jeudi 20 décembre 2018

Aeternia

Tome 1 : La marche du prophète
Auteur : Gabriel Katz
Edition : Scrineo
Genre : Fantasy
375 pages
Prix : 20 euros
Synopsis :
Leth Marek, champion d'arènes, se retire invaincu, au sommet de sa gloire. Il a quarante ans, une belle fortune et deux jeunes fils qu'il connaît à peine. C'est à Kyrenia, la plus grande cité du monde, qu'il choisit de les élever, loin de la violence de sa terre natale. Lorsqu'il croise la route d'un culte itinérant, une étrange religion menée par un homme qui se dit prophète, l'ancien champion ignore que son voyage va basculer dans le chaos. À Kyrenia, où l'on adore la Grande Déesse et les puissants du Temple s'entredévorent, une guerre ouverte éclate entre deux cultes, réveillant les instincts les plus noirs. La hache de Leth Marek va de nouveau tremper dans le sang. Le plus violent des combats est celui que l'on mène contre ses propres croyances.

Mon avis :

Quel plaisir de retrouver cet auteur ! Lu dans le cadre du challenge Livra'deux pour pal'Addict, mon binôme à su trouver le choix parfait pour une lecture parfaite ! 
Mais lorsqu'il s'agit de Gabriel Katz, je suis totalement incapable de dire du mal de lui, tant je l'apprécie. Quelle  chance de pouvoir compter dans nos écrivains français, un auteur de Fantasy aussi talentueux qu'une autrice comme Robin Hobb. 

J'avais déjà entendu beaucoup de bien de cette dilogie, et j'étais assez impatiente de pouvoir la débuté. 
Et comme je m'y attendais, j'ai tout de suite plongée  dans cette histoire avec délice. 

Leth Marek est un gladiateur, mais pas n'importe lequel, c'est un champion. Invaincu et désormais à la retraite. Profitant de la somme gagné au cours des nombreuses années de combat, il décide d’emmener ses fils vers un ville où, il pourra leur apporter la meilleur éducation. Mais il croise la route d'un culte d'un genre nouveau, et son avenir tout tracé, va changer radicalement.

J'ai vraiment aimé cet homme que la vie n'a jamais épargné. Bourru, mais valeureux, il n'en a pas moins des failles qui le rende très humain. 
Chaque moment passé en sa compagnie m'a captivé. Je ne croyais pas à son destin, je n'arrivais pas à me dire qu'il subissait autant ! J'avais l'envie de le pousser pour qu'il se révolte, qu'il reprenne confiance, qu'il se révèle à nouveau comme dans ses grands jours. 
Tout au long de notre lecture, nous l'accompagnons, espérant le voir survivre face à la folie qui gronde. 
Car cette folie fait partie intégrante de cette saga. Elle monte crescendo, au départ idéologique, elle se fortifie et devient totalement incontrôlable. J'aime ce genre de roman, ou les religions s'entrecroisent, ou le désespoir et l’espoir se mêlent.
Et dans se monde au bord de la guerre, quelques notes légères parsèment notre avancé. Ce petit chien si touchant, ce prêtre en devenir, ou se danseur mégalo... 

Tout est rassemblé pour en faire un livre addictif, et même cette fin complètement folle que je n'attendais pas et qui me pousse à lire la suite de ce pas. 

Ma note : 17/20
~~~

Tome 2 : L'envers du monde
Auteur : Gabriel Katz
Edition : Scrineo
Genre : Fantasy
390 pages
Prix : 20 euros

Synopsis :
C’est l’heure du duel décisif entre les deux camps qui s’entre-déchirent pour la cité mère de Kyrenia. Deux champions vont s’affronter sur le sable de l’arène, un combat qui peut faire basculer le destin d’un peuple entier. Mais quelques heures à peine avant le coup de gong, le culte du Prophète a perdu son champion. Qui affrontera le Corbeau, redoutable gladiateur du Temple ?

Déchirée par les luttes de pouvoir, la plus grande cité du monde est au bord de la guerre civile. Le culte millénaire de la Grand déesse, menacé par celui d’Ochin qui se répand comme un raz-de-marée, n’a plus qu’un recours : la violence. Entre complots, combats et trahisons, chacun lutte pour sauver sa place et parfois sa vie…

Mon avis :

Comme je le disais précédemment, je n'ai pu oublié ce roman et cette fin, et mon envie de connaitre la suite fut trop forte ! 
Attention, spoiler !

Cette fin donc, celle d'un champion qui suite à des révélations complètements hallucinante se retrouve un poignard dans le dos... une mort indigne de sa condition. 
J'ai eu l'envie d'étriper cette femme, cet homme, et cette folie. Je ne m'attendais tellement pas à cela ! 
Mais passons...

Ce roman est centré sur mon deuxième personnage chouchou, à savoir, Le Danseur. Je l'ai très vite apprécié dans la première partie, et j'ai été très heureuse de le retrouver et de le connaitre un peu plus.
En effet, l'auteur choisi de se concentrer sur son passé, et son présent, pour mon plus grand plaisir. 
Suite à la mort du Champion, Desmeon est obligé de prendre sa place face au prochain combat opposant Ochin et la Déesse. Mais de terrible révélation vont être faite, et là encore je fus surprise et pas mal chamboulée.
Comme dans le précédent roman, cette folie qui plane comme une ombre pendant toute ma lecture, pointe le bout de son nez, et devient de plus en plus destructrice. On comprend pas mal de chose, et nos petits personnages préférés subissent beaucoup de désagrément.

J'ai adoré, bien qu'après un petit recule, et suite à la fin de ma lecture, j'ai une préférence pour le Puits des mémoires, qui sera sans doute mon éternel chouchou, j'ai aimé cette histoire. 
Voilà une saga totalement captivante, qui m'a fait pas mal bondir, de surprise, de stress, et de rebondissement. 
Jusqu'à la fin ! Les révélations sont tellement inattendues, et pour une fois, je n'ai pas réalisé, à l'avance certaines t'entres elles. quel bonheur !

Une dilogie que je recommande fortement !

Ma note : 17/20

Aucun commentaire:

Publier un commentaire