponse à mes questions : Un adaptation.
Le mystère étant levé, j'ai pu reprendre ma lecture dans de meilleur condition. Car il faut le reconnaître, l'auteur à une plume très agréable et certains passages attiraient pas mal mon attention.

Outre quelques détails, deux personnages, m'ont particulièrement attirée. Il ne s'agit aucunement du couple principal qui, pour ma part, ne m'a pas autant emballée que  cela. Non, je parle de deux personnages secondaires.
Le premier, Lucien, un ami du Grand Faé, Tamlin, assez étonnant dans ses apparitions, pour le moins horripilant dans la première partie du tome et qui pourtant se révèle au fils des pages de manière tout à fait sympathique. J'ai vraiment aimé les moments passés en sa compagnie, cela donnait un peu de rebondissement, de piquant et de dynamisme à l'intrigue. 
J'ai particulièrement été touché par son histoire personnelle, et je lui souhaite une fin heureuse... mais il me reste encore du chemin à parcourir avant la fin des trois tomes... j'ai le temps.
La deuxième personne qui m'a pas mal captivé, c'est Rhysand... Tantôt machiavélique, tantôt enjôleur, j'ai vraiment adoré ses passages dans l’histoire. On ne sait si l'on doit l'aimer ou le détester, bien que la balance, au fils de ma lecture, est penché pour ses bons côtés... Contrairement à Tamlin (personnage central de cette histoire, je le rappel), je l'ai trouvé charismatique, et envoûtant. J'ai très envie d'en connaitre plus sur lui, et je suis ravie de la tournure des événements dans la seconde partie de cette roman.

Car il y a une seconde partie, forte heureusement. J'ai eu l'impression d'une autre histoire. Plus dure, sombre, adulte. On a enfin des rebondissements, du rythme, de l'intrigue. On sent que nous arrivons à un tournant et le rôle de Feyre en devient plus imposant. J'ai aimé sa volonté, et ses faiblesses. Cette humaine qui doit faire fasse à des immortels et qui ne se démonte pas. Elle s'est révélée, et j'ai adoré la voir s'épanouir, devenir quelqu'un. Cela nous promet une suite plus addictive.

Une lecture en demi-mesure, donc, bien que la fin soit à la hauteur des grandes sagas dont je suis friande... Vivement la suite !


Ma note : 16/20

Aucun commentaire:

Publier un commentaire